On ne vous l’apprend pas, 2017 c’est l’année de l’élection présidentielle. En mai prochain, on aura un ou une nouvelle présidente de la république. D’ici là, on ne va pas s’interdire de parler plus ou moins bien de politique. 2017 ça se passe sur TOPITO.

Top partenaire [?]

C’était la teuf, hier à Hénin-Beaumont. Dire : on a même vu des gens danser le rock sur Indochine ! Sacrée soirée, quand même, super ambiance, avec DJ Pref’nat’ aux manettes. Ahlala, au FN, on a beau sortir deuxième, on ne lésine pas sur l’amusement. Quelques regrets cependant au niveau de la playlist, mais le DJ était inflexible quand je lui ai tendu mes compil’.

Source photo : Giphy

1. Métisse, un mélange de couleurs - Yannick Noah

« RAB : Rien à Branler de la Coupe Davis. » C’est ce que m’a répondu DJ Pref’Nat’ quand je lui ai suggéré de passer Métisse pour donner une ambiance un peu africa à la soirée. Pourtant, la plupart des présents se pliaient à la consigne en étant à la fois tout blancs et tout rouges : métisses, quoi.

2. Le métèque - Georges Moustaki

Et pourquoi pas le mendiant de l’amour tant qu’on y est ? Y’a quand même une marche entre se dédiaboliser et faire la promotion de l’interracial. Même si faut reconnaître que la catégorie interracial de YP, elle est quand même assez sympa. Enfin pas en public, quoi.

3. La jeunesse emmerde le front national - Les Béruriers noirs

Quand j’ai tendu la cassette, DJ Pref’Nat’ m’a fusillé du regard. Il m’a demandé si j’étais « un petit malin » et a ensuite passé Pull marine d’Adjani en faisait des clins d’œil.

4. Tomber la chemise - Zebda

Attends, avec les télés et tout on n’allait pas encourager les présents à se désaper, ça aurait pas donné une image respectable d’un parti qui aspire à la présidentielle. Depuis que Louis Aliot a pris 100 kilos et s’est fait replanter des cheveux, cela dit, on aurait aimé voir son trick de la danse du ventre.

5. L'Auvergnat - Georges Brassens

Une vieille querelle familiale empêchait le DJ de considérer les Auvergnats comme des personnes respectables. De toute façon, on le sait, ça, que les Auvergnats, c’est quand y’en a un que ça va, mais dès que y’en a plusieurs, hein.

6. Fils de France - Damien Saez

Apparemment un problème de sono rendait impossible la diffusion de ce titre. Une histoire de fréquence de la voix de Damien Saez qui n’aurait pas été compatible avec le système d’enceintes mis en place. Etrange.

7. Je voudrais être noir - Nino Ferrer

DJ Pref’Nat’ a « horreur du blues » apparemment. C’est con parce qu’on aurait bien aimé voir Rachline se déhancher façon James Brown y’a vraiment un petit air de famille.

8. Un jour en France - Noir Désir

Pareil, le DJ était pas chaud pour passer Noir Désir. Sans doute à cause de l’assassinat de Trintignant. En tous les cas, c’est ce que j’en ai conclu parce que sinon, pour mettre l’ambiance, y’a pas mieux. Pas d’autre explication.

9. Mon vieux - Daniel Guichard

Il paraît qu’à un moment, Marine Le Pen a proposé de la passer, mais le DJ lui a dit que ça risquait de plomber l’ambiance. Du coup elle se l’est passée à donf dans son bureau.

10. Bienvenue chez moi - Florent Pagny

Ils ne voulaient pas donner des signaux contradictoires, vu que la salle était comble. Tu vois ce que je veux dire ? Ca risquait d’attirer des gens, et vu que la salle était comble… Tu vois ? Aucun lien avec une vision de la politique migratoire plutôt fermée.

Une fête au FN, ça ressemble à du vomi après une soirée : on y retrouve plein d’ingrédients familiers, mais globalement, c’est dégueulasse.