Une citation apocryphe, c'est simplement une citation qu'on prête à quelqu'un à tort. Soit parce qu'il n'a jamais prononcé ces mots, soit parce qu'il a dit un truc qui n'avait pas vraiment le sens qu'on lui prête, soit parce qu'on cite quelqu'un d'autre. Alors, si vous avez cité du Voltaire ou du Einstein dans vos rédacs, il est très possible que vous ayez juste rendu hommage à un glandu. Exemples :

  1. "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire."
    Que l'on prête à : Voltaire
    Alors que : Il ne l'a jamais dit. On a cru qu'il avait dit un truc qui ressemblait dans une lettre adressée à un abbé, mais en fait même ça c'était faux. Du coup, on sait vraiment pas.

    une-voltaire
    Crédits photo (creative commons) : Nicolas de Largillierre
  2. "Et pourtant elle tourne"
    Que l'on prête à : Galilée
    Mais en fait : C'est une légende. La première apparition de cette "citation" est dans "Querelles Littéraires", un livre paru 100 ans après la mort du bonhomme.

    Galileo
    Crédits photo (creative commons) : Giusto Sustermans
  3. Les poèmes cochons de George Sand
    L'histoire c'est que : George Sand et Alfred de Musset se seraient envoyé des poèmes en apparence anodins mais qui, si on ne lit qu'une ligne sur deux, cachent en fait des récits très coquins, voire carrément dégueu !
    Mais en vrai : Il y a de très grandes chances que ce soit un canular qu'on n'arrive pas à tracer. Il n'y a aucune source fiable et quand on y pense, c'est très gros comme histoire, même si on aimerait bien y croire.


    Lettre-de-Georges-sand-a-Alfred-de-Musset-2
  4. "L'astrologie est une science en soi, illuminatrice. J'ai beaucoup appris grâce à elle et je lui dois beaucoup."
    Que l'on prête à : Albert Einstein. Et qu'on cite très souvent en astrologie. Élizabeth Teissier l'avait même mis dans son bouquin.
    Mais en fait : L'ami Bébert n'a jamais dit ça. Au contraire il parait même qu'il ne portait vraiment pas l'astrologie dans son cœur.

    Albert Einstein
    Crédits photo (creative commons) : Ferdinand Schmutzer
  5. "Si les abeilles venaient à disparaître, l'humanité n'aurait plus que quatre années devant elle"
    Que l'on prête à : Albert Einstein, encore lui, faut dire que ça fait toujours bien une citation du mec qui est universellement connu pour être une tronche.
    Alors qu'en fait : Elle est apparue la première fois sur une brochure distribuée par l'Union Nationale de l'Apiculture Française qui s'est dit que "boaf ça se verra pas", et qui a été repris plus d'une fois.

    Albert Einstein
    Sérieux, deux fois ? Vous vous foutriez pas un peu de ma gueule ?

    Crédits photo (creative commons) : Ferdinand Schmutzer

  6. "Le XXIe siècle sera spirituel ou ne sera pas"
    Que l'on prête à : André Malraux
    Mais pas du tout... : En fait il a dit "Je pense que la tâche du prochain siècle, en face de la plus terrible menace qu'ait connue l'humanité, va être d'y réintégrer les dieux.". C'est quand même pas le même truc.

    andré malraux
    Crédits photo (creative commons) : Roger Pic
  7. "Qu'ils mangent de la brioche !"
    Que l'on prête à : Marie Antoinette
    Mais celui qui l'a dit c'est : Rousseau ! Jean-Jacques en personne qui le dit dans le sixième livre des confessions "Je me rappelai le pis-aller d'une grande princesse à qui l'on disait que les paysans n'avaient pas de pain, et qui répondit : *Qu'ils mangent de la brioche*. J'achetai de la brioche". Les gens qui ont écrit des pamphlets sur la reine lui ont prêté ses paroles. Mais même si Rousseau voulait parler d'elle, on ne sait pas si c'est vrai.

    marie antoinette
    Crédits photo (creative commons) : Jean-Étienne Liotard
  8. "Un petit pas pour l'homme, un grand bond pour l'humanité."
    Qui est bien de : Neil Amstrong
    Sauf qu'en fait ce qu'il a dit c'est : "One small step for a man, one giant leap for mankind". Donc : "Un petit pas pour UN homme, un bond de géant pour l'humanité". C'est un peu différent. Mais ça sonnait mieux d'englober tout l'homme d'un coup, donc on l'a changé un peu.

    640px-Neil_Armstrong_pose
    Crédits photo (creative commons) : Russavia
  9. "La femme est un animal à cheveux longs et idées courtes."
    Que l'on prête à : Arthur Schopenhauer
    Mais en fait : Pas du tout et d'ailleurs personne ne sait qui l'a dit. On sait juste qu'il n'y a qu'en France qu'on dit ça de lui.

    Schopenhauer
    Crédits photo (creative commons) : Il a une tête à dire un truc du genre quand même...
  10. "Rien n'y est changé [à la France] si ce n'est qu'il s'y trouve un Français de plus !"
    Que l'on prête à : Charles X, qui aurait dit ça juste après la restauration. En fait, la phrase est de Jacques Claude Beugnot, un homme politique.
    Même si : Il a tellement aimé la formule qu'il s'est dit persuadé de l'avoir pondue.

    Charles_X
    Crédits photo (creative commons) : Le Grand Condé

Vous aussi on vous cite à tort ?

Source : Wikipedia