Comme on est une bande de petits anges, on vous emmène avec nous au paradis, ou plutôt à la découverte des villes les plus blanches du monde. Vous savez, celles qui nous font cligner des yeux comme une piste de ski au soleil, et nous donnent la pêche mieux qu’une séance de luminothérapie. À vos lunettes, c’est parti !

1. Arequipa, Pérou

Pour avoir la chance d’admirer la plus belle ville blanche du Pérou, il faut grimper jusqu’à 2000 mètres, aux pieds du volcan Misti. Attention au mal d’altitude ! Deuxième plus grande ville du pays, Arequipa est presque entièrement bâtie dans un style colonial, avec une pierre volcanique très claire, la sillar, qui lui donne une couleur unique.

2. Alger, Algérie

À peine arrivé par bateau au port d’Alger, on sort illico les lunettes de soleil tant on est ébloui par la luminosité de cette ville du nord de l’Algérie. Capitale du pays, la ville offre des façades d’un blanc éclatant et une perspective intéressante avec ses constructions qui descendent en escalier des hauteurs de la ville jusqu’à la Méditerranée.

3. Ostuni, Italie

Tout le charme des Pouilles, région du sud de l’Italie (le talon de la botte !), est un peu concentré dans la ville d’Ostuni. Difficile de ne pas craquer pour ses ruelles pavées et ses maisons peintes à la chaux qui offrent une blancheur immaculée à son centre-ville. La vue sur la mer Adriatique complète ensuite à merveille ce décor de carte postale.

4. Oia, Grèce

Oia est le spot photos préféré des jeunes mariés chinois. Et il faut dire que, grâce aux façades des habitations blanchies à la chaux, la lumière est particulièrement éclatante dans cette ville de l’île de Santorin. On y admire aussi des maisons troglodytiques creusées dans la roche, des églises orthodoxes aux dômes bleus, le tout baigné le soir par la lueur de magnifiques couchers de soleil.

5. Mijas, Espagne

Mijas est un petit village du sud de l’Espagne aménagé à flanc de colline et reconnaissable à ses petites maisons blanches aux toits rouges. Par le passé, les femmes du village repeignaient régulièrement leurs façades à la chaux pour conserver leur clarté. Elles ont bien fait, car le contraste avec le bleu de la Méditerranée est splendide.

6. Tétouan, Maroc

Au Maroc, Tétouan est surnommée « la colombe blanche », une façon d’honorer sa magnifique architecture arabo-andalouse et ses façades immaculées. Entourée par les montagnes du Rif, cette ville est aussi remarquable pour son souk, ses jardins et sa magnifique médina.

7. Tel Aviv, Israël

Au bord de la Méditerranée, Tel Aviv est certainement l’une des villes qui méritent le plus son surnom de « ville blanche » dans le monde. Au début du XXème siècle, cette ville d’Israël a été en grande partie reconstruite, dans un style bauhaus : des immeubles blancs de forme géométrique dotés de nombreux balcons ont alors fleuri un peu partout.

8. Udaipur, Inde

La ville d’Udaipur en Inde est célèbre pour son hôtel sur l’eau, le Lake Palace (l’un des plus beaux du monde !) et son palais de couleur ivoire, qui se fondent parfaitement dans les tons clairs de ses constructions. Entourée de lacs, la ville est perchée à plus de 500 mètres d’altitude… Le premier étage du paradis ?

9. Faro, Portugal

Avec Lisbonne célèbre dans le monde pour ses couleurs claires, le Portugal peut se vanter d’abriter une autre ville blanche : Faro, la capitale de la région de l’Algarve au sud du pays. Là-bas, toutes les maisons ou presque sont en chaux ou en pierres. Un charme complété par la présence de remparts autour de la vieille-ville et de ruelles escarpées.

10. Eivissa, Ibiza

Ibiza n’est pas que fête et démesure ! On y trouve aussi le charme pittoresque de la ville d’Eivissa, qui oppose à l’ambiance survoltée de certains hauts lieux de l’île la pureté de ses ruelles blanches embaumées par le jasmin. Cette ville construite sur une colline au bord de la mer et dotée d’une belle citadelle, serait l’une des plus vieilles du monde.

On repeint nos murs en blanc ?

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.