Ça y est, il a vomi l’intégralité de son repas sur ton tee-shirt, et tu dois changer sa couche toutes les 10 minutes tellement ça déborde. Y’a plus de doutes : il a chopé une gastro. Bon courage !

1. Le réhydrater

C’est la première chose à faire. Il existe des solutés de réhydratation (remboursés par la Sécu), qui permettent de remplacer tous les sels minéraux perdus en cas de diarrhées ou vomissements. Parce que l’eau pure, ça ne réhydrate pas.

Source photo : Giphy

2. Ne lui donner à manger que ce qu’il désire

S’il ne veut manger que des compotes, bah il ne mangera que des compotes, c’est pas grave. Le tout est qu’il mange, en petites quantités, quand il le souhaite.

3. Eviter les aliments irritants

Genre les fraises, les tomates, les agrumes… C’est pas ce qu’il y a de mieux en période de gastro. Par contre, il parait que le jus de pomme fait des miracles !

4. Un petit tour chez le pédiatre

Parce qu’avant de confirmer tout seul que c’est bien une gastro, il vaut mieux s’en assurer avec un professionnel qui pourra vous donner le bon diagnostic et un traitement adapté.

5. Se laver les mains

A peu près 57 fois par jour, au minimum. A chaque fois que tu lui changes une couche, nettoies son vomi, touches une surface contaminée, etc.. hop, un lavage de main. Alors oui, tes mains vont ressembler à une peau de crocodile, mais tu ne seras peut-être pas malade toi aussi grâce à ça.

Source photo : Giphy

6. Investir dans des alèses de lit

C’est pas un conseil à la légère. Quand tu en seras à son troisième vomi dans son lit, tu me remercieras de t’avoir conseillé d’investir dans des alèses à 10 euros, plutôt qu’un nouveau matelas à 100 balles parce que l’ancien pue le vieux vomi.

7. Quand tout est terminé, ne lui faites pas manger tout de suite une raclette

Non, on va y aller mollo hein. Des petites doses, et la réintroduction des aliments en douceur, sous plusieurs jours. On va éviter le Happy Meal au lendemain de la gastro quoi.

Source photo : Giphy

8. Si il a des signes de déshydratation, filer aux urgences

La fontanelle creusée, les yeux cernés, la peau qui perd en élasticité… Sans compter une perte de poids, des couches sèches et un gamin tout crevé. Là, faut pas hésiter, et consulter.

9. Une petite cure de probiotiques ou d’ultra-levure

Histoire d’aider tout le système digestif à se remettre en place, parce qu’il est bien mal en point là. Les probiotiques et l’ultra-levure c’est quand même assez magique.

10. Retrouver celui ou celle qui lui a filé et le taper avec une pelle (rouillée)

Même si c’est un môme de 2 mois qui partage les mêmes jouets à la crèche. On déconne pas avec la gastro, c’est trop une maladie de merde pour qu’on puisse se marrer.

Source photo : Giphy

Et vous, vous avez survécu à la dernière gastro de votre môme ?