Les boobs. Les nibards. Les nichons. Les nénés. Les doudounes. Les inss. Les mamelles. On a beau être entouré de ces poitrails molletonnés, filles comme garçons, garçons comme filles, on ne sait pas toujours de quoi il en retourne sur nos bonnes vieilles glandes mammaires.

1. Pourquoi c'est que les meufs qu'elles ont des nénés ?

Alors déjà je t’arrête tout de suite, les keums ont aussi des boobs. Simplement c’est pas les mêmes boobs que les meufs. En fait les hommes à l’âge adulte n’ont pas de glandes mammaires. Cette différences est due aux chromosomes et intervient à la sixième semaine du développement embryonnaire. Toutefois, certaines pathologies peuvent entraîner la formation d’un petit 90 C, dans ce cas il vaut mieux consulter. Sinon, les hommes un peu grassouillets ont aussi des petits boobs, mais ça n’a rien à voir avec leurs glandes mammaires c’est juste du gras, ce qu’on appelle de l’adipomastie. Ouuuh, les petits veinards.

Source photo : Giphy

2. Pourquoi des fois y'a des filles elles ont des gros nénés, et des fois y'a des filles on dirait c'est deux lentilles sur une plaque de la taule ?

Et alors, ça te fait quoi ? T’es de la police ? T’as un problème ? Je t’en pose des questions moi ?

3. A quel point doit-on se sentir exclue de la société quand on a des poils qui poussent autour des tétons ?

Rassure-toi ça arrive à des gens très bien, c’est tout bêtement génétique, et aussi injuste que le reste de la pilosité de ton corps, certains n’ont rien, d’autres sont des yétis. Si ça te dégoûte, tu peux les épiler (à la pince bien sûr, hors de question de coller de la cire ou de la crème dépilatoire là dessus, t’es pas fou ?), sinon tu peux aussi assumer cette espèce d’araignée de poils disposée sur tes tétons.

4. Mon néné droit n'a pas du tout la même gueule que mon néné gauche, est-ce que cela veut dire que je suis un reptilien ?

Sache que ton sein gauche sera souvent plus gros que ton sein droit. Si on peut expliquer éventuellement ce phénomène étrange par le fait qu’à gauche on a déjà notre cœur et tout le bordel et que ça prend de la place, il faut savoir que notre corps est de toute façon plein d’asymétries. On a tous une jambe plus courte que l’autre, ou une narine qui respire moins bien. Eh bien c’est du même ordre. En revanche, oui c’est clair que tu es un reptilien mais ça c’est à cause de tes écailles partout sur la gueule.

5. Pour qu'une fille soit contente, faut-il lui tripoter les nénés ?

Si la poitrine peut être une zone érogène, toutes les filles ne raffolent pas forcément du tripotage de nibard intempestif surtout si ce tripotage consiste à un pétrissage virulent de toute la masse mammaire. Bref, ça se traite avec douceur et attention ces vieilles choses molles pendantes.

Source photo : Giphy

6. Si je sens une boule dans un de mes nénés, dois-je courir chez un cancérologue ?

Non tu peux y aller en marchant, reste stable. Sentir une grosseur ne veut pas forcément dire que tu vas mourir d’un cancer. En revanche, la moindre anomalie nécessite quand même d’aller consulter ton médecin ne serait-ce que pour te rassurer, mais c’est pas la peine de se faire des fausses frayeurs pour rien, la plupart du temps c’est un amas graisseux ou un petit kyste. Bref, pas de quoi casser trois pattes à un canard.

7. Pourquoi parfois mes nénés ils sont plus gros que d'habitude ? Est-ce que c'est signe de pluie ?

Il faut savoir que nos seins changent de taille tout au long de notre vie, pas de manière spectaculaire mais un tout petit peu et aussi en fonction de tes hormones. Pas de panique, et pas de pluie donc.

8. Est-ce que c'est vrai que les filles qui ont la même taille de poitrine ont aussi le même signe astrologique ?

Non en revanche c’est vrai qu’elles ont souvent des sous-vêtements de la même grandeur.

9. Est-ce qu'il y a d'autres méthodes que la prière pour que mes nénés ils finissent pas comme des gants de toilettes tout pourris ?

Pour entretenir sa poitrine, les méthodes varient en fonction de chaque type de seins. Tout d’abord il faut savoir que la peau des seins est la plus sèche de tout ton corps, donc en premier lieu il faut les oindre à tire larigot. Par ailleurs, avoir une alimentation saine, sans alcool et sans cigarette (même si le gratin de gitanes est ton plat préféré), porter un soutif adéquat peuvent réduire les risques d’affaissement. Et si on s’en foutait sinon des seins qui pendent ? Tant que c’est pas sur le front, est-ce vraiment si grave tout ça ?

Source photo : Giphy

10. Est-ce que les garçons ils peuvent aussi avoir des cancers du seins ?

Eh oui, YAY, vive l’égalité !!! Même si c’est grandement plus rare que chez les femmes, le cancer du sein atteint aussi des hommes (la proportion représente 1 % sur la totalité des cancers du sein décelés).

11. Est-ce que je pourrai allaiter dans la vie même si je fais du 70A ?

OUI ! Et je vais même te dire que tu peux aussi allaiter même si tu as des implants mammaires. C’est beau, non ?

12. Est-ce qu'on peut s'autopalper les boobs ?

C’est même vivement recommandé pour prévenir d’un cancer du sein, alors de préférence quelques jours après tes règles tu te palpes (pas besoin de le faire sur fond de musique érotique mais si ça te fait plaisir, n’hésite pas) le bras levé. Et avec le sourire, merci.

Source photo : Giphy

13. Pourquoi souvent les filles elles ont mal aux nénés ?

Les seins sont sensibles et sensiblement liés au moindre changement hormonal. C’est pourquoi les cycles menstruels peuvent donner lieu à ces petites douleurs. En dehors de ces phénomènes hormonaux, on confond souvent la douleur des seins avec une douleur intercostale. Si toutefois, tes glandes mammaires te font vraiment mal, va quand même consulter.

14. Est-ce que si je dors sur le ventre, mes seins vont être tout raplapla ?

MHHHH oui et non. En fait, dormir sur le ventre ne va pas réduire la taille de tes seins, en revanche sur une longue durée ça peut modifier la forme de tes boobs, mais bon pour cela il faut y aller. Si toutefois ça t’effraie, tu peux dormir plutôt sur le côté ou le dos, de toute façon c’est mieux pour ton dos et ta respiration. Et paf.

15. Les filles avec des gros seins sont-elle plus heureuses comme Pamela Anderson quand elle court sur la plage ?

Non en fait les filles sont pas forcément contentes dans la vie d’avoir des énormes nibards. Outre le fait qu’elles vont passer leur vie à devoir supporter le regard des autres sur leurs magnifique appendice, les grosses poitrines peuvent aussi poser problème tout simplement parce que c’est lourd et que ça défonce le dos. C’est pas pour rien que chaque année 18 000 femmes se font faire une réduction mammaire en France.

Source photo : Giphy

Sources :

Femme Actuelle

Europe 1

Terra Femina