Tu vas avoir des jumeaux et tu es stressé(e) ? C’est un peu normal dans la mesure où tu vas en chier à mort. Mais s’il y a bien UN sujet sur lequel tu peux être moins stressé, c’est sur la différenciation des jumeaux. Promis, juré, craché merde maintenant faut que j’essuie mon mollard.

1. En fait, tu vas les différencier, donc stresse pas

Tous les témoignages de parents de jumeaux convergent pour dire qu’en réalité, on différencie assez facilement ses enfants au bout de quelque temps. Ne serait-ce que parce qu’ils n’ont pas la même personnalité. Mais si le stress est trop palpable, il y a d’autres techniques possibles.

2. Leur mettre des rubans de couleur différente

Quand ils sont minus et se contentent essentiellement de faire passer des aliments de leur bouche à leur anus via un canal interne, c’est vrai que cette affaire de personnalité peut laisser de marbre. Un bon conseil est de mettre un bracelet de couleur différente à chacun des enfants, au moins pour les premiers jours, le temps de les connaître un peu mieux.

3. Les jumeaux ne font pas exactement le même poids

Ou n’ont pas exactement la même forme de visage. Ou… En fait, ils ont beau avoir le même patrimoine génétique, les jumeaux n’ont pas exactement le même corps, les mêmes cheveux… On se comprend. Trouve le gros et le mince et appelle les comme ça, sinon.

4. Repérer une caractéristique physique différence très claire

Souvent, on observe des différences notables au niveau des oreilles, notamment, chez les jumeaux homozygotes. L’avantage, c’est que ça peut marcher y compris si tes enfants changent, ce qui évitera par exemple de te planter au moment de te rendre à la soutenance de thèse de l’un ou de l’autre.

Source photo : Giphy

5. Leur faire au plus vite des coiffures différentes

Une bonne grosse crêtasse d’une part, une bonne vieille coupe au bol de l’autre et hop ! On ne risque plus de s’y tromper. Par contre, si l’un devient punk et l’autre prêtre, tu ne pourras t’en prendre qu’à toi-même.

6. Leur offrir deux doudous différents

Si c’est pas toi qui les différencie, sache qu’ils se rappelleront rapidement à ton bon souvenir si tu te plantes de doudou. Au moins, ça te permettra de savoir qui est qui au petit matin quand tu te lèveras à 5 heures en raison des pleurs mêlés dans une fatigue de l’extrême.

7. Être attentif à leurs expressions et à leur caractère

Assez rapidement, les jumeaux développent leurs propres traits de caractère. Cela se sent dès les chouinements, les pleurs, les manières de réclamer à bouffer, les sourires, les rires… Toujours est-il que ça suffit généralement pour effectuer un distinguo.

8. Les habiller pas pareil

Parce que si tu cherches la confusion, aussi, tu ne peux t’en prendre qu’à toi si après tu confonds tout.

Source photo : Giphy

9. S'entraîner plein de fois au jeu des 7 erreurs

Au pire, tu t’entraînes à mort à différencier des trucs super durs. Tu te fais 12.000 grilles de jeux des 7 erreurs, 50.000 parties de memory, tu t’achètes la collec complète des Où est Charlie et le tour est joué.

10. Leur donner un prénom différent

Jean-Claude et Laure, par exemple. Après à toi de voir.

Allez, bon courage.