La Bolivie est un genre de condensé de toute l’Amérique du sud : les Andes, le lac Titicaca (qui a un nom rigolo, convenons-en), l’Amazonie, un désert de sel et un désert tout court, le tout pas cher du tout et en plein milieu du sous-continent. Oui, vous êtes moins attentifs parce que vous êtes en train de prendre vos billets, je comprends.

1. Copacabana

Sur le lac Titicaca, l’île de Copacabana est incontournable. Aucun rapport avec la chanson, mais rapport avec la magnificence d’un lever du soleil sur l’eau dans la fraîcheur matinale du lac navigable le plus haut du monde. Magnifique.

Sunset over the Titicaca lake #enjoyinglife #awesome #copacabana #sunset #titicaca

A post shared by Lùcie Joullié (@lu_cie___) on

2. La Paz

La capitale bolivienne est une magnifique destination pour les férus d’histoire et d’anarchie relative. On profitera du marché sur les hauteurs et de la vue imprenable sur la cuvette. Le centre historique regorge de petites maisons coloniales et de vieilles églises, et les ruines de Tiwanaku, une civilisation pré-Inca, ne sont pas loin du tout. Incontournable.

3. Le salar d'Uyuni

Parcourir cet ancien lac asséché en désert de sel est faire l’expérience de la rotondité de la Terre dans l’immensité blanche d’un bout du monde où on se les gèle. On prévoira donc bien une petite laine et un appareil photo, car c’est sans doute l’un des lieux les plus beaux de toute la terre.

4. Le Sud-Lipez

En continuation du Salar, près de la frontière chilienne, se trouve une étendue désertique où les couleurs fauves s’entremêlent et qu’on dirait tout droit sortie d’un tableau de Dali. Une expérience presque martienne, en espérant que votre chauffeur ne passe pas de la musique traditionnelle bolivienne à fond les ballons pendant tout le trajet.

5. Potosi

Les mines associées à cette vieille ville peuvent être aujourd’hui visitées par les touristes qui le souhaitent. Une plongée très Germinal dans l’enfer de la vie de mineur, et une expérience aussi enrichissante que surréaliste.

#minaspotosi

A post shared by Viajar é mudar a roupa da alma (@dcgodoi) on

6. Sucre

Sorte de havre de paix, la vieille ville de Sucre, la plus riche du pays, présente de nombreux musées, un centre-ville très bien entretenu et une sorte de bouffée de qualité de vie pour un voyage pas forcément toujours reposant. Une bonne halte.

7. Tupiza

Une ville incontournable pour les amoureux des chevaux. On peut faire de très belles balades à cheval dans la région depuis Tupiza et, surtout, la ville est un genre de parenthèse enchantée pour celui qui brave la route ultra-dangereuse qui permet de la rejoindre. Montagnes rouges, climat doux, billards partout dans les rues, viande argentine à prix bolivien : un genre de bonheur.

#tupizabolivia mercato 2008

A post shared by Paola Civetta (@paola_civetta) on

9. Le Parc National Madidi

En pré-Amazonie, au Nord de La Paz, ce parc national abrite quelque chose comme 3000 espèces d’animaux. C’est une superbe porte d’entrée pour l’Amazonie pour les voyageurs un peu avisés et qui n’ont pas la phobie des araignées.

#rurrenabaque #parquenacionalmadidi #bolivia (foto @seba_pani )

A post shared by Revista Lugares (@revistalugares) on

10. La Laguna colorada

A la frontière chilienne, un lac rose où des milliers de flamants tout aussi roses viennent se désaltérer. Formidable.

Allez-y tant que ce n’est pas pris d’assaut les petit loups.