Les filles portent des vêtements. Les garçons aussi. Et comme une grande partie des êtres humains portent des vêtements on peut dire que la question du vêtement concerne vachement de monde. C’est pourquoi il était nécessaire pour nous rédacteurs de Topito, enquêteurs de l’extrême, mais humains avant tout, de lever le voile sur ce qui constitue des différences notoires entre les garçons et les filles sur les vêtements. Des révélations choc, des scoops, du sexe, et surtout beaucoup de violence dans ce top.

1. Les boutons ne sont pas du même côté

Si tu as déjà essayé la chemise d’une personne du sexe opposé, tu as du faire l’expérience savoureuse mais surtout renversante des boutons qui ne sont pas du même côté. En effet, les boutons sont alignés à droite chez les garçons et à gauche chez les filles. Mais pourquoi ? Il semblerait que cette habitude soit liée au fait qu’auparavant, les femmes aisées qui portaient des vêtements à boutons étaient habillées par des domestiques. Or, les domestiques étant plutôt droitières, les boutons à gauche étaient plus simples à boutonner. Autre hypothèse, les femmes étant en amazone à cheval, ce sens des boutons aurait empêché le vent de s’engouffrer dans leur nibards. Hypothèse complémentaire, les hommes devaient se boutonner de la main gauche pour avoir la main droite toujours libre prête à saisir l’épée. Bon tout ça n’explique pas pourquoi on continue de faire ça. C’est débile. Arrêtez maintenant.

Source photo : Giphy

2. Les vêtements de meufs sont plus chers

C’est un des grands privilèges dont nous autres femelles jouissons avec la plus grande docilité. Outre les accessoires de beauté (rasoirs, crèmes, shampoing), les séances coupe-tiff et grossomodo tout ce qui est rose, les tarifs de vêtements sortent eux aussi grands gagnants des différences homme/femme. Une solution, s’habiller en jogging d’homme. Pour une vie plus juste.

3. Les tenues pour Halloween

Eh bien oui, on ne se doutait pas qu’il y avait une différence majeure sur cette question pourtant fondamentale : les déguisements pour Halloween. Si on ne s’était pas posé la question jusque là, c’est certainement parce qu’on n’a pas vraiment l’habitude de se déguiser comme des tarés en France pour cette fête. Néanmoins, si un jour l’envie vous prend de passer une soirée de beauf pour Halloween, vous aurez l’occasion de constater que les déguisements pour filles sont toujours sexy alors que ceux des garçons non. Hasard ? Coïncidence ? Vexé d’avoir été traité de beauf ?

Source photo : Giphy

4. Y'a plus de choix

La mode c’est un truc de gonzesses hein ? Pas vrai les poufs ? Bon au delà de tous les clichés sexistes qui puent un peu le moisi, même si la mode conquiert de plus en plus les hommes virils, on ne va pas se mentir, il y a nettement plus de choix dans les vêtements de filles. On pourrait alors se demander finalement pourquoi les garçons n’ont pas le droit eux aussi de porter des pulls à motifs, des jolis foulards colorés, et des pantalons à franges. Mais on pourrait également se demander pourquoi les filles ne s’habillent pas plus sobrement. Alors c’est quoi le mieux ? Je ne répondrai pas à cette question.

5. La poche dans le slip

Le modèle du slip kangourou, comme son nom l’indique vient du kangourou. D’où cette étrange poche qui suscite tant de troubles et d’interrogations. En fait, cette poche est censée offrir un espace supplémentaire pour l’appareil génital très florissant de nos amis les hommes. Et comme les filles n’ont pas le même dispositif (même si elles ont des poils pubiens très épais et un clitoris surdéveloppé), bah elles ont pas de poche. Alors que ce serait pourtant pratique pour ranger sa petite monnaie ou son goûter par exemple.

Source photo : Giphy

6. Il n'existe pas de jupe, ni de mini short, ni de tallons aiguilles pour hommes

C’est aussi la raison pour laquelle l’achat de vêtements pour un homme s’avère une activité très ennuyeuse synonyme de souffrance, de solitude et de mort prochaine.

7. Le décolleté est plus assumé chez les filles

Parce qu’un décolleté chez les garçons suscite immédiatement les moqueries les plus cruelles. Personnellement je milite pour un décolleté plus démocratique basé sur une égalité des droits d’accès au poitrail masculin et féminin. Suivez mon hashtag #decolletespréjugés (eh ouais « décolle tes préjugés », t’as capté le jeu de mot ? Putain je m’aime).

Source photo : Giphy

8. La braguette

Tout comme les boutons, la braguette s’ouvre à gauche pour les femmes et à droite pour les hommes. Pas de question de praticité dans ce cas, il s’agit juste d’un moyen de distinguer les pantalons pour hommes de ceux pour femmes. Alors vous me direz « Qu’est-ce qu’on s’en tamponne ? » et je vous répondrai « S’il vous plaît, arrêtez de me parler, vous n’existez pas, vous êtes un personnage imaginaire, sortez de mon esprit. ».

9. Les filles s'habillent en rose et les garçons en bleu

C’est clairement la base, c’est d’ailleurs comme ça qu’on différencie les enfants quand ils n’ont pas encore assez de cheveux pour faire des couettes quand ce sont des filles. Moi je pense que c’est bien de faire en sorte que les choses restent simples. Du rose, du bleu, c’est simple. On devrait même pas s’emmerder avec d’autres couleurs.

Source photo : Giphy

10. Les soutien-gorges pour hommes

Aussi fou que cela puisse paraître, la fermeture éclair des soutien-gorges pour hommes s’ouvre à droite et par en dessous. Cette particularité serait due au port du fusil pendant la guerre de Troie. Guerre qui, comme on le sait tous, a influencé plusieurs siècles de mode vestimentaire en Occident, une histoire expliquée dans le dernier ouvrage de Michel Onfray et Karl Lagerfeld « Les hommes sont des seins ».

Tag tes amis les moins bien habillés (parce qu’ils sont pauvres) !

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !