deaf
Crédits photo (creative commons) : woodleywonderworks

C'est aujourd'hui la Journée Nationale de l'Audition. Une journée consacrée à faire de la prévention sur la fragilité de nos tympans et à avoir une pensée sur nos amis les vieux "un peu dur de la feuille" comme disent les spécialistes. Pour apporter notre pierre à l'édifice, nous avons listé les comportements les plus nuisibles à une audition durable. L'oreille est fragile, ne mettez pas n'importe quoi dedans. Si vous voulez tranquillement vieillir en répétant aux jeunes qu'ils écoutent de la merde, prenez soin de vos tympans et évitez de commettre ces erreurs de base :

  1. Faire débrider vos écouteurs
    Certaines réglementations obligent les fabricants à brider le volume sonore des casques et des écouteurs, et ce, dans votre intérêt. Mais vous, vous aimez le son qui fait saigner les oreilles, parce que vous êtes un vrai rockeur. Et un futur sourd.
  2. Faire partie d'un groupe dont le batteur est le leader
    C'est rare, mais quand ça arrive, c'est chiant. Vous allez non seulement en chier à chaque début de répétition, mais en plus devenir fou en essayant de vous accorder "à l'oreille" quand l'autre con s'échauffera les peaux en cognant dessus comme un barbare.
  3. Aller à des concerts avec des potes
    Aller à des concerts, passe encore. Vous pouvez vous munir de bouchons d'oreille ou vous placer de manière stratégique pour éviter d'être en face des enceintes. Mais quand vous y allez avec des potes, toutes les 5 minutes, il y en a un pour vous hurler dans le tympan : "Je te ramène une bière ?", "C'est mortel, hein?!!!", "TU RENTRES DÉJÀ???"
  4. Prendre le métro à Hong Kong
    Dans lequel on capte relativement bien avec un portable. Et le cantonais, ça ne se parle pas, ça se hurle. Et aux heures de pointe, c'est à dire de 6h du matin à 23h, impossible de s'éloigner de votre compagnon de voyage. Bon courage.
  5. Trainer avec des ERASMUS espagnols
    Les Espagnols sont souvent sympas et enthousiastes, ceux qui se retrouvent dans nos contrées dans le cadre de programmes d'échange sont en général à bloc du matin au soir, hurlent leur bonheur de se croiser, "HOLA FERNANDO!!!!", et peuvent masquer le fond musical d'un bar un jeudi soir.
  6. Supporter une équipe sud-africaine
    Que ce soient les Kaizer Chiefs ou les Orlando Pirates, ils vous ont séduit avec leurs noms rock'n'roll mais vous ont aussi vacciné contre la vuvuzela. Si on peut encore entendre un téléphone sonner en tribune, c'est que l'ambiance est vraiment merdique.
  7. Habiter en campagne, face à un tronçon en ligne droite de la départementale "limitée à 90 mais y'a jamais de contrôle"
    Les heureux détenteurs de mobylettes de votre canton viendront tester leurs nouvelles acquisition pour tout ce qui est "carbu" ou "pot Ninja percé" devant votre jardin. Et vous vous direz que finalement, cette petite maison près de l'aéroport n'était pas si mal.
  8. Avoir une famille nombreuse
    Un enfant en bas-âge, un ado qui débute la guitare et un chien qui juge bon de vous signaler avec ardeur que quelqu'un est passé dans votre rue, vous êtes sur les nerfs. Et comme vous levez le son de la télé pour compenser, ça n'arrange rien.
  9. Se percer les tympans
    A une certaine époque, une légende disait que c'était le meilleur moyen de couper au service militaire. Il faut croire que dans l'armée, quand il voit un type assez con pour se bousiller les tympans dans le but d'être réformé, ils décidaient de ne pas s'encombrer de ce genre de cas.
  10. Se prendre de passion pour le tuning "audio" et les concours SPL
    Le Tuning, tant que ça consiste à ajouter des conneries profilées en soufflerie, ça ne risque pas grand chose (à part l'air con bien sûr). Mais le jour où vous condamnez le coffre de votre bagnole pour y loger un subwoofer gros comme un congélateur, vous pouvez commencer à vous poser la question : est-ce vraiment ce que je veux pour mes enfants?