AAAAAAAAAAHHHHHHHH ça y est c’est l’été il fait huit mille degrés, tu arrives à ton taff sous forme liquide (ou tu poursuis ton chômage en position fœtale sur ton carrelage pour mieux en apprécier la fraîcheur), c’est bon tu es physiquement et mentalement disposé/e à quitter le territoire et te lancer dans un road-trip digne de Jack Kerouac. Le souci c’est que t’as pas un kopeck en poche, voici donc les meilleurs conseils de dalleux pour pas te ruiner sur la route.

1. Ne rien oublier dans ta valise

Oui c’est con comme conseil mais quand tu te rends compte une fois sur place que tu n’as ni crème solaire, ni maillot de bain, ni honneur, tu te retrouves confronté/e à une série d’achats inutiles que tu regretteras jusqu’à ta mort, tu deviendras alors un fantôme hanté par ces dépenses absurdes (le maillot de bain était si laid que tu l’as jeté dès ton retour), et tu traumatiseras les têtes naïves en train de préparer leur valise avec ton ectoplasme pleureur.

Source photo : Giphy

2. Te faire à manger toi-même ou manger local ( local = pas touristique)

Bien évidemment ça dépend du pays quand le lequel tu vadrouilles. Si tu passes quelques jours à New-York, Stockholm, Helsinki, Tokyo ou à peu près n’importe quelle ville où le burger est à plus de 15 euros, c’est la condition sine qua non pour sauver ton budget. Même si tu te balades en France de camping en camping, ton omelette maison aura toujours plus de goût que les moules frites des Flots Bleus. Si en revanche tu crapahutes en Asie (mais pas en nazi parce que ça fait mauvais genre), en Afrique ou en Amérique du Sud ou dans à peu près n’importe quel continent où la majorité des pays t’offre un pouvoir d’achat que tu n’aurais jamais eu dans une vie de dur labeur, tu peux tout de même grailler dehors, ça te coûtera pas cher et ce sera surement meilleur que ce que tu feras avec tes dix doigts.

3. Gérer des billets d'avion à moindre coût

Pour ce faire, je te dépose délicatement ici.

4. Revois tes prétentions à la baisse question logement

L’hôtel avec vue sur mer c’est sympa mais ça coûte un bras, or tu as besoin de tes deux bras notamment pour monter ta tente au camping adjacent, certes moins chic mais diablement plus rentable.

5. Te laisser séduire par le woofing

Cette tendance absolument géniale te permet de squatter une ferme pour la durée de ton choix (en accord avec tes hôtes bien entendu) et gratuitement. En échange de toit et d’un couvert, tu offres du temps de travail à la ferme convenu au préalable, ce qui te laisse généralement assez de temps libre pour vaquer à tes occupations et voyages dans le coin.

Source photo : Giphy

6. Opte pour le doggy bag au restau

Certes le doggy bag n’est pas encore inscrit dans toutes les cultures, mais il faut quand même tenter, ça te permet d’avoir de quoi grailler parfois pour un ou deux autres repas sans lâcher un centime. Vive l’opulence alimentaire de la restauration qui sert parfois des plats d’une excessive grandeur profitable dans le cas présent. Du coup, sois pas con, si tu bouges en vroum-vroum n’oublie pas d’y caler une glacière.

7. Troquer les transports en commun pour la marche

C’est gratuit et ça te fera des guibolles d’acier, tu pourras ainsi devenir un robot grâce à ce mélange de métal et de chair qui composera désormais ton corps puissant.

8. Acheter une carte du pays

Oui on y pense pas toujours mais si tu t’apprêtes à vadrouiller à l’étranger, l’usage d’un GPS international te coûtera salement plus cher qu’une bonne vieille carte qui aura toujours le mérite de fonctionner même sans réseau.

Source photo : Giphy


9. Changer tes tunes avant de partir

Ça sonne un peu radasse sur le principe mais pour un long voyage, l’opération peut s’avérer très bénéfique. Le taux de change sur place étant souvent bien plus élevé que dans le pays d’origine. Après il faut accepter de te balader avec une liasse de billet de 5 euros sur toi et de t’empêcher d’en faire un feu de bois avec.

10. Apprendre les rudiments de la langue locale

Déjà parce que c’est une marque de politesse et de savoir vivre que de savoir dire au moins bonjour et merci dans la langue du pays. Et plus tu sais causer la langue, plus tu pourras demander des conseils aux autochtones, parce qu’on ne va pas se mentir, y’a rien de mieux de connaître les bons plans des habitants orner son voyage de magnifiques étapes.

11. Ne pas se gourer sur le choix de la caisse

Tout dépend du pays où tu pars, et de la durée du voyage. Pour plus d’un ou deux mois, il semble parfois plus avantageux d’acheter une voiture sur place et de la revendre avant ton retour. Si tu pars plutôt sur une location, le mieux est encore de demander un kilométrage illimité (on sait jamais) et d’oublier l’option GPS qui coûte une blinde (cf. achat de carte).

Source photo : Giphy

12. Choper une carte SIM sur place (donc pense à débloquer ton tel au préalable)

Généralement c’est peu coûteux et ça te permet tout de même de rester facilement joignable et inversement. Alors même si tu es en mode digital detox, sécurité est mère de vertu. Attention, on n’a pas dit que ton portable te servirait à poster huit cent photos de toi par jour avec des hashtags qui donnent envie de te pendre.

13. Eviter de faire ton plein d'essences dans les grandes villes

Et globalement faire un peu le point sur les stations d’essence les moins reuch, ça coûte vite une blinde ces saloperies. Toutefois, même si cela peut paraître tentant, ne remplace pas le gas-oil par de l’eau ou du coca, tout simplement parce que ça ne marcherait pas, mais alors pas du tout.

14. Bosser à l'oeil

En alternative au woofing, il existe plusieurs autres plateformes qui te mettent en relation avec des habitants à la recherche de service divers et variés nécessitant une ou plusieurs heures par jour en échange du couvert et d’un lit. Check donc par ici : Helpx, ou encore Workaway.

15. Fuir les autoroutes

Tout dépend encore une fois de ta destination, en Grèce par exemple (et accessoirement en France aussi), les autoroutes sont très chères, rien de tel que les nationales ou départementales du coup. En revanche, dans d’autres pays européens comme le Danemark, la Finlande et le Royaume-Uni, les autoroutes sont quasi gratuites, roulez jeunesse.

Source photo : Giphy

Avis aux baroudeurs : d’autres conseils ?

Sources :

Skyscanner

Tu ne sais jamais quoi mettre dans ta valise ? Aucun problème :

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.