Le bowling, c’est le sport des rois. Une activité relaxante et galvanisante qui se pratique dans des endroits où il fait bon flâner entre deux lancers. Popularisé par les Américains, le bowling a forcément une importance vraiment particulière aux États-Unis, où on peut jouer dans des établissements de premier ordre, tantôt orignaux, tantôt hyper classes. Mais on trouve aussi de super bowlings partout dans le monde. Cela dit, en voici 10 de vraiment géniaux…

1. Uncle Buck's Fish and Bowl and Grill (Tacoma, États-Unis)

Vous avez déjà joué au bowling sous l’eau, dans l’océan ? Non, bien sûr… Et c’est pourtant ce que ce bowling vraiment pas comme les autres, audacieux au possible, voire un peu de mauvais goût, propose à ses clients. Des pistes qui donnent l’impression de jouer sur l’eau, avec des têtes de requins ou de crocodiles qui recrachent les boules, et une décoration aquatique hyper chargée… On en viendrait presque à retenir sa respiration avant de lancer.

Release the kraken!

A post shared by Jason (@jkartist) on

2. Brooklyn Bowl (New York, États-Unis)

On reste chez l’Oncle Sam, qui n’a pas son pareil pour faire dans la démesure, avec ce bowling légendaire, qui propose de jouer tout en assistant à des concerts. D’Elvis Costello aux Guns N’ Roses, les plus grands ont rythmé les parties des joueurs. Joueurs qui peuvent en outre se délecter de l’un des meilleurs poulets frits du pays.

Having too much fun!!!

A post shared by Krissy Kenney (@krissykenney1) on

3. The Pinewood Social Bowling (Nashville, États-Unis)

Ici, c’est la classe qui domine. Plutôt sobre et vraiment distingué, ce bowling ne joue pas sur les néons et d’autres artifices mais sur les poutres apparentes et le bois. C’est brut et c’est beau. Parfois, ce n’est pas plus mal.

4. Le Bowling de la Maison Blanche (Washington D.C., États-Unis)

La demeure du Président des États-Unis comprend moult doubles vasques, une bonne hauteur sous plafond, des parquets, de beaux tapis et deux pistes de bowling. C’est pas l’Élysée qui peut en dire autant. On imagine donc bien POTUS jouer le soir venu avec d’autres anciens présidents, comme Nixon ou Bush Jr. avant lui. Le plus beau étant que moyennant finances, il est possible de lancer sa boule quand on est en visite à la Maison Blanche. C’est pour l’anniversaire d’Harry Truman que la piste fut inaugurée.

I came in like a wrecking ball? #ThanksObama #WhiteHouseBowling #WhiteHouse??

A post shared by Maddie Fumi (@maddierosef) on

5. All Star Lanes (Londres, Angleterre)

Plus près de chez nous, cette chaîne de bowlings/restaurants anglaise propose une expérience de jeu assez unique. Une décoration hyper soignée, qui varie d’un bowling à l’autre, suivant l’endroit, du glamour, de la classe et une furieuse envie de multiplier les strikes pour faire honneur au bon goût du maître de maison.

6. Splitsville (Tampa, États-Unis)

Un bowling qui est resté dans son jus depuis sa création dans les années 70, à l’époque où on imaginait le futur avec fantaisie. C’est donc ainsi que le Splitville, qui a su traverser les âges sans trahir son identité initiale mais en conservant une vraie fraîcheur, propose de lancer ses boules au cœur d’un univers retro-futuriste du plus bel effet.

7. Rock n' Bowl (La Nouvelle-Orléans, États-Unis)

Là aussi on peut jouer tout en écoutant de la musique live. Le truc vraiment sympa, c’est que toutes les pistes donnent sur la scène ! Et puis il y a aussi ce spot publicitaire. Si avec ça vous n’avez pas envie d’y aller, on ne peut plus rien faire pour vous :

8. Inazawa Grand Bowl (Inazawa, Japon)

Si il y a le mot « grand » dans le nom de ce bowling japonnais, ce n’est pas pour rien : c’est le plus énorme de la planète ! Imaginez un peu : 116 pistes ! On vient du monde entier pour lancer sa boule ici. Même si au fond, si ce n’est pour ses dimensions, l’endroit n’a rien de vraiment exceptionnel.

#1 #inazawagrandbowl #japanopenbowlingtournament

A post shared by Rika Kawara (@481kawara) on

9. Sobek (Buenos Aires, Argentine)

Un bon vieux bowling qui joue la carte de la boite de nuit, avec de la lumière noire comme dans les années 80, des boules fluorescentes histoire de rendre les défaites encore un peu plus humiliantes et les strikes toujours plus flamboyants, et des hiéroglyphes égyptiens sur les murs. On ne sait pas trop pourquoi mais ça fait son petit effet.

10. Le Silver Dollar Saloon (Philipsburg, États-Unis)

Les cow-boys aussi aiment le bowling. Comme le mystérieux personnage de The Big Lebowski, qui ne dépareillerait pas au Silver Dollar Saloon, où les selles, le bois et la décoration très western, mettent illico dans l’ambiance. Normal, car après tout, il se situe dans le Rock Creek Ranch.

« On n’est pas au Viet-Nam, on est au bowling, tu joues suivant les règles » Walter Sobchak