Le lit, c’est pour les nazes. Toi ce que tu veux c’est sortir le grand jeu quand tu t’envoies en l’air. Bon OK mais RESTE STABLE. On fantasme beaucoup sur ces lieux atypiques pour se tripoter la nouille alors qu’en fait en vrai, c’est juste pourri TMTC. Petite sélection des endroits qui font bander en théorie mais qui puent du steak en pratique.

1. Dans la douche.

Entre la savonnette par terre qui représente un risque majeur de chute mortelle et les parois trop restreintes et glissantes, tu passes plus de temps à maintenir ton équilibre qu’à prendre ton pied.

2. Dans le métro.

Déjà de une, c’est quoi ton problème ? Niquer dans le métro c’est comme lécher le rebord de la cuvette des toilettes publiques. De deux, il vaut mieux aimer l’exhibition parce que trouver un wagon vide, c’est tendu du string.

3. Contre un arbre en forêt.

Ouais c’est super la nature. Sauf qu’en fait en forêt y’a des moustiques, des fourmis et toutes sortes de bestioles qui s’amusent à grouiller autour de toi dans l’espoir de se nourrir de tes déjections scabreuses.

Source photo : Giphy

4. Sur la plage.

Idéal pour un massage exfoliant du vagin ou du pénis. Le sable agit comme des micro-couteaux qui produisent des mini-coupures partout sur vos parties génitales. Trop sexy le sable tueur.

Source photo : Giphy

5. La machine à laver.

C’est un peu une légende le mode essorage. En fait les machines de moins de 20 ans ne vibrent pas plus qu’un moteur de Twingo. Sauf bien sûr si tu mets ta machine à laver sur un trampoline mais ça peut être dangereux d’envisager une saillie dans ces conditions.

Source photo : Giphy

6. Sur un tapis.

Vive les brûlures au troisième degré ! Le frottement de la peau sur le tapis provoque une irritation maximale et immédiate qui n’encourage en rien la ruée vers l’orgasme.

Source photo : Giphy

7. Dans une baignoire.

Pire que la douche, tu n’as aucun appui gravitationnel. A moins d’avoir un jacuzzi géant, laisse tomber.

8. En face d’un miroir.

Au début tu penses que ça va te faire un bon remake de film porno en live mais le problème c’est que c’est vous n’êtes ni James Deen ni Anna Polina et que le combo bourrelets + cheveux gras + grimaces dégueu + souplesse de poteau ne permet pas de transposer ton fantasme en 3D.

Source photo : Giphy

9. Dans un espace de jeux pour enfants en plein dimanche après-midi.

Non. Parce que c’est interdit par la loi bande de déviants.

10. Dans l’avion.

Outre l’amende salée que vous risquez de raquer (jusqu’à 500 €, à ce prix y’a intérêt à avoir deux orgasmes), on peut pas dire que les conditions spatiales soient optimales.

11. Sur un trampoline.

Impossible de viser juste à chaque retombée et des pénétrations alternatives et malheureuses peuvent se produire malencontreusement.

Source photo : Giphy

12. Dans un hamac.

Ou alors si tu recouds l’ouverture du hamac de façon à former un cocon. Du coup ça veut dire qu’il faut au préalable s’installer dans le hamac avec un kit de couture, faire un peu de tricot et espérer que l’ouverture ne se déchire pas pendant l’agitation. Sinon le canapé c’est bien aussi.

Source photo : Giphy

13. Dans la neige.

Mh. Cette belle poudreuse bien blanche à peine jaunie par le pipi d’un clébard, ça va être sympa quand tu en auras partout dans le froc. Bon courage pour ton érection monsieur « oui mais l’eau de la piscine elle était froide ».

14. Dans la cabine d’une grande roue (ou dans un téléphérique).

Quelle belle vue. Quel beau paysage. Oui c’est aussi ce que se disent tes voisins de la cabine de derrière qui jouissent d’une vue plongeante sur ta séance coïtale qui fout les jetons à tout le monde tellement la cabine remue anormalement.

Source photo : Giphy

D’autres aveux de lieux malsains de votre côté ?