Tu es enceinte, c’est super, on est content pour toi, vraiment. Bon, maintenant que tu redescends un peu de ton petit nuage, tu réalises que tu viens d’entrer dans un monde nouveau et un peu effrayant. Il se passe plein de choses dans ton utérus en ce moment même, et on va t’aider à y voir un peu plus clair (façon de parler hein).

1. La perpétuelle gueule de bois

Tu sais, quand tu as bien trop picolé la veille, et que tu as envie de passer ta journée la tête dans les toilettes à vomir, avec l’impression que tu t’es fait rouler dessus par un 33 tonnes ? Dis bonjour au premier trimestre, parce que les symptômes sont les mêmes.

Source photo : Giphy

2. Jusqu’à 5 semaines, ton bébé et toi n’êtes pas encore « reliés »

Avant ça, oui, il est dans ton ventre, mais le cordon ombilical n’est pas encore formé. Il ne reçoit donc pas encore les nutriments provenant de ton alimentation ainsi que de l’oxygène. Donc si tu t’es pris une grosse murge alors que tu ne savais pas encore que tu étais enceinte, c’est pas très grave.

3. 1er trimestre et 1ère échographie

Entre la 11ème et la 13ème semaine d’aménorrhée, c’est le moment tant attendu de la première écho. Tu pourras savoir si l’embryon est bien descendu dans ton utérus, mais c’est aussi une échographie très importante qui aide à déterminer la date exacte de la conception de ton futur grumeau.

4. Son coeur bat dès la 6ème semaine

On parle de semaines d’aménorrhées hein, ce qui veut dire 4 semaines après la fécondation (je te renvoie à tes cours de SVT pour plus d’infos). Là, au bout de 6 semaines, ça y est, son cœur bat, tu peux même le voir à l’échographie. Mais ce n’est pas encore un fœtus pour autant, ce n’est encore qu’un embryon.

Source photo : Giphy

5. Si tu ne veut pas être enceinte, tu peux encore avorter jusqu’à 12 semaines de grossesse

Soit la 14ème semaine d’aménorrhée, pour un avortement dit « par aspiration ». Pour un avortement médicamenteux, tu as jusqu’à la fin de la 5ème semaine de grossesse (7ème semaine d’aménorrhée).

6. C’est vraiment le moment d’arrêter de fumer et picoler

Ta grossesse n’était pas franchement prévue, et tu continuais à avoir une vie normale. C’est le moment de lever le pied et d’arrêter toutes les substances néfastes, comprenant clopes, alcool et drogue. Ouaip, c’est pas facile, mais dis-toi que tout ce que tu consommes, ton bébé le consomme aussi.

7. A 8 semaines de grossesse, il commence à bouger

Sauf que tu ne le sens pas, bien évidemment. Pourtant, ton embryon commence à danser la lambada. Pour l’instant, il ne mesure qu’entre 11 et 14 millimètres, donc c’est bien normal de ne pas le sentir twerker dans ton utérus.

Source photo : Giphy

8. A 11 semaines, ce n’est plus un embryon

Non, ça y est, grande étape : il passe du statut d’embryon à celui de fœtus. Sortez le champagne, c’est la première promotion de ton futur héritier. Bon, il a toujours une tête d’alien et des bras vachement trop courts par rapport au reste de son corps, mais quand même quoi, c’est pas rien.

9. A 14 semaines, il suce son pouce

C’est dingue, non ? Un truc si petit a déjà un visage, des bras, des jambes, des organes, et il commence à sucer son pouce. Il a même des empreintes digitales à ce stade ! C’est à peu près vers cette période que son sexe deviendra apparent.

10. Tes seins vont commencer à grossir

Ce qui peut faire bizarre à celles qui ont une petite poitrine de base. Les mamelons peuvent se colorer en un ton plus foncé, ce qui ne disparaitra pas forcément après l’accouchement.

Bon, avec les semaines de grossesse et les semaines d’aménorrhées c’est pas hyper facile de s’y retrouver, mais au moins tu y vois un peu plus clair maintenant, non ? Allez, bon courage, c’est que le début des emmerdes.