Crédits photo : Sean MacEntee

Vous connaissez le phénomène ? Il existe certaines choses comme ça qu'on n'aurait pas vraiment le droit de ne pas aimer. Alors, ça marche évidemment avec les frites ou les malabars (et c'est normal), mais aussi avec des trucs beaucoup plus subjectifs, donc moins universels qui font dire dans chaque soirée "mais comment tu peux ne pas aimer ça ? Vous avez entendu, il aime pas "Intouchables"!!". Et en 2011, on a trouvé 10 trucs qu'il était interdit de ne pas aimer.

  1. Apple / Steve Jobs / iPhone : et évidemment la mort de l'ami Steve n'a pas calmé le phénomène. Si votre collègue de bureau s'amuse avec Siri sur son nouvel iPhone 4S en vous disant "c'est génial", souriez et dites "ouais".
  2. Kate et William, les mariés de l'an 11 : la robe de princesse, le chapeau de la momie, le baiser au balcon, les fesses de la soeurette, l'overdose de royauté et de Stephane Bern. L'Angleterre fond de bonheur et le monde est éclaboussé par tant de guimauve. Nous y compris.
  3. La bande originale de Drive (en écoute ici) : normalement il n'y a que les bandes originales de Tarantino qu'on n'a pas le droit de ne pas aimer pourtant. La lancinante BOF de Drive et son "Real Hero" fait l'unanimité, devenant presque la seule raison d'aimer le film d'un mec qui adore les voitures et les scorpions. Vous, vous vous êtes endormi.
  4. Le hand-ball français : des mecs qui se battent pour un ballon et dont l'objectif est de le mettre au fond des filets adverses ça plait ? C'est nouveau ça. Quand les sportifs français descendent du bus, tout le monde se met à trouver que le hand est un "sport génial fait par des mecs supers". Le temps d'un championnat du moins, après le foot reprend ses droits.
  5. Le FC Barcelone : les 80 % de possession par match, les passes au sol sur des distances ridicules et la coiffure grotesque de Puyol ne lassent pas. Quand on pense qu'on cherche encore une explication à la disparition de Paul le poulpe alors que le coupable est sous nos yeux tous les week-ends. En même temps quand on a devant soi la meilleure équipe du monde, on s'incline.
  6. Anne Sinclair : elle a d'ailleurs été élue "femme de l'année" dans un sondage pour sa persévérance, son courage et surtout ok sa présence médiatique. Elle fait face à l'adversité et aux méchants journaux US qui trainent son mari dans la bou(s)e. Bon après, quand on a appris que Dominique avait tendance à aimer brutalement le nord de la France façon "speed dating en hotel de luxe", l'image de la sainte en pull mohair en a pris un coup quand même.
  7. Adele : la Magalie Vaé britannique à la voix de velours jouit d'une popularité un peu supérieure à son homologue française. De quoi encourager la nôtre à persévérer.
  8. "Intouchables" : celui qui n'a pas aimé était dans une situation légèrement embarrassante. Un peu comme dans la pub contre les antibiotiques. "T'as pas aimé Intouchables ?" "Non pas trop..." "Ah ben t'aimes pas les handicapés alors" "Ben si, ça va" "Donc t'as aimé Intouchables." .... CFDQ
  9. Les chats sur internet : un phénomène qui commence à durer mais celui ou celle qui n'aime pas les vidéos de chatons qui rentrent dans un carton ou tombent d'une chaise n'aime pas vraiment internet. Petit rappel au passage, le web c'est d'abord du sexe et des chatons. Le reste, c'est de la poésie.
  10. Bref : c'est court. C'est rythmé. C'est l'humour Canal donc c'est rigolo. On a regardé, vous avez regardé, on a regardé. Bref, il fallait aimer Bref cette année.
  11. (bonus) Kim Jong Il : surtout quand on est nord-coréen. On était obligé d'aimer le Cher Leader, et si on aimait pas on était exécuté. Comme ça c'est clair.

Et vous, vous en voyez d'autres ?