La fête de la Toussaint arrive à grands galops. Mais la Toussaint ce n’est pas qu’un jour férié qui fait plaisir à tout le monde. C’est avant tout la fête des morts et pour beaucoup c’est l’occasion d’aller se la coller dans les cimetière pour claquer la bise aux macchabées de la famille. Cela nous amène à nous poser la question suivante : combien que c’est de se faire enterrer en France et où que c’est que c’est le plus cher ?

1. Les cimetières monégasques

Se faire enterrer à Monaco est un truc tellement prisé que les concessions perpétuelles ont même été remplacées par les concessions trentenaires qui coûtent tout de même 7850 €. Quelle idée.

2. Cimetière d'Antibes - Juan-les-Pins

Bon alors là je vous avoue j’ai pas compris ce qu’il s’est passé. Il faut compter 32 000 € la concession perpétuelle de 3.75 m² ce qui revient à 17 000 € les 2m² ce qui en fait le cimetière le plus cher de France (hors Monaco mais dont le tarif s’applique à maximum 30 ans).

Source photo : Giphy

3. Les cimetières parisiens

Déjà première information, tous les cimetières parisiens vendent leurs concessions au même tarif. Il faut compter donc 15 225 € les 2m² pour une concession perpétuelle et le même prix pour le mètre carré supplémentaire. En revanche, si vous voulez juste flamber dans l’instant, une concession de 2m² pour 10 ans coûtera seulement 800 €.

4. Les cimetières de banlieues parisiennes

Les grands cimetières de banlieues parmi lesquels on peut compter Bagneux, Saint-Ouen, La Chapelle et Ivry ont la particularité d’être gérés également par Paris. Les tarifs sont les mêmes et pile poil 50 % moins cher que ceux de Paris. Si c’est encore trop serré pour votre budget, il est aussi possible de payer ENCORE 50 % moins cher à Pantin ou à Thiais ce qui revient à 3700 € les 2 m² pour la concession perpétuelle. Franchement c’est une affaire.

5. Les cimetières d'Amiens

Étrangement Amiens est assez hype sur le plan funéraire. En effet la ville a beau être de taille moyenne, elle s’est un peu enflammée sur les tarifs de ses concessions perpétuelle qui peuvent coûter jusqu’à 6659 €. Et franchement raquer une somme pareille pour rester éternellement à Amiens, c’est pas le plan du siècle.

Source photo : Giphy

6. Les cimetières d’Île-de-France

On s’éloigne encore un peu plus de Paris intra-murros pour aller par exemple au cimetière intercommunal de l’Orme à Moineaux des Ulis qui réunit les macchabées de Meudon, Orsay, Bourg-la-Reine et Saint-Cloud. Pour les habitants, une concession de 50 ans peut aller jusqu’à 2700 € tandis que pour les autres ça grimpe à 4300 €.

7. Les cimetières de Brest

6405 € la concession perpétuelle ! Alors qu’il suffirait tout simplement qu’on soit bazardé depuis la côté en pleine mer et ça serait gratos et plus utile à la faune marine.

8. Les cimetières de Nancy

Nancy se la pète carrément en affichant des prix prohibitifs à raison de 7700 € la concession perpétuelle pour un emplacement ce qui est totalement incohérent par rapport au tarif peu élevé de l’immobilier de la ville. Ceci nous porte à croire qu’il coûte plus cher d’être mort à Nancy que d’y être vivant.

9. Les cimetières de Dijon

Pas moins de 4042 € pour le caveau de 2m² le demi-siècle. Mais personnellement je pense que ça les vaut parce que Dijon c’est trop chouette (haha chouette mdr, rapport au fait qu’ils kiffent la chouette là bas) donc moi même si je compte être enterrée de préférence à Limoges je me réserverai quand même un cadeau à Dijon.

10. Les cimetières de Lyon

A Lyon ça peut grimper pas mal le tarif de la concession. Normal, c’est une grande ville. Donc on peut difficilement espérer raquer moins de 7000 € la concession perpétuelle de 2m².

11. Les cimetières de Marseille

A Marseille, les tarifs ne sont pas partout les mêmes. Une concession de 6 ans peut coûter 114 € (en même temps c’est juste 6 ans, reste stable) et sinon 2.8 m² de concessions perpétuelles peuvent atteindre les 7200 Euros selon l’emplacement.

Source photo : Giphy

Source : Huffington Post, Le Figaro, Afif Asso, 20 minutes