Dans quelle merde tu t’es mis, on te le demande. Pourquoi, tout à trac, décider de proposer une partie de fléchettes pour décider qui paie la tournée ? Pourquoi ? Tu joues mal au fléchettes, t’as aucune chance de gagner, et avec l’URSSAF au cul en plus, c’est pas le moment de contracter des dettes. Ouf. On est là pour toi.

1. Impressionner tout le monde en vérifiant bien le matos

Tu peux encore t’en tirer par le haut en refusant de jouer sur du matériel non homologué. Retiens bien tout ça : la cible doit être installée à 1,73 mètre du sol. Son centre doit être éloigné de 2,37 mètres de l’endroit où l’on tire. Si tout ça n’est pas respecté, y’a pas moyen de jouer.

Source photo : Giphy

2. Bien se mettre d'accord sur les règles

La règle la plus courante des fléchettes est le 501. On part chacun de 501 et le but est d’arriver à zéro tout pile. Si on dépasse zéro, on revient à son score précédent. Non parce que des gens vont chercher à tricher, c’est sûr.

3. Positionne toi bien

Il y a deux positions pratiques aux fléchettes. La première consiste à se mettre de face, pieds joints devant la cible, pour tirer droit. La deuxième nécessite de se mettre de profil, en mettant son pied fort en avant en bordure de pas de tir. On se penche en avant pour raccourcir la distance.

Il faut choisir l’une des deux et s’y tenir. Sinon, on ne pourra jamais ajuster son tir correctement.

4. Ne pas bouger

Il ne faut surtout pas prendre d’élan et utiliser la fléchette comme un javelot. Il n’y a qu’une seule manière de se montrer précis : rester totalement immobile et relaxé. Pas totalement non plus, sinon, il ne se passe rien, mais seuls l’avant-bras et le poignet doivent bouger. Ne vous relaxez pas trop par contre, parce que le côté fléchettes à poil, c’est fatigant.

5. Apprendre à lancer, lancer sans attendre, ne rien fait qu'apprendre

Le bras doit être perpendiculaire au corps. On ne bouge pas le bras, seulement l’avant-bras, qui prend de l’énergie en arrière avant de se relâcher d’un coup vers l’avant, le poignet donnant l’impulsion décisive d’un coup sec.

6. Lancez sec

Il faut tenir la fléchette avec le pouce en arrière du centre de gravité. Il ne faut pas accompagner la fléchette dans le mouvement, mais bien la laisser vivre sa vie de manière compacte et violente, sans excès, comme on ferait un bon smash au badminton.

7. Les différents tirs

Si l’on vise droit, on aura à coeur de garder le poignet perpendiculaire au corps. Si l’on veut passer au-dessus d’autres fléchettes, il faut faire un tir légèrement lobé, donc viser en hauteur. Si l’on veut se positionner sur le côté, il faut se déplacer sur la ligne et non pas viser de biais.

Source photo : Giphy

8. De manière générale, c'est à vous de vous déplacer

Quoi que vous fassiez, votre position de tir et votre technique de lancer doit être la même. Donc si une fléchette vous gène ou que vous voulez viser sur le côté, c’est à vous de vous déplacer. N’essayez pas de changer la trajectoire de votre fléchette en visant en diagonale. Bougez vos petits petons.

9. De la verticalité

De la même manière, si vous visez les chiffres du haut, levez un peu votre bras. Et si vous visez ceux du bas, baissez un peu votre bras. Dans tous les cas, ne tentez pas, à part dans le cas du lob, de trajectoire oblique. Il faut viser droit.

10. Tricher

Faites boire tout le monde, profitez de chaque moment d’inattention pour planter les fléchettes directement dans la cible sans tirer, penchez vous au maximum, mordez sur la ligne, mais faites tout pour gagner, bordel, il en va de votre vie.

Source photo : Giphy

A la vôtre.

Source : Fédération Française de Darts