De la quatrième à la terminale, on s’est tapé une semaine sur deux des séances en blouse sur des paillasses à manipuler des objets étonnants aux noms aussi techniques qu’exotiques sans jamais trop comprendre ce qu’on faisait ni le but final de tout cet apprentissage. Heureusement, on s’est bien amusé.

1. L'arôme de banane artificiel

On appelait ça la synthèse de l’acétate d’isoamyle. On utilisait plein de trucs, comme des béchers et des ampoules à décanter. À la fin, on obtenait un truc qui devait sentir la banane, puisque le prof le disait, mais qui ne ressemblait globalement à rien. Puis on en aspergeait une fille qu’on aimait bien, parce qu’à l’époque, c’est comme ça qu’on draguait.

2. Tout mélanger et voir si ça fout le feu au collège

Activité number one du petit chimiste : attendre que le prof ait le dos tourné, mélanger tous les produits chimiques mis à notre disposition dans le cadre d’une expérience pas si intéressante et, au bout du bout, se faire engueuler sans être parvenu à assouvir nos passions destructrices visant à mettre un sacré coup d’arrêt à la bonne marche de l’Éducation nationale et de l’élévation des chères petites têtes blondes. 3 heures de colle.

Source photo : Giphy

3. Mettre le tube à essai encore chaud dans le porte-tubes à essai et le faire fondre

Se gargariser de la destruction progressive de ce pauvre tube à essai, alourdir encore la note de l’Éducation nationale en obligeant la direction du collège à racheter du matériel, avoir le sentiment qu’on est un rebelle, s’éclater un bouton d’acné, faire genre on n’a pas fait exprès quand le prof arrive.

4. Teindre la peau de tes potes au permanganate de potassium

Généralement, la tentative se transformait en bagarre après la teinte du bras gauche. Mais la perspective de transformer tout le monde en Schtroumpf était drôle en soi et il n’était pas besoin d’aller au bout de son idée pour s’en émouvoir. La jeunesse s’amuse d’un rien.

5. Tester un produit pour voir s'il est alcoolisé

Et au final, se rendre toujours compte qu’il n’est pas alcoolisé, parce que l’école, c’est pas marrant, on connaît les réponses avant même de poser la question et niveau alcool, c’est quand même super moins fourni qu’un bar. On se rattrapera plus tard.

Source photo : Giphy

6. Tester le PH de son sperme

Voler le rouleau de test PH, s’isoler dans les toilettes, faire sa petite affaire, arriver finalement à la conclusion que le PH du sperme est neutre et regretter de ne pas pouvoir s’en servir pour nettoyer le lavabo de chez soi parce que ce serait rigolo.

7. Chanter "Je suis un agitateur un provocateur, une bête à poil, my name is Jean-Pascal" à chaque fois que la prof dit le mot "agitateur"

Malheureusement, aucune chanson n’a été écrite mettant en avant le terme « erlenmeyer », sans quoi on s’en serait donné à cœur joie mais que voulez-vous, dans la vie, il ne faut jamais compter sur les autres pour tout faire, il faut s’y mettre soi-même, et c’est la raison pour laquelle j’en appelle à toutes les bonnes volontés pour écrire un tube à même de réparer cette grave lacune.

8. Mettre une main dans l'eau chaude, une main dans l'eau froide et les deux dans de l'eau tiède

Ensuite, se rendre compte que la main gauche trouve l’eau tiède froide et la main droite l’eau tiède chaude, avoir le cerveau qui ne comprend rien, saigner du nez, s’effondrer sur le sol dans un fracas de tubes à essai, voir 36 chandelles, se réveiller à l’infirmerie et ainsi éviter ce cours de chimie trop nul.

9. Mélanger deux trucs pour faire une éruption de mousse

Impossible de me souvenir ce qu’il fallait mélanger ; en revanche, je me souviens bien que, quand ils étaient mélangés dans le bécher, peu à peu celui-ci commençait à dégager un genre de tube de mousse qui finissait par dépasser ses parois, s’effondrer sur la paillasse tandis que la mousse continuait d’être produite à une vitesse exponentielle pour le plus grand ravissement des yeux.

10. Fabriquer une bombe

Malheureusement, le prof a refusé cette demande pourtant légitime des délégués de classe qui souhaitaient se familiariser avec la fabrication d’engins de mort afin de pouvoir faire pression sur l’administration de l’école sur la question de l’école le samedi matin. Un vendu, ce prof.

Chimiethérapie.

Sources : Ekladata

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :