Vas-y « classique’ qu’ils disent, « film culte » qu’ils disent, « film incontournable » : mais tu m’as pris pour quoi ? Pour un mec vieux comme Jérusalem ? C’est bon les vieux ils font rien qu’à dire que le cinéma c’était mieux à leur époque mais en fait on s’emmerde trop, c’est de la merde, de la deumer, même : heureusement que y’a des équivalents pour apprendre en se divertissant aujourd’hui.

1. Il était une fois dans l'Ouest

Nianianianiania on tire avec un flingue nianianianiania y’a des bottes de foin qui roulent, nianiania Charles Bronson, nianiania Claudia Cardinale, nianiania Ennio Morricone, nianianiania Henry Fonda. Bon on a compris, hein, l’Ouest c’était cruel mais il est où l’humour ? Je vous le demande.

Mieux vaut voir : L’adaptation des Dalton avec Eric et Ramzy, ça c’est du grand film.

2. Rashômon

Et que ça aurait inspiré Tarantino et Scorcese, et que ça aurait inventé la narration déconstruite à plusieurs voix, et que… C’est surtout des Japonais mauvais acteurs qui parlent d’un truc pas intéressant sous un porche, hein, faut dire la vérité.

Mieux vaut voir : Cube. C’est pareil, ça parle de rien du tout, on s’emmerde et on est déçu par la fin.

3. Citizen Kane

Alors comme ça Orson Welles aurait inventé plein de trucs dans ce film et même que Rosebud ce serait lui et tout et tout. Mais si le but c’est de raconter un Rise & Fall, ça valait pas le coup d’inventer autant de trucs, hein, une tragédie grecque avec un choeur et des masques moches aurait suffi.

Mieux vaut voir : The Patriot, avec Mel Gibson, ça c’est du bon film de héros où que l’on comprend que le mec il est fort et qu’après il est moins fort, mais il a un grand coeur.

4. La Dolce Vità

Ohalala on a compris à la fin qu’à Rome y avait des oisifs qui foutaient rien de leur journée et qui passaient leur temps à boire. On peut savoir ce qu’ils branlent de leur journée ? Comment ils gagnent leur vie ? Ce sont nos impôts qui financent ? C’est dégueulasse à la fin.

Mieux vaut voir : Bienvenue chez les Ch’tis. Excusez du peu, mais c’est aussi un beau portrait d’une ville et on s’emmerde autrement moins les mecs.

5. Le Parrain

Alors oui, lala, le fils condamné à devenir comme le père, la métamorphose d’un homme, la destinée, les grands enjeux… M’enfin ! Y’a même pas une vraie scène de castagne ! C’est un film de mafieux ou c’est pas un film de mafieux, merde ?!

Mieux vaut voir : Les Lyonnais d’Olivier Marschall: Gérard Lanvin, il a quand même une autre gueule qu’Al Pacino.

6. La Nuit du chasseur

Et Hate et Love et ohlala le point de vue des enfants et Robert Mitchum qui fait peur, et bouhouhouhouhou à la fin ils s’en sortent, mais c’était moins une et le bien, le mal et… Merde à la fin ! On a compris qu’il était méchant et qu’il en voulait à l’argent du père ! Qu’avait d’ailleurs qu’à pas faire le mal comme il l’a fait.

Mieux vaut voir : Promenons-nous dans les bois. Ohlala comment que c’est prenant !

7. Voyage au bout de l'enfer

Oui OK la guerre c’est traumatisant et quand on revient on est fou. Est-ce que c’était vraiment la peine de le dire ?

Mieux vaut voir : Vercingétorix, de Jacques Dorfmann : c’est ça la guerre, un truc de mecs virils.

8. Psychose

Alors comme ça on décide en plein milieu de l’histoire de faire mourir l’héroïne ! Alors comme ça, on décide qu’en fait on va tromper le spectateur en faisant comme s’il y avait une maman méchante alors que le mec est juste schizo. Et bah bravo et merci Alfred parce que c’était vraiment de la tromperie.

Mieux vaut voir : Destination finale VII. Là au moins on a peur et qu’on sait pourquoi.

9. Casablanca

Ouais c’est dur d’être coincé à Casablanca et de tomber sur la femme qu’on aime et de devoir choisir entre l’honneur et l’amour et de boire du whisky tout le temps. Super. Sauf qu’on voit bien que Casablanca en fait, c’est un studio et que Humphrey Bogart, il a une moumoute.

Mieux vaut voir : Nous trois ou rien de Kheiron. Ca c’est du film.

10. Les Enfants du paradis

Putain ils font chier avec leur théâtre à la con. Est-ce que je les oblige à écouter de la musique classique, moi ? Bordel, c’est quoi ces mecs qui sont tous amoureux de la même fille et qui font trop chier ?

Mieux vaut voir : En cloque mode d’emploi. Franchement c’est bien.

Le cinéma, c’était mieux avant.