25 octobre : journée mondiale des pâtes. Force & honneur jusqu’au bout des spaghettis, aujourd’hui, on va se faire plaisir. En France, une quinzaine de paquets de pâtes sont vendus chaque seconde, donc le temps de lire cette phrase, trois paquets de pâtes ont été vendus, sauf si vous lisez très lentement dans ce cas ce sera plutôt quatre paquets de pâtes, mais là maintenant si on reprend depuis le début de la phrase, ça fait au moins six paquets de pâtes, rendez-vous compte.

1. Les spaghettis

Tu es un puriste, et si quelqu’un s’amuse à couper ses spaghettis devant toi, tu lui feras bouffer son assiette jusqu’à ce que mort s’ensuive. Peut-on en déduire que tu es un être supérieurement intelligent et vif ? La réponse est OUI.

Source photo : Giphy

2. Les crozets

Avec leur farine de sarrasin, les crozets ont un petit goût de galettes bretonnes. Même si ça vient de Savoie, mon avis c’est que les fans de crozets sont des Bretons qui s’ignorent. Et aussi des gens qui ont des goûts de chiotte.

Crédits photo (creative commons) : Popo le Chien

3. Les tortellinis

Tu aimes l’originalité et montrer à quel point tu es excentrique en bouffant des tortellinis alors que c’est tout simplement des putains de raviolis en forme d’anus ! C’est pour la même raison que tu portes des Crocs malgré les nombreux quolibets de tes amis.

Source photo : Giphy

4. Les macaronis

Petit, tu mangeais des coquillettes, mais tu as grandi, élargi, grossi, tu dois désormais voir plus grand. Les mangeures de macaronis sont à la fois gros et ambitieux (selon une source polonaise), mais ce sont des gens bien et ça c’est important.

Source photo : Giphy

5. Les pennes

Tu as une irrépressible attirance pour le tube. Que ce soit pour souffler dedans, pour l’utiliser en longue-vue, le farcir, le scinder en plusieurs cercles. Clairement tu as un problème avec ta mère.

6. Les capellinis

Au croisement de la spaghetti et du vermicelle, le consommateur de capellini est quelqu’un de vil, animé par des sentiments malsains et qu’il serait très certainement préférable d’enfermer avant qu’il ne fasse une connerie.

Crédits photo (creative commons) : Amy from Tokyo, Japan

7. Les lasagnes

Si le paradis avait un goût, ce serait celui des lasagnes. Du coup, les mangeurs de lasagnes jouissent d’un statut privilégié de futurs citoyens du paradis, logique.

Source photo : Giphy

8. Les bucatinis

Tu es pointilleux, un peu trop exigeant voire perfectionniste. Parce qu’il faut être assez tordu pour manger des pâtes qui ont été percées d’un fin tunnel au cœur de la tige. Alors que ça ne sert à rien. Les pro-Bucatini sont des gens qu’il ne vaut mieux pas fréquenter (à la rigueur juste en ami facebook).

9. Les tagliatelles

Tu n’as pas de cul, un nez écrasé et des cheveux raides. Du coup tu es assez obsédé/e par les aliments plats comme les tagliatelles mais aussi les crêpes, les tranches de jambon et les lamelles de cheddar. Va te faire soigner.

Crédits photo (creative commons) : Popo le Chien

10. Les fusillis

Les pro-fusillis sont des personnes torturées par la nécessité d’une prise de décision impossible. En effet, on reconnaît très bien ce caractère dépressif dans les torsades de la fusilli qui sont à l’image du raisonnement labyrinthique de ses adeptes. Bien sûr, cette théorie est basée sur des analyses professionnelles de professionnels de la santé.

Source photo : Giphy

Mais bon… sinon… entre nous hein… vous le répétez pas… on est d’accord… en fait… comment dire, euh… les pâtes, ça a toujours le même goût en vrai non ? L’important c’est ce qu’on met dessus. Voilà, je jette un pavé dans la mare je sais, je vais encore recevoir des menaces de morts, mais j’ai pas peur de casser un tabou.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :