Je vois je vois… Je vois une mobylette courir à 37 km/h sur une pelouse bien tondue pour aller obtenir un penalty dans la surface des escargots ciel et blanc. Je vois, je vois… L’entrée en jeu de mecs qui ont mangé Lukaku et tout appris en prison mais ça sert à rien pour déstabiliser la France… Je vois, je vois, des personnes qui parlent deux langues avec un drôle d’accent se faire dominer et repartir chez eux avec le trophée du seum. Je vois, je vois… Des mecs un peu racistes qui jouent aux dames sur leur maillot l’avoir mauvaise après s’être pris une branlée en finale. Je vois, je vois… UNE VICTOIRE DE LA FRANCE BORDEL.

1. Steve McManaman

Le mec se met à faire ses prédictions à partir des huitièmes. Résultat : 12 bons résultats sur 14 et aucun plantage à partir des 1/4. Bravo.

2. Nous. On l'avait prédit.

3. EA Sport et FIFA 18

Ca fait quand même deux éditions de suite que FIFA prédit le vainqueur de la Coupe du monde ; en 2014, ils avaient tablé sur l’Allemagne et en 2018 sur la France (même s’ils nous voyaient taper l’Allemagne en finale, et pas la Croatie). N’empêche, forts, les mecs.

4. La banque Lloyd

Drôle de manière de faire un classement : les mecs avaient prédit la victoire de la France en valeur absolue, à partir du montant total des assurances dédiées à l’équipe. N’empêche qu’ils avaient raison.

5. Pascal Dupraz

En mai 2018, l’entraîneur du TFC avait affirmé qu’il était sûr que la France gagnerait la Coupe du monde, affirmant ainsi son soutien indéfectible et quasi-filial à Deschamps. Bravo Pascal.

6. L'Oracle de JeuxVideo.com

Le mec s’inscrit en mars 2018, se dit plus ou moins amateur de foot et fait ses prédictions pour les poules. 100% de réussite. 100%. Dès lors, on commence à le surnommer l’Oracle. Et il prédit, évidemment, en finale, la victoire de la France. Ce type est mon héros.

7. Pogba

Deux mois avant la Coupe du monde, Pogba avait expliqué tranquillou qu’il prévoyait de faire une célébration de ouf quand il marquerait, peu avant MBappé, en finale de la Copa. Comme quoi, c’est pas seulement un type qui sait faire du slam en slip devant Poutine.

8. Newton le Perroquet

Sorte de Paul le poulpe sans tentacules, Newton ne s’est pas emmerdé à faire un million de prédictions : il s’est contenté de miser sur la finale et de pas se planter. Bon, il avait une chance sur deux, mais pour un perroquet, c’est déjà pas mal.

9. Emmanuel Macron

En déplacement à Clairefontaine, Macron avait bien foutu la pression aux Bleus en leur disant : « Sincèrement, je pense qu’on va gagner. » Je sais pas s’il a mis un billet sur Winamax, mais dans ce cas je demande l’ouverture d’une enquête parlementaire pour délit d’initié.

10. Josiane

Josiane, dans une maison de retraite de Corbeil-Essonne, s’était bien mouillée en annonçant que la France planterait 4 buts en finale. Bravo bravo bravo bravo Jojo, même si elle pense qu’elle déjeune tous les midis avec Pierre Mendes-France.

Madame Irma n’a qu’à se rhabiller.