Pays pionnier de l’écotourisme, le Costa Rica attire tous les ans des millions de visiteurs désireux d’arpenter les magnifiques parcs nationaux et ainsi de pouvoir admirer les fabuleuses plantes et les animaux. Un pays plein de surprises fait de volcans et de jungles intimidantes. Une terre sauvage et chaleureuse !

1. Le Rio Celeste

Les locaux racontent que le jour où Dieu a peint le ciel, il a ensuite nettoyé ses pinceaux dans la rivière Celeste, lui donnant à la fois son nom et sa belle couleur. Une légende finalement parfaite pour exprimer à quel point cette rivière située dans le Tenorio Volcano National Park est sublime. Pour parfaitement s’en rendre compte, il est conseillé de faire une randonnée en la longeant pour notamment la voir tomber en cascade dans un déluge de teintes turquoises absolument merveilleuses.

2. La Réserve biologique Monteverde

Fondée par des quakers américains dans les années 50, cette réserve renferme de nombreux trésors. C’est par exemple ici que se trouve la plus importante concentration d’orchidées. Des plantes fantastiques mais aussi plein d’animaux, dont certaines espèces endémiques. Vu que les choses sont bien faites parce qu’il s’agit d’un important pôle touristique, il est possible d’arpenter la réserve grâce à un réseau de sentiers et autres spectaculaires ponts suspendus se faufilant entre les troncs des impressionnants arbres.

3. Surfer

Parce que le Costa Rica est une nation de surf, il serait dommage de ne pas en profiter pour chevaucher une ou deux vagues. Les experts conseillent aux débutants les plages de la côte Pacifique, plus accessibles.

4. Le Poás Volcano National Park

Lui aussi très plébiscité par les touristes, ce site perché à 2704 mètres d’altitude est incroyable. Le volcan Poás est l’un des plus actifs du pays, mais, bonne nouvelle, il se laisse néanmoins dompter. Une fois en haut, on peut admirer le cratère, rempli d’une eau bouillonnante, entouré de volutes de fumée. De temps en temps, de puissants geysers offrent un spectacle étonnant. Malgré tout, il est conseillé de se renseigner pour pouvoir s’y rendre en toute sécurité.

5. Le Corcovado National Park

Situé au sud, sur la côté Pacifique, ce parc fait office d’inestimable réserve naturelle. S’y ébattent en liberté des jaguars, des tapirs, des singes-écureuils et de nombreuses autres espèces, au milieu d’un paysage en tous points incroyables. Des plages paradisiaques, des montagnes et des plaines, une forêt tropicale… Le Corcovado fait mine de rien office de best-of ultime de tout ce que le Costa Rica a à offrir.

6. Grimper en haut du Cerro Chirripó

Avis aux sportifs chevronnés ! Culminant à 3820 mètres, le mont Chirripó ne se laisse pas apprivoiser comme ça. Mais les efforts à fournir pour arriver à son sommet s’avèrent extrêmement payants. De là-haut, on domine tout le pays. On est le maître du monde !

7. La tyrolienne de Guanacaste

Il existe plusieurs tyroliennes au Costa Rica, pour « voler » au-dessus de la canopée et prendre ainsi un peu de hauteur. Parmi toutes ces tyroliennes, plus ou moins spectaculaires, celle de Guanacaste se pose là. C’est aussi la plus longue. Comptez 2 heures ! Direction l’écopark Diamante dans le golfe de Papagayo où on peut aussi faire plein d’autres trucs !

8. San Lucas Island

Un petit tour en bateau ça vous dit ? Autrefois utilisé pour emprisonner les pires criminels du Costa Rica, cette île est désormais une réserve protégée. Si on peut toujours y voir la vieille prison, on peut aussi y admirer des cerfs de Virginie, des tatous et plein de serpents dont les célèbres boas. En plus, il paraît que le lieu est hanté ! C’est cool non ?

9. San José

Entre deux visites des parcs nationaux, un petit tour à San José s’impose. Pour goûter la gastronomie locale et visiter les nombreux musées, comme le Musée de Jade, le Musée de l’Or précolombien, mais aussi pour déambuler dans le Barrio Amon, l’un des quartiers les plus anciens de la cité et se balader dans le Parc Métropolitain La Sabana. San José qui est aussi réputée pour son art de rue en perpétuelle ébullition.

10. Le parc national Rincón de la Vieja

Volcan de la cordillère de Guanacaste, le Rincón de la Vieja permet d’évoluer parmi les geysers et les sources d’eau chaude. La mare de boue du cratère vaut aussi le détour. Une fabuleuse randonnée pleine de surprise, dépaysante à souhait, dans une région ultra spectaculaire.

C’est bueno !