une-moise

Passionnés voire bornés. Bruyants et sans aucun doute casse-couilles. Les religieux, les vrais, ceux qui font preuve de prosélytisme, pas simplement celui qui fait son signe de croix avant de rentrer sur un terrain de foot, sont de loin les plus vieux geeks du monde. Voici en 10 points ce qui rapprochent ces deux espèces, des similarités presque troublantes... (attention, des caricatures se sont glissées dans ce top).

  1. Ils sont obsédés par un bouquin...
    Alors que bon, dans la plupart des cas ils sont en réalité fan d'un mec qui n'a écrit qu'un volume. Qu'ils relisent et relisent encore jusqu'à le connaitre par cœur. Et sont capables de s'insurger quand tu avoues que toi tu ne l'as pas lu.
  2. ... dont ils citent même des passages, encore et toujours
    Vous pensez que votre tonton qui dit toujours "la force est puissante chez ce jeune padawan" est gonflant ? Alors pensez à ces mecs qui citent des passages de la bible, du coran ou de la torah à longueur de journée pour justifier leurs actions. Y'aurait pas comme un air de ressemblance ?
  3. Leurs chefs sont principalement des hommes
    Et les histoires qu'ils se racontent évoquent surtout des histoires d'hommes.
  4. Ils s'habillent régulièrement en "cosplay"
    Pour bien se mettre dans la peau d'un personnage, il faut lui ressembler en tout point, y compris vestimentaire. Le commun des mortels parlera de "déguisement", mais on déconseille de le dire ouvertement parce que pour le geek ou le religieux, ça n'a "rien à voir".
  5. Ils s'embrouillent régulièrement avec leurs potes geeks ou religieux aussi sur des combats imaginaires
    Vous voyez une vraie différence entre le débat "Qui qui c'est le plus fort entre Superman et Batman ?" et "Qui qui c'est le vrai dieu qu'a raison depuis le début ?" La plupart du temps, ça se limite à une joute oratoire. La plupart du temps seulement.
  6. Ils se regroupent régulièrement avec leurs potes, "fans" eux aussi
    Il y a les regroupements massifs qui n'ont lieu qu'une fois par an comme la Japan Expo ou les voeux place Saint-Pierre. Et puis les regroupements hebdo, voire quotidien. On est moins nombreux, on va plus dans le fond des choses, les vrais quoi. Tout ça pour écouter un mec dire des passages d'un truc qu'ils connaissent déjà par cœur.
  7. Ils refusent de regarder vers la "concurrence"
    Vous avez déjà essayé de convaincre un fan hardcore du "Seigneur des anneaux" que "Star Wars" c'était au moins aussi bien ? Et pire, vous avez déjà dit "oh de toute façon, tout ça au final c'est quand même un peu la même chose". Ca ne marche pas hein et ça provoque l'ire du fan hors de lui : on ne touche pas à la parole sacrée. Globalement, les religieux sont pareils, ils se rendent rarement compte qu'ils disent globalement les mêmes trucs...
  8. Ils ont des "posters" de leurs héros
    Qu'ils accrochent dans le couloir, au dessus de la télé ou juste au dessus du lit. Pour ne jamais oublier la parole sainte. Sans parler évidemment des figurines que l'on trouve elles aussi sur des étagères ou accrochées au dessus de la porte.
  9. Ils ont des relations sexuelles épisodiques. Voire aucune relation sexuelle.
    Parce qu'avoir l'esprit toujours occupé par des bouquins (ou des jeux ou des films), ça laisse peu de temps pour penser à la gaudriole. Parce que bizarrement, cet entêtement sur un seul sujet n'a pas tendance à attirer les filles. Et parce que des fois mêmes, les bouquins en question disent que ca serait bien d'éviter, parce que c'est mal.
  10. Ils continuent tous les 2 à croire dur comme fer à des trucs qu'ils croyaient enfants, c'est presque touchant
    - "Mais si Superman il existe, même que c'est le plus fort et qu'il connait le Père Noël même d'abord. et qu'il t'enverra des lasers si t'es méchant."
    - "Mais si Dieu il existe et même que si tu dis que c'est pas vrai, il le saura vu qu'il est partout et ben rhooo t'iras en enfer"

Vu comme ça, c'est vrai que ça se tient. La limite étant juste qu'il n'y jamais de morts au nom du "Seigneur des anneaux".

Source : on s'est rendus compte après que les très bon de College Humor avaient eu la même idée il y a quelques temps. Ca nous a bien agacé, mais on vous met le lien quand même. Quand tu as une idée, elle existe forcément déjà sur Internet.