Bon, pas sûr que vous viviez dans un film d’action, mais si c’est le cas, vous êtes probablement en tension permanente et relativement fatigué. Heureusement, on pense à vous : pendant que vous prenez une pause entre deux explosions en lisant Topito, on vous explique comment vous tirer de là. Vous nous remercierez plus tard.

1. Ouvrir des menottes avec une allumette

Bon imaginez un peu : les méchants vous ont attrapés et s’apprêtent à vous torturer. Vous êtes seul dans une petite cave humide ou personne ne vous entendra crier, seul avec un gardien qui veut bien vous filer une clope et l’allume avec une allumette. Là TAC DANS LA GUEULE, vous l’assomez d’un bon coup sur le crâne, et vous avez à peine 3 minutes avant le retour des autres pour vous tirer de là et ouvrir vos menottes. Glissez l’allumette entre vos dents pour l’aplatir. Une fois qu’elle est bien aplatie, bloquez la dans le trou entre les crans et le mécanisme de verrouillage. Faite glissez peu à peu l’allumette à l’intérieur des menottes, puis serrez les d’un cran. Réappuyez sur l’allumette qui sert de cale : magie, les menottes s’ouvrent.

Source photo : Giphy

2. Une technique pour planquer des trucs que les gens ne doivent pas trouver

Ils vont vous retrouver, quoi qu’il arrive, ils vous vont retrouver et récupérer le microfilm. Autant les attendre chez vous avec un bon brandy, du coup. Quant au microfilm, il faut bien le planquer. Prenez des clous, une chaise et un élastique. Plantez des clous sous la chaise pour former un rectangle et disposez l’élastique entre les clous pour qu’il tienne tout seul. Ensuite, glissez le microfilm entre la chaise et l’élastique. Asseyez vous sur la chaise et sirotez votre brandy : personne ne le trouvera jamais. Sauf bien sûr s’ils renversent la chaise (et vous avec).

3. Défaire des liens en plastique zippés

La dernière fois, vous les avez bien eus en défaisant vos menottes avec une allumette et ce coup-ci ils ne se feront pas avoir à nouveau. Là, vous êtes bien coincés avec des menottes ultra serrées en plastique, zippées, incassables. Pas tout à fait incassables à condition de suivre la procédure suivante : D’abord, positionnez le fermoir entre vos deux poignets : c’est le point le plus faible du lien. Ensuite, resserrez à mort les menottes car, plus elles sont fermées, plus elles sont tendues et vulnérables. Ensuite, n’essayez pas de tirer comme un débile : frappez plutôt le lien contre votre corps, votre ventre ou vos fesses selon la manière dont vous êtes attaché. Le but n’est pas de se faire mal, mais de laisser le truc rebondir contre son corps jusqu’à rupture du lien, en laissant les bras revenir à la position de départ.

4. S'assurer que personne ne visite votre appartement en votre absence

Laissez tomber les cheveux collés sur la porte, c’est une galère et ça peut partir avec un coup de vent. En revanche, vous pouvez installer un petit fil épais au-dessus de votre porte d’entrée, collé au mur par un bout de chatterton, en vous assurant que le fil dépasse sur la porte à l’intérieur de la pièce. Si quelqu’un vient chez vous pendant votre absence, vous retrouverez le fil coincé entre la porte et le chambranle, visible de l’extérieur. Sinon, rien n’aura changé.

5. Rendre des allumettes waterproof

Vous voyez le problème : c’est bien beau de se tirer du sac rempli de pierres jeté au milieu de l’océan dans lequel on vous a enfermé pour vous immerger vivant, mais ça servira à quoi si derrière vous ne pouvez pas savourer une bonne clope ? Une technique pour éviter ce genre de problème consiste à appliquer du vernis ou de la cire sur le bout inflammable des allumettes. Elles ne prendront pas l’eau, ainsi.

6. Si tes freins ne marchent plus

Un classique : on a saboté vos freins et vous voilà à pleine vitesse sans la possibilité de freiner à quelques mètres d’un impact certain. Bon, pas de panique : appuyez plusieurs fois très vite et très fort sur la pédale de frein pour créer une pression hydraulique qui permettra au mécanisme de se débloquer. Si ça ne marche pas, rétrogradez progressivement jusqu’au point mort tout en relevant doucement le frein à main (et n’oubliez pas de mettre votre warning).

Source photo : Giphy

7. Découvrir la combinaison d'un coffre-fort

Vous avez affronté 12 gardes, réussi à désarmer 40 cerbères, évite 17 alarmes, pénétré au coeur de l’antre du grand méchant pour récupérer le document qui le fera tomber. Vous avez fait tout ça et vous vous retrouvez face à un coffre-fort dans lequel se trouve probablement ledit document, et vous ne savez pas comment vous l’ouvrir.

D’abord, il faut déterminer la longueur de la combinaison : faites plusieurs tours complets avec le cadran pour réinitialiser le tout. Mettez le stéthoscope contre la paroi du coffre, près du cadran, et tournez le cadran dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, tout doucement. A chaque fois que vous entendrez deux clics rapprochés, notez la position des deux clics. Recommencez l’opération pour être bien sûr, et une fois que vous l’êtes, tournez le cadran dans le sens contraire des aiguilles d’une montre à l’opposé de la position du double clic, donc de 180 degrés, un demi-tour. Vous l’avez placé à la position dite « de parking ».

Ensuite, tournez doucement le cadran dans le sens des aiguilles d’une montre et notez le nombre de clics que vous entendez à chaque fois que le cadran repasse par cette position, dite de parking. Ce nombre de clics indique le nombre de chiffres dans la combinaison.

Il faut maintenant déterminer la combinaison. Vous allez avoir besoin d’un papier et de patience. D’abord, tracez un repère orthonormé avec en abscisse autant de chiffres qu’en comporte le cadran et en ordonnée un peu de place. Il faudra faire deux courbes, de deux couleurs différentes, disons rouge et bleu. C’est pas si compliqué, vous allez voir.

Réinitialisez le cadran et placez le sur zéro. Petit à petit, tournez le dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. A chaque fois que vous entendez deux clics rapprochés, notez la position du premier en rouge et celle du deuxième en bleu sur l’ordonnée, avec 0 en abscisse puisque c’est de là que vous êtes partis.

Ensuite, réinitialisez à nouveau le cadran, puis placez le à 3 en le tournant de 3 graduations sur la gauche. Recommencez exactement pareil. Notez ensuite les positions des deux clics toujours le premier en rouge et le deuxième en bleu, cette fois-ci avec une abscisse de +3.

Et ainsi de suite jusqu’à avoir fait le tour du cadran entier. A partir de là, tracez vos courbes rouge et bleue : leurs points de contact sont les chiffres de la combinaison.

Ensuite, on ne peut pas connaître l’ordre de la combinaison, il faut toutes les tester. En général, il n’y a pas mille possibilités.

8. Comment gagner une baston

C’est l’escalade, la cavalcade, on se met sur la gueule. Mais hors de question de perdre. En admettant que le mec veut vraiment vous taper sur la gueule, mettez vous en position défensive en essayant de le raisonner : si ça ne marche pas, guettez les signes d’adrénaline chez lui : c’est ce dont il a besoin pour vous attaquer. S’il se met à parler plus fort, à montrer les dents, à devenir pâle ou à froncer les sourcils, c’est qu’il va attaquer. Ensuite, pendant la baston, il faut faire un maximum de bruit pour intimider l’autre, tout en le tenant à distance. Quand vous le frappez au visage, visez les lèvres ou le nez pour ne surtout pas vous casser la main. Si vous êtes touchés, contractez tous vos muscles et retenez l’air, cela différera la douleur. Ensuite, essayez de mettre l’adversaire à terre et une fois qu’il l’est, foutez lui un gros coup dans le ventre pour l’immobiliser. Puis cassez vous en remettant votre cravate.

9. Ouvrir une serrure avec deux épingles à cheveux

Bon, il faut bien ouvrir cette porte, pas vrai ? Et bah prenez votre première épingle à cheveux et dépliez la entièrement. Virez tout embout qui ne sert à rien. L’épingle doit être plate. Ensuite, insérez l’une des extrémités de l’épingle dans la serrure et abaissez la pour courber le bout et former un crochet. Pliez l’autre extrémité de l’épingle pour former un anneau.

Prenez la deuxième épingle et pliez la en deux pour former un L. Insérez cette deuxième épingle pliée en bas de la serrure et tournez avec comme s’il s’agissait d’une clé. Maintenez la pression : le rotor tourne légèrement. Prenez la première épingle, glissez la pardessus et servez-vous en pour faire levier : dans la serrure, il y a des goupilles en nombre indéterminé qu’il faut lever une à une. Une fois qu’elles sont toutes levées, on peut ouvrir la porte.

10. Détruire des documents sensibles

Vous êtes faits comme un rat, mais votre vie importe peu au regard de la survie de votre organisation. Plutôt que de fuir, il vous faut détruire les documents qui risqueraient de tomber dans les mains ennemies. Oubliez le broyeur, pas assez efficace. Prenez une grande poubelle en plastique et mettez vos documents dedans. Versez deux litres de javel et 20 litres d’eau dans la poubelle et enfoncez bien les documents au fond. Laissez tremper le maximum de temps, avant de broyer le mélange avec ce que vous trouvez pour broyer. Ensuite, tout sera réduit en bouillie inutilisable.

Source photo : Giphy

Vous survivrez tous dans un James Bond comme ça.

Source : Brightside, Bottomelineic.com, Wikihow