Hey ho, c’est pas parce qu’on est mort qu’on est obligé de tirer la gueule hein ! On a tous nos problèmes, merde ! En fait, un enterrement, c’est exactement comme un anniversaire sauf que ça se reproduit pas chaque année mais qu’on le fait une bonne fois pour toute l’éternité. Alors il s’agirait de bien le réussir pour pas regretter après.

1. Le mec qui faisait des spectacles de magie aux enterrements

Teddy Lee est entrepreneur de pompes funèbres ET magicien. Du coup, quand on lui demande de transformer un enterrement en spectacle de magie, il s’y emploie. Par exemple quand la veuve d’un de ses confrères lui a demandé de faire le coup de la feuille qu’on déchire avant de la retrouver intacte tout en lisant l’éloge funèbre, il s’y est plié. Premier mortgicien autoproclamé, le mec a fait des émules et la demande pour les funérailles fun ne cesse d’augmenter.

2. La meuf qui organise des enterrements fun

Kyle Tevlin a lancé un site sobrement intitulé « I want a fun funeral« . On peut y commander des enterrements sur-mesure avec des gâteaux en forme de pierres tombales, des musiques débiles, un maître de cérémonie déguisé en lutin, ou tout ce que vous voulez du moment que c’est fun.

3. Les clowns d'enterrement

Vous n’étiez déjà pas content d’avoir un clown à votre anniversaire pour vos 9 ans ? Bah sachez que vous pouvez aussi en demander un pour votre enterrement. C’est un vrai métier : clown d’enterrement. Peter Leeman l’exerce, par exemple, en Belgique, et donc il fait de la pantomime et des trucs à la con pour soulager la douleur des gens. Ou l’aggraver, c’est selon.

hmmm from hmmm

4. Les Taiwanais qui invitent des strip-teasers aux enterrements

Grosse grosse ambiance à Taiwan où cela se fait apparemment plus souvent qu’à son tour. Pas sûr que ça réchauffe le coeur ni d’ailleurs que le mort se rince les yeux?

5. Cet enterrement à Haïti où Madame Maurice n'était pas la dernière pour la teuf

Gros niveau sur le dancefloor dans la salle où repose le corps. Moi je dis que y’a plus d’ambiance qu’il n’y en avait à mes 18 ans quand tous mes amis ne sont pas venus et que j’ai fait mon anniversaire seul.

6. L'enterrement de Gary Pattison

Cet Anglais avait insisté pour que son enterrement soit basé sur le thème super-héros. Au final, tous ses potes ont joué le jeu. Ils ont même dû répondre à des défis en plaçant des mots imposés par le mort dans l’homélie et tout le toutim. La mort vous va si bien.

7. Une petite bière avant la mise en bière

A la mort de Myriam Burbank à la Nouvelle-Orléans, ses filles ont voulu lui rendre un hommage. Elles ont embaumé son corps et l’ont placé à table avec une binouze et des clopes. Et donc la Burbank, bien que morte, a participé en quelque sorte à la teuf organisée en l’honneur de sa mort, puisqu’elle était présente à table. Surpriiiiiise !

8. L'enterrement de Philippe Gildas

Franchement, l’idée de De Caunes de foutre l’affiche à Garcia en lui disant que le thème de la cérémonie requérait de s’habiller en blanc pour qu’il soit seul à le faire c’était grand. Sans compter sur les vannes de Chalumeau sur Collaro et tout, on regrette de pas avoir été invités.

Happy Décès to youuuu !