relou-avions
Crédits photo (creative commons) : aussiegall

Prendre l'avion, quoi qu'on en dise, ça reste un événement majeur dans notre petite vie. S'enfermer dans un tube en alu qui vole très haut et se pose sans s'éclater au sol c'est, en soi, un bel exploit. Sauf que vous n'êtes généralement pas seul dans l'avion et qu'une troupe variée d'humanoïdes divers a décidé de vous pourrir le trajet. Ces humains qui sont-ils ? Réponse en 10 points.

  1. Le vieux insupportable qui n'aime pas sa place et qui a mal aux oreilles
    Bon déjà lui il voulait être à l'arrière de l'avion parce qu'il y a moins de mort en cas de crash à l'arrière, et puis bon, tout le monde sait que côté hublot on a plus froid que dans l'allée. Il râle tout seul mais tout l'avion le sait.
  2. La famille avec 3 gosses hystériques qui hurlent sans interruption
    Déjà à l'embarquement les seuls personnes qui gueulaient plus fort que les 3 gosses c'étaient leurs 2 parents dépassés et démissionnaires. Dans l'avion c'est un cauchemar, les darons ne contrôlent plus rien et les enfants se battent. Vous n'avez qu'une envie : sauter de l'avion avant de tuer quelqu'un.
  3. Le groupe de vieux qui commentent TOUS leurs faits et gestes
    Ils sont aux 2 extrémités de l'avion mais ils se parlent et commentent tous ce qu'ils font : "Gégé ! Tu vois pas qu'ils vont nous faire partir en retard ! Bon, je pose ma valise moi. Hop. Dis-donc ils les font pas larges leurs fauteuils !" Ferme-la. Vite.
  4. Le gros voisin qui ronfle
    Si possible il se penche bien pour baver sur votre épaule. Et il n'y a RIEN à faire.
  5. La voisine curieuse qui passe son temps à ouvrir le volet glissant pour jeter un oeil
    Vous voulez dormir, l'avion est plongé dans la pénombre, mais Pascaline à côté de vous ne l'entend pas de cette oreille. Elle ouvre le volet toutes les 2 minutes, inondant l'avion d'une lumière aveuglante qui réveille tout le monde. Il n'y a rien dehors Pascaline, ce sont des nuages et la mer.
  6. Le voisin bavard qui veut vraiment vous raconter sa vie
    "Vous allez où vous ? Moi je suis en escale à New-York après je vais à San Francisco retrouver la fille de mon cousin qui doit me filer les clés de l'appartement que je sous-loue et blablabla..." Seul solution : faites semblant de dormir.
  7. Le gros con qui est ici chez lui et parle aux hôtesses comme de la merde
    Il voulait de la Pelforth pas de la Heineken et en plus sa compote est trop froide. Comment ça la clope électronique est interdite ? Il a payé sa place comme tout le monde non ? C'est lui le client. Allez me chercher le chef de cabine immédiatement.
  8. La meuf malade qui va vomir à intervalles réguliers pendant 3 heures
    Normalement les gens malades vomissent au décollage ou à l'atterrissage mais pas pendant le vol. Sauf votre voisine qui a tout rendu sur elle et qui empeste toute l'allée. Ce Paris-Montréal va être long. Très long.
  9. La voisine de devant qui s'allonge de tout son long sans se soucier de vos genoux
    Vous rêvez d'être aussi connard que cette meuf devant vous. C'est vrai qu'un vol doit être drôlement confortable quand on se fout totalement du confort des autres. Coups de pieds dans le siège de devant, fauteuil encastré dans les rotules du voisin de derrière : on est bien.
  10. Le voisin qui n'a pas du tout sommeil et va rire bêtement à des films de merde pendant 7h
    Il les enchaîne tous : Les Bronzés 3, Supercondriaque, Rien à déclarer, il a tout regardé d'une traite plié en 2 en vous donnant des coups de coudes de temps en temps ponctués d'un "il est bon ce con! il est bon !!". Insupportable.

Et vous, qui vous fait péter un cablos en avion ?