Il est plus agréable de trouver un trésor que de discuter avec un contrôleur fiscal dans un métro blindé à l’arrêt depuis 12 minutes entre deux stations. Sisi, je vous jure, c’est prouvé. Et pour rendre votre vie plus agréable, je vous encourage à chercher les trésors dont nous dressons la liste ci-après ou à lire un bon bouquin.

1. La fresque aux bitcoins

Inspiré par les gilets jaunes, l’artiste Pascal Boyard a peint une fresque inspirée par la Liberté guidant le peuple qui abrite un trésor caché : la clé privée d’un compte permettant de récupérer environ 1000 euros en bitcoins. Il suffit d’observer la toile pour trouver cette clé. Perso, j’y suis depuis ce matin, donc bon courage pour trouver avant moi.

2. Le chiffre de Beale

En gros tout part d’une rencontre, dans les années 1820, entre un certain Morriss et un certain Beale. Ce dernier a trouvé un gisement d’or vers Santa Fe avec deux potos ; ils ont vidé les réserves et tout planqué à la va-vite. Pour permettre aux familles des différents protagonistes de retrouver leur part, Beale a conçu trois documents chiffrés nécessitant une clé pour être décodés : le premier indique l’emplacement du trésor, le second son contenu, le troisième la liste des bénéficiaires. Beale confie ces documents à Morriss et lui promet de lui faire parvenir la clé de lecture indispensable pour retrouver le trésor. Mais la clé n’arrive jamais.

Morriss comprend qu’en réalité chaque chiffre correspond à une lettre mais que la clé de lecture est fatalement un texte. En tâtonnant, il réussit à décoder la deuxième lettre à partir de la Déclaration d’indépendance des Etats-Unis. Mais il n’a jamais trouvé les références des deux autres lettres. Aujourd’hui encore, des millions de gens essaient sans succès de trouver la clé des deux chiffres manquants et par voie de conséquence le trésor. Bon courage.

3. La Chouette d'or

En 1993, un bouquin sort : A la recherche de la chouette d’or, de Max Valentin. Dedans, on trouve 11 énigmes assez dures et une promesse : celui qui les résoudra pourra retrouver une chouette en bronze qu’il ira ensuite échanger contre une chouette en or conservée par un notaire et d’une valeur de 150.000 euros. 25 ans et 70.000 exemplaires vendus plus tard, alors qu’Internet existe et que le Minitel a disparu, la chouette n’a toujours pas été trouvée. Entre temps, Max Valentin est mort après avoir été poursuivi pour escroquerie par la justice, mais cela n’empêche pas la communauté des chercheurs de continuer leur quête, quitte à perdre leur boulot. Organisés en associations, ils cherchent, ils cherchent, et désormais vous aussi, vous cherchez.

4. Le trésor de Rommel

Les nazis en débâcle auraient planqué leur or quelque part. On parle du fond d’un lac alpin ou bien d’un spot en méditerranée, au large de la Corse. En 1948, un certain Fleig débarque auprès des autorités locales et prétend avoir été de l’expédition nazie visant à planquer le trésor. Il désigne des lieux et on organise une fouille sous-marine. Mais on ne trouve pas l’or. En réalité, Fleig est décidé à garder l’or pour lui et cherche à se faire financer des expéditions de reconnaissance : il disparaît dans la nature une fois ses fouilles réalisées. Depuis, on a évoqué la découverte du trésor, mais aucune preuve n’a été apportée. Il paraît que plonger en Corse, c’est sympa.

5. Le trésor de Fenn

Le milliardaire et marchand d’art Forrest Fenn aurait caché un trésor d’une valeur d’un million de dollars dans les montagnes rocheuses. Il publie dans le même temps un poème obscur permettant, selon lui, de trouver le trésor une fois décodé. A ce jour, personne n’est parvenu à décoder le poème dans le bon ordre et à retrouver le trésor.

6. Le trésor de Napoléon en Russie

Ce n’est pas un trésor moderne, mais c’est un trésor à propos duquel il y a eu du nouveau : en pleine débâcle de Russie, Napoléon et son armée auraient planqué l’or volé à la couronne russe au beau milieu du lac Semlevs­koïe. Du moins, c’est ce qu’on croyait depuis des siècles et jusqu’à ce qu’un historien russe affirme qu’en réalité ce trésor a été englouti au fond d’un autre lac, le lac Bolshaya Ruta­vech. Evidemment, cette théorie est contestée, mais vu qu’on n’a jamais retrouvé le trésor dans le premier lac, ça vaudrait le coup de jeter un oeil.

7. Le butin de John Dillinger

Peu avant sa mort, le bandit John Dillinger a enterré 200.000 dollars dans le Wisconsin, près d’une planque dont il avait été débusqué par le FBI. Ces petits coupures bien rangées dans une valise n’ont pourtant jamais été retrouvées alors même que leur emplacement ne semble pas bien difficile à localiser. Si jamais vous passez par le Wisconsin, sachez que vous pouvez en revenir riche.

8. Le trésor de l'Awa Maru

Pris pour un destroyer par un sous-marin américain, l’Awa Maru, un navire japonais de transport de passagers et de fret a été coulé le 1er avril 1945 dans le détroit de Taïwan. Très vite, des rumeurs ont circulé stipulant que le navire transportait 5 milliards de dollars en or. Il n’y a eu qu’un seul survivant qui n’a pas infirmé cette rumeur. Depuis, des plongeurs viennent occasionnellement essayer de devenir riches.

9. Le trésor de l'abbé Saunière

En 1896, l’abbé Saunière, qui vivait dans sa modeste église de Rennes-le-Château, aurait commencé à faire des travaux de ouf malade alors même qu’il était réputé pour sa pauvreté. On raconte alors dans le coin que l’abbé aurait fait une découverte étonnante dans les fondations de son église – entendez par là qu’il a trouvé un bon gros paquet d’oseille, et peut-être même le trésor des cathares. Du coup, après sa mort, tout le monde s’est mis à s’intéresser à son église et au trésor qu’elle pouvait abriter. Libre à vous de vous joindre à la frénésie.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

10. La troisième étude d'après Velazquez de Francis Bacon

On pensait les trois études réalisées par Bacon en 53 d’après les portraits du pape Innocent X de Velazquez détruites par leur auteur ; sauf qu’on a retrouvé les deux premières en 1999. Il en manque donc une qui se balade quelque part dans la nature et qu’il serait intéressant de retrouver pour se faire un joli petit paquet de pognon ou pour suspendre une toile de Bacon chez soi.

Sinon moi j’adorais les corn-flakes trésor.