La Nouvelle-Zélande a la côte chez les jeunes qui veulent parcourir le monde en Programme Vacances Travail. Et comme j’ai eu la chance de faire partie de ces gens qui ont vécu quelques temps dans le plus beau pays du monde, autant vous faire profiter de quelques conseils. Parce que je suis comme ça, un mec avec le cœur sur la main et des abdos en béton.

1. Commence par régler les formalités

C’est clairement pas le truc le plus cool du voyage, mais puisqu’il faut le faire, autant en finir vite. Fais créer (en bureau de poste) ton numéro IRB qui te permettra de bosser en toute légalité, ouvre un compte en banque, prends un forfait de téléphone. Et si possible, fais tout ça dès le premier jour pour t’occuper toute la journée et encaisser le jetlag sans trop subir.

2. Va dans les i-Sights

La première chose à faire quand tu arriveras dans une ville que tu ne connais pas, c’est de filer tout droit à l’i-Sight, l’équivalent de nos office de tourisme.Tu y trouveras toutes les infos sur les points d’intérêt, mais aussi les spots pour camper, prendre une douche ou trouver du boulot.

3. N'aies pas peur de te perdre.

La Nouvelle-Zélande, c’est grand, c’est beau, et c’est sauvage. Alors on pourrait avoir peur de s’y perdre, mais en vrai, c’est le meilleur moyen de découvrir des coins moins connus et donc moins fréquentés.Et puis de toutes façons, tu trouveras toujours un Néo-zélandais qui t’aidera à trouver ton chemin une fois que tu seras vraiment allé trop loin.

4. Emmène le minimum

Inutile de te surcharger : tes fringues, tu vas les défoncer en vivant ton voyage. Ton ordinateur que tu as acheté très cher, tu vas le casser ou te le faire voler dans ta voiture.DONC. Prends le moins de trucs possible avec toi. Achète des fringues pas chères en arrivant, et apprends à vivre avec ce que tu trouves et ce qu’on te donne.

5. Parle aux gens. A tous les gens.

Ca rejoint pas mal les 2 points précédents : les Néo-Zélandais sont les gens les plus gentils et généreux du monde. Même dans la pire des situations, tu trouveras toujours quelqu’un pour t’offrir un repas ou quelques fringues.Et puis, ils connaissent leurs îles mieux que personnes, alors n’hésite pas à leur poser plein de questions pour avoir les meilleures plans.Si en France ça pourrait paraître suspect, là-bas les gens aiment que tu sois curieux et que tu cherches à connaître leur pays.

6. Garde tes tickets de caisse

ET OUAIS. Toutes les chaînes de supermarchés (New World, PAK’nSAVE, Countdown) ont des partenariats avec les chaînes de stations service. Du coup, au dos de tes tickets de caisses, tu trouveras des bons de réductions sur le carburant. Pratique pour un road trip.Et puis, tant qu’on y est, prends également la carte de fidélité de TOUS. LES. SUPERMARCHES. Sérieusement, là-bas elles servent vraiment.

7. Fais du HelpX ou du Woofing.

Le HelpX et le Woofing sont deux solutions permettant de vivre chez l’habitant, en échangeant quelques heures de boulot contre un lit et des repas.Ca permet de voyager pour pas cher, de s’immerger à fond dans la vie des locaux, et de faire les plus belles rencontres.Petite astuce : pense à réserver quelques semaines à l’avance en fonction du trajet que tu as prévu, car certains woofings sont très demandés, et donc rarement disponibles.

8. Va chez Warehouse

[JINGLE] C’EST LE BON PLAN DE DIAWAAAAAAN ! [FIN DU JINGLE]Warehouse, c’est un peu LE PARADIS du voyageur en galère de thunes en Nouvelle-Zélande. Ils vendent tout : de la bouffe à la high-tech en passant par les fringues, le matériel de pêche et les produits d’hygiène, et tout ça pour vraiment pas cher.Le bonus Warehouse : IL Y A DU WIFI GRATUIT DANS LES MAGASINS ET SUR LES PARKINGS.



9. Prends l'avion

Clairement, le réseau de transport néo-zélandais n’est pas le plus élaboré de la planète. Tu pourras prendre le bus, faire du stop, prendre des bateaux… Mais le mieux pour te déplacer, ce sera l’avion. Pas cher, rapide, il pourra t’aider à relier les grandes villes des deux îles.Et en plus, il pourra te faire voyager autour de la NZ : en Australie, sur les îles Fiji…

10. Apprends à localiser les accès à Internet

Trouver un accès à Internet peut s’avérer particulièrement galère sur l’île Sud, mais on finit plus ou moins toujours par trouver. Voici une liste des endroits qui pourront t’offrir un wifi gratuit :– les bibliothèques– les magasins Warehouse– les i-Sights– certains supermarchés (notamment les PAK’n’SAVE de l’île Sud– les centres commerciaux– certains centre-villes, mais ils sont plutôt rares.

Profites-en à envoyer un mail à ta maman de temps en temps pour lui donner de tes nouvelles, tu seras bien aimable.Et puis en Nouvelle-Zélande aussi, Topito fonctionne.

11. Évite les Français (comme la peste)

J’aime mes compatriotes, hein, ne venez pas m’accuser de trucs qui sont faux.MAIS quitte à partir au bout du monde, autant en profiter pour parler Anglais, et découvrir de nouveaux horizons, non ? Dans les backpackers ou en bossant sur place, tu pourras rencontrer des voyageurs venus du monde entier, et ça, c’est très très bon pour ta culture et ton amour des gens.Après, on va pas se mentir, on est toujours content de tomber sur un Français nouvellement arrivé et qui a quelques bouquins ou films à échanger.

12. Fais un gros stock de musique, de livres et de films

Il peut arriver que tu te retrouves coincé dans ton van, ta voiture ou un backpacker pendant 2 ou 3 jours à cause de la pluie. Et dans ces cas-là, tu seras bien content d’avoir des films à regarder ou quelques bouquins à lire.Pour les livres, comme dit plus haut, l’échange est le meilleur moyen. Sinon, se référer au point 8.Pense également à avoir beaucoup de musique avec toi, car les routes sont longues.

13. Apprends à localiser les douches

Clairement, quand on voyage en van ou en stop, on apprend vite à ne plus prendre une douche par jour. Mais ça reste tout de même un indispensable. Pour ça, plusieurs conseils : les piscines municipales, les salles de sport et les superloo (sorte de méga-toilettes publiques).Dans chacun de ces endroits, tu pourras la plupart du temps ne payer que la douche, si tu ne souhaites pas améliorer ton temps au 100 mètres papillon.

14. N'aies pas peur de marcher

Il n’y a pas de meilleur moyen de découvrir la Nouvelle-Zélande qu’en faisant de belles (mais souvent longues) randonnées. Le Coast to Coast Walk d’Auckland te fera découvrir les quartiers que tu n’aurais peut-être pas visité naturellement, tandis que la traversée du Parc national du Tongariro te conduira au pied de la Montagne du destin et te fera surplomber les magnifiques Emerald Lakes. Oui, il te faudra de bonnes chaussures.

15. Déconnecte

Ca fait un peu conseil de vieux, mais c’est vrai : tu auras tout le temps de montrer tes photos à tes potes à ton retour en France. Tant que tu es en Nouvelle-Zélande, profite. Accorde toi un accès régulier à Internet dans un des lieux cités en point 10, mais le reste du temps, dis toi que le bleu de l’Océan est bien plus beau que celui de Facebook.

Voilà, avec tout ça je ne te garantis ni la fortune, ni la réussite dans le domaine des sports équestres, mais tu devrais pouvoir t’en sortir sans trop de difficultés lorsque tu visiteras la Nouvelle-Zélande. Ne me remercie pas. Enfin si, fais le. Juste là.