Il y a des chansons qui n’ont pas tout de suite connu le succès (ou trop peu), mais qui l’ont atteint grâce à un autre artiste qui en a fait un remix, c’est-à-dire qui a pris le matériau original et l’a remixé et réarrangé pour lui donner une autre énergie, voire un tout autre style. On ne parlera donc pas ici de cover, mais bien de remix qui ont permis à des chansons de se faire connaître par beaucoup plus de monde que sous leur forme originale. Chapeau à ces artistes qui ont senti le potentiel des titres pour leur donner un nouvel élan.

1. OMI - Cheerleader

OMI, chanteur jamaïcain, a naturellement sorti un titre reggae (quoi, c’est cliché ?) en 2014. Ça marchait doucement, sans être un énorme carton. C’est là qu’est intervenu le DJ allemand Felix Jaehn, qui a remixé tout ça en zappant les claquements de doigts et la batterie reggae pour des percus un peu plus dansantes, du gros kick sur les refrains, et un piano hyper efficace dans les couplets. Ça paraît simple, mais c’est du super boulot. Voilà comment Cheerleader est passée en tête des classements allemands, français, américains, autrichiens, australiens… on va pas faire toute la liste non plus.

L’original :

Et le remix :

2. Lykke Li - I follow rivers

Combien d’entre nous pensions qu’il s’agissait de l’originale jusqu’à ce qu’un jour, en soirée, quelqu’un décide de mettre « la vraie » chanson de Lykke Li ? Dans son remix par le producteur belge The Magician, on ne s’embarrasse pas de toutes les subtilités de la mélodie originale, mais on garde l’essentiel pour y ajouter des bons accords de piano incisifs, une grosse basse, et un beat parfait pour les clubs. De quoi faire partir le titre en haut des ventes en Allemagne, en Belgique et en Italie (mais seulement en 4eme place en France, même si c’est déjà pas mal du tout).

La chanson originale :

Et voici le remix :

3. Lilly Wood & the Prick - Prayer in C

Le duo français a sorti en 2010 une petite chanson folk lente, mélancolique, et très sensible. En 2014, le DJ allemand Robin Schulz les contacte pour remixer leur chanson, et ils acceptent. Autant dire que là, on perd toute notion de sensibilité et de mélancolie, et on change radicalement le tempo. On préfère peut-être l’originale, mais c’est bien le remix qui a cartonné et a permis de relancer Lilly Wood & the Prick, qui avait bien fait d’accepter cette collaboration. On peut aussi remercier Carrefour pour avoir utilisé le remix dans ses pubs et nous l’avoir foutu en tête beaucoup trop longtemps.

Et voici le remix :

4. Suzanne Vega - Tom's Diner

Qui ne connait pas l’envoûtant « Tut tut tudu tu tu tudu tut tut tudu (etc.) » de Suzanne Vega sur ce titre ? Personne, c’est sûr. Par contre, qui savait que le Tom’s Diner qu’on connaissait était le remix d’une chanson a cappella ? Personne non plus. Bon allez, y’a bien deux ou trois gars qui étaient au courant, mais pas nous. C’est notre meilleure découverte de la journée. Merci quand même aux Anglais de DNA pour le super remix.

La chanson originale :

Et le remix :

5. Simian - Never Be Alone

Une véritable leçon menée par Justice sur le thème : « comment rendre une chanson sympa simplement inoubliable ». On se demande quand même pourquoi on ne trouve pas la chanson sous le titre « Simian – Never Be Alone (remix by Justice) », ce qui rendrait peut-être un plus JUSTICE à Simian (elle était excellente celle-là hein). Bref, bien joué tout de même de la part du duo français.

Le titre original :

Et le remix ici :

6. Cornershop - Brimful Of Asha

Dans la catégorie « on préférait l’originale », voici Brimful Of Asha de Cornershop, qui avait su se hisser à la 60e place des charts au Royaume-Uni en 1997 et qui a été propulsée en 1e place du même top un an plus tard grâce au remix de Norman Cooke. Remix qui, pourtant, retire toute sa saveur à cette petite chanson pop rock en en faisant une copie bourrine sous speed.

La chanson originale :

Et le remix :

7. Asaf Avidan - One Day / Reckoning Song

On a tellement entendu le remix qu’on en oublie parfois que le titre original de 2008 d’Asaf Avidan était une jolie balade folk (encore faut-il aimer les effets vocaux à foison) douce et pas du tout dansante. C’est 4 ans plus tard, en 2012, que le DJ allemand Wankelmut a transformé ce petit succès en énorme tube devenu numéro 1 dans 14 pays. Il faut avouer que ce petit coup de polish était efficace.

La chanson originale :

Et le remix :

8. Elvis Presley - A Little Less Conversation

A sa sortie en 1968, la chanson a connu un petit succès, mais rien de dingo quand on connaît le phénomène qu’était Presley. C’est le néerlandais Junkie XL qui l’a transformée en succès planétaire incontestable en 2002, et c’est vrai qu’il est assez génial, ce remix. La version de base n’a pas à rougir non plus, surtout qu’elle a une intro batterie/basse de toute beauté et un joli clip qui fleure bon les années 60.

La chanson originale :

Et le remix (qui a aussi un clip très chouette) :

9. Everything But The Girl - Missing

Vous ne connaissez peut-être pas le duo britannique Everything But The Girl ni son titre Missing, ni même son remix, et c’est tout à fait normal si vous n’étiez pas né (ou à peine) dans les années 90. Pourtant, le remix de 1995 par le DJ Todd Terry avait permis à la chanson originale sortie un an plus tôt de connaître son heure de gloire puisqu’il a explosé dans les charts italiens, allemands, canadiens et même chez nous.

La chanson originale :

Et la chanson remixée :

10. Disclosure - You & Me

Le remix de Flume est probablement (en toute subjectivité) celui qui « claque le plus sa mère » de cette liste. Le You & Me original de Disclosure, chanté par Eliza Doolittle, avait déjà beaucoup de bons ingrédients pour devenir un tube, mais c’est le DJ australien qui a vraiment propulsé le titre. Il l’a, certes, énormément dénaturé, mais en a fait une énorme bombe, ce qu’a très bien compris Lacoste qui a intégré le remix dans sa campagne de 2014. On vous laisse ré-apprécier, et on vous glisse au passage l’excellente cover par Meute.

Et le somptueux remix :

11. (Bonus un peu hors catégorie) Lil Nas X - Old Town Road

Ici on est presque hors sujet puisque la chanson dont on va parler porte la mention de « remix » alors que ce mix est similaire à l’originale et qu’il ajoute surtout un featuring. Cependant, l’histoire est assez amusante pour la raconter. Attention, c’est un peu compliqué : Lil Nas X a posé ses paroles sur un sample créé par Young Kio à partir de la chanson 34 Ghosts IV de Nine Ich Nails. Vous suivez ? A partir de là, le buzz a commencé, puisque sur Tiktok tout le monde s’est mis à danser, habillé en cowboy, sur la chanson country-rap de Lil Nas X. La chanson passe alors en tête du billboard country aux Etats-Unis, mais quand on demande au chanteur si Old Town Road, c’est de la country, il dit que non. Le titre perd alors tout son succès dans ce classement, mais le père de Miley Cyrus, Billy Ray Cyrus, star de la country, décide de faire un featuring dans une nouvelle version de la chanson, et là, paf, Old Town Road passe en tête du billboard général. Énorme succès, peu importe le genre dans lequel on classe ce titre.

L’original :

Et voici le « remix » :

Vous en avez d’autres ?

Merci à Romain et Ronan pour les coups de main.

Dans le même genre, vous trouverez peut-être votre bonheur dans le top des reprises qu’on pensait être les chansons originales, le top des reprises mieux que l’originale, ou encore du côté des pires reprises de tous les temps.