Oui, il en manque plein ! Autant le dire tout de suite, impossible de lister tous les excellents groupes qui évoluent dans la région toulousaine. À une liste exhaustive, nous avons ainsi préféré énumérer quelques-uns des plus incontournables, en essayant de balayer autant de genres musicaux que possible. Entre grosses têtes d’affiche et talents émergents hyper prometteurs. Car non, Toulouse ne se résume pas à Nougaro, à Zebda, à Cats on Trees ou à Sidilarsen…

1. Punish Yourself

On parle ici d’un groupe de metal unique, connu pour sa musique furieuse au possible, qui défonce les codes de l’indus avec une vivacité et une audace inégalées, dans le sillage de Ministry et d’autres bourrins de la même famille. Mais Punish Yourself, c’est aussi une scénographie incroyable, faite de peintures fluos hypnotiques, pour des shows mémorables à plus d’un titre. Le genre qui laisse des marques.

2. BigFlo & Oli

À Toulouse, chacune de leur apparition est marquée par un plébiscite aigu qui ne fait que s’accentuer. Il faut dire que les deux frangins ont largement dépoussiéré un style, en poussant vers la sortie quelques clichés bien ancrés, imposant une verve pleine de bon sens ainsi qu’une musicalité aiguë.

3. Motmaïna Family

Une famille qui ne finit pas de tourner, inlassablement, au rythme de concerts qui drainent de plus en plus de spectateurs. Un succès croissant mérité tant la musique de ce groupe de world fusion, table sur une exigence véritable, sur un esprit fédérateur constant, mais aussi sur cette volonté farouche d’arracher toutes les étiquettes qu’on essaye de lui coller.

4. Dirty Fonzy

Bon, on triche un peu car le vrai fief de Dirty Fonzy, c’est avant tout Albi, à quelques encablures de Toulouse. Dans le sud, Dirty, pour les intimes, c’est un peu notre Rancid à nous. Notre version hardcore mélodique des Ramones, assaisonnée d’une bonne louche de NoFx. Impossible de ne pas succomber à leurs riffs référentiels et incarnés. En live surtout, où la musique du combo prend tout son sens. Et d’ailleurs, tant qu’on est à Albi, autant parler de Khod Breaker, le duo hip-hop que beaucoup considèrent à juste titre comme l’un des meilleurs de l’Ouest de l’Europe.

5. Rufus Bellefleur

Né dans le même terreau que Psykup, un autre fer de la lance de la scène metal toulousaine, Rufus est vite parti patauger dans le bayou pour en ramener une musique épicée, boostée au second degré, révérencielle et motivée par un mélange des genres cher à l’école de la fusion américaine. C’est diablement efficace, coloré et ça file la patate.

6. The Banyans

Le reggae des Banyans assume totalement son désir d’établir une connexion entre deux époques. Ici, on lorgne vers Bob Marley et Peter Tosh, en prenant soin d’injecter par petites touches, des nuances plus personnelles. L’exécution est irréprochable, l’état d’esprit est le même que jadis, et sur les planches, force est de reconnaître que ça envoie comme il se doit !

7. El Gato Negro

Artisans d’une musique chaleureuse, qui se marie tout aussi bien avec le mojito qu’avec la tequila paf, les musiciens d’El Gato Negro abolissent les frontières et s’attachent avant tout à célébrer le partage et l’ouverture.

8. The Soul Papaz

Du reggae, mais pas seulement ! The Soul Papaz, comme son nom l’indique, verse volontiers dans la soul, le funk et la fusion audacieuse entre sonorités d’hier et d’aujourd’hui. Si Sinclair avait bien tourné, il aurait pu chanter dans The Soul Papaz, là où se rencontrent James Brown et les Red Hot Chili Peppers.

9. Azad Lab

Et l’électro dans tout ça ? Et bien justement, en voici ! Pas de l’électro pure certes, mais de l’électro de gourmet, avec de précieuses touches de classique, de hip-hop et de swing. Quand on écoute Azad Lab, on ne s’étonne guère qu’en ce moment, tous les promoteurs s’arrachent cette formation bien du sud.

10. Harry Brown

En voilà qui risque d’aller loin ! Chez Harry Brown, notamment au travers de Brand New Day, le premier single issu de son album, on retrouve du Mike Patton et pleins d’autres influences plus ou moins visibles. Le mélange a de la gueule et possède une personnalité atypique qui fait tout son charme.

Il y a aussi Kid Wise, Opium du Peuple, Les Filles et les Garçons, Hyperclean, Undergang, KKC Orchestra, Alea Jacta Est…

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.