Il arrive que notre corps ne nous convienne pas ou qu’on souhaite l’améliorer pour XY raison (j’écris « XY » mais en fait il y a une raison avec un vrai nom hein, parce que la raison XY c’est pas une raison en soi). Pour ce faire on peut commencer par se mettre du vernis à ongle, du maquillage, se teindre les cheveux, se faire un tatouage ou enfin se faire un piercing. Alors on peut aussi se couper une jambe et se greffer une queue de dauphin mais ce sera l’occasion d’un autre enquête au cœur de l’anthropométamorphose.

1. L'arcade sourcilière de la rébellion

Analyse corporelle et sémiotique : Le piercing de l’arcade sourcilière est intéressant car il durcit le regard même le plus doux et aimable, c’est donc un artifice utile pour imposer le respect dans la cour de récré.

Crédits photo : Louise Pierga, artiste créatrice de concepts

2. Le lobe de l'oreille classique

Analyse corporelle et sémiotique : Tu t’es fait percer les oreilles à 12 ans comme 98 % de tes copines et tu as toujours porté les mêmes anneaux en or. Tu suscites l’indifférence la plus totale.

Crédits photo : Louise Pierga, artiste créatrice de concepts

3. Le lobe de l'oreille un peu trop exploité

Analyse corporelle et sémiotique : Tu as commencé par un piercing, puis un deuxième, un troisième et très vite tu as perdu le contrôle.

Crédits photo : Louise Pierga, artiste créatrice de concepts

4. L'hélix parce tu aimais bien les paroles chanson de Justice "Helix"

Analyse corporelle et sémiotique : Tu veux donner du relief à ton style et ton originalité en ne te perçant pas les oreilles dans une zone classique, non toi tu préfères défoncer ton cartilage.

Crédits photo : Louise Pierga, artiste créatrice de concepts

5. La narine gauche

Analyse corporelle et sémiotique : Tu as clairement un problème de modernité car l’anneau dans la narine gauche n’est plus à la mode depuis la fin de Buffy contre les Vampires. En revanche, la narine droite est totalement admise encore pour adopter un style de qualité.

Crédits photo : Louise Pierga, artiste créatrice de concepts

6. La double narine

Analyse corporelle et sémiotique : Tu traînes souvent après 23 h dans les couloirs du métro Strasbourg Saint-Denis, il te manque une partie de tes cheveux, ton anneau est ta seule richesse.

Crédits photo : Louise Pierga, artiste créatrice de concepts

7. La langue

Analyse corporelle et sémiotique : Tu commençais à être lassé/e par les selfies de toi en train de tirer la langue alors pour maintenir l’intérêt de tes amis sur les réseaux sociaux tu t’es fait percer la langue.

Crédits photo : Louise Pierga, artiste créatrice de concepts

8. La lèvre inférieure

Analyse corporelle et sémiotique : Tu ne savais pas trop quoi te percer mais tu avais quand même envie de te percer donc tu t’es fait percer la lèvre inférieure à trois reprises histoire d’aller au bout de ton projet. Désormais ta lèvre pend et se rallonge jour après jour sous le poids des anneaux.

Crédits photo : Louise Pierga, artiste créatrice de concepts

9. La nuque

Analyse corporelle et sémiotique : Tu es pro-transhumaniste, ta prochaine modification corporelle sera de t’insérer un Lego sous le pied, comme ça tu passeras ta vie à toujours marcher sur un Lego et tu auras enfin une bonne raison de te plaindre.

Crédits photo : Louise Pierga, artiste créatrice de concepts

10. Le téton

Analyse corporelle et sémiotique : Tu es un peu trop fan de Janet Jackson. Mais tu refuses de t’épiler les tétons parce que quand même ça fait un peu trop mal.

Crédits photo : Louise Pierga, artiste créatrice de concepts

11. Le nombril

Analyse corporelle et sémiotique : Tu as moins de 18 ans, car ton ventre est encore suffisamment plat pour que ton piercing soit visible sans soulever les kilos de graisse qui entoureront ton ventre par la suite. Le motif jamaïcain est pour toi la marque d’un engagement politique fort.

Crédits photo : Louise Pierga, artiste créatrice de concepts

12. Le clitoris

Analyse corporelle et sémiotique : Tu trouves que les femmes ne sont pas assez mutilées au cours de leur vie et tu sens tellement mauvais de l’intérieur du vagin que c’est la seule solution que tu as trouvé pour rendre ton appareil génital plus accueillant. Mais personne n’est dupe, surtout pas ta mère.

Crédits photo : Louise Pierga, artiste créatrice de concepts

13. L'oeil

Analyse corporelle et sémiotique : Tu t’es un peu trop emballé sur le concept du piercing.

Crédits photo : Louise Pierga, artiste créatrice de concepts

Si tu trouves que ces œuvres d’art sont trop en avance sur leur temps, ne va surtout pas suivre ce compte Instagram @NotrePaintQuotidien