L’hypnose. "C'est qu'un mange-fric", "ça renfloue les bourses des charlatans" nous direz-vous. Soit, peut-être, mais on ne dit pas "j'aime pas" tant qu'on n'a pas goûté. Vous nous faîtes confiance ? Vous avez raison. Comptons jusqu'à 10. Et à 10 seulement, vous direz "tu" au bonheur et partirez dans un sommeil serein et profond. Peut-être effectivement que, quand vous vous réveillerez, vous serez dépossédé de vos biens. On ne garantie rien, mais on préfère vous prévenir.

  1. Un, vous êtes présent, c'est le minimum : sur votre écran et nulle part ailleurs, normal pour un geek digne de ce nom. Un peu comme quand vous jouez à starcraft.
  2. Deux, détendez-vous : relâchez tous vos membres. Qu'ils soient maigrelets, grassouillets. On ne fait pas de différence.
  3. Trois, exercice de respiration : inspirez profondément. Parce que c'est ce qu'ils font dans les films. Ca le fait quoi.
  4. Quatre, l'étape des paupières enkilosées : vous sentez progressivement une extrême fatigue envahir la totalité de votre corps.
  5. Cinq, le décollage : à présent vous ne voyez plus que ce top. Rien que ce top.
  6. Six, l'état semi-profond : en simple, vous êtes dans le gaz ou dans le pâté. Comme lorsque vous persistez à dire "Hmgn'allo ?" à votre réveil tous les matins.
  7. Sept, vous vous endormez : vous êtes désormais une proie facile pour tout être fourbe et malintentionné qui souhaiterait profiter de votre vulnérabilité. Pour faire des coups batards, évidemment. C'était à prévoir.
  8. Huit, les réflexes à la con : vous scrollez sur la roulette de votre souris. Toujours moins embarrassant que de baisser son froc et de courir en agitant les bras dans la maisonnée.
  9. Neuf, vous êtes cuit : vous n'avez plus aucune conscience du monde qui vous entoure.
  10. Dix, vous voyagez : vous voilà maintenant dans un sommeil profond et bienfaiteur. Ce top s’évapore inexorablement dans les méandres de votre esprit. A partir de maintenant, on peut vous faire gober n'importe quoi. Comme le fait incontestable que vous êtes une truite, une loutre, ou un opossum....

Allez, fini de déconner, on se réveille (sauf si la vie de truite vous passionne particulièrement). Cette expérience unique vous aura permis de faire connaissance avec votre subconscient. Il n'est pas dit qu'il n'y aura pas de séquelles, mais ça, on s'en lave les mains. Bonne nuit .

Crédits photo (creative commons) : SantaRosa OLD SKOOL