Le 2 octobre, le journaliste d’opposition saoudien Jamal Khashoggi, exilé aux Etats-Unis, se rend au consulat de son pays pour demander un visa. Sa meuf l’attend dehors, mais il ne ressort jamais. Louche. Là, les autorités turques expliquent que nonononononon, c’est pas qu’elles ont des micros à l’intérieur du consulat mais bon, quand même, elles ont un enregistrement qui prouve que le mec a été tué et démembré par des agents saoudiens avant d’être rapatriés en Arabie par valise diplomatique en plein de petites boîtes. Et alors, l’Arabie Saoudite se met à démentir et nous à rire, jaune. Saurez-vous retrouver lesquelles de ces excuses successives ont VRAIMENT été utilisée par les Saoudiens ?

1. "Ouais, mais euh il voulait juste fuir sa meuf !"

« Heu le mec en fait il est venu se réfugier dans l’ambassade et il nous a dit qu’il voulait fuir sa meuf, il lui avait pas dit, forcément, mais même qu’il voulait rentrer en Arabie Saoudite où il était super le bienvenu parce qu’il était pas du tout critique du régime tout ça tout ça vous voulez un café maintenant qu’on s’est expliqué ? »

2. "Mais non il est ressorti !"

« Regardez ! Sur les images, c’est lui qui ressort bien vivant ! Enfin, en tous les cas, il lui ressemble grave. Ah c’est pas lui ? Ah zut, on était vraiment persuadé ! Nonon, c’est pas nous qui l’avons envoyé, pas du tout du tout du tout ! »

3. "C'est une comédie orchestrée par le Qatar !"

« Bon de toute façon tout ça c’est du vent, il a jamais existé le mec, il a été inventé par le Qatar, eux ce sont les vrais méchants, en fait c’était juste une silhouette en carton animée via des fils par un Qatari, c’est cousu de fil blanc, allez pas nous la faire. »

4. "Bon j'avoue, mais il l'avait cherché"

« Ouais, j’avoue, on l’a démembré, mais c’est pas ce que vous croyez, en fait c’est qu’il était super agressif et la discussion a pris une tournure négative donc c’est pas de notre faute, on a juste bah répliqué en légitime défense il avait traité nos mamans et tout et tout. »

5. "Ouais ok, c'était peut-être exagéré, mais euh bon il s'est battu avec nous"

« La tournure négative, dont on a parlé, hein, bah voilà en fait ça a débouché sur une bagarre et zut, dans la baston, on s’est pas rendu compte mais il est mort alors après, normal, la panique, et oups on a pris la mauvaise décision de le démembrer, mais c’est lui qu’a commencé. »

6. "C'est peut-être arrivé, mais pas sûr, et en tous les cas c'était pas prémédité !"

« Heu en tous les cas allez pas parler d’assassinat hein, c’était un accident certainement pas prémédité. Et oui, effectivement, il y avait une délégation de gens venus tout spécialement d’Arabie Saoudite pour l’accueillir dont plein de membres des services secrets, mais ça a aucun rapport avec une préméditation, attention à la diffamation, hein ! Comment ça, ‘que faisait dans la délégation un médecin légiste qui trimbalait une scie à os ? Heuu… Je me renseigne. »

7. "Ok on a chié, mais c'est juste une erreur organisationnelle"

« Heu, en même temps, avec un régime aussi jeune, une erreur administrative est vite arrivée ! Mais bon, si on n’en faisait pas, vous trouveriez ça louche, aussi ! »

8. On a joué à tire sur mon doigt un peu trop fort

« Ca faisait longtemps qu’on s’était pas vu, on a voulu marquer le coup en se poilant avec un bon vieux tire sur mon doigt des familles et là, bam, l’accident le doigt qui lâche, il pissait le sang, on a pas paniqué, on a continué à jouer, et là, la tuile. »

9. "Au début, on voulait juste déchirer sa carte de presse. Et puis de fil en aiguille, on s'est pris au jeu..."

« Bah ouais mais c’était super amusant quand même ! Franchement on s’est bien éclaté, et au début même lui il rigolait avant de plus avoir de tête. »

10. "Il s'est suicidé par démembrement !"

« ET JE PEUX LE PROUVER VOTRE HONNEUR ! »

Horreur.