Comment diable effacer de son visage poupon la déception d’avoir à fêter son anniversaire au beau milieu d’un confinement qu’il/elle n’a pas souhaité, loin des gens que l’enfant aime ? En suivant nos conseils inventifs, choux et sexy. Rien que ça.

1. Organiser toute une série de visioconférence

Skype, Zoom, Facetime, Discord, Messenger, Hangout… les solutions logicielles ne manquent pas pour tailler la bavette avec les copinous, les grands-parents ou encore les cousins-cousines favori.es. Alors oui, cela risque d’être cacophonique mais rien n’est trop beau (et assourdissant) en ce jour de fête.

2. Faire un gâteau quand tout le monde s’est rué sur la farine

Maïzena, poudre d’amande, purée de carottes, semoule, noix de coco râpée… Les façons de substituer la farine dans une préparation pâtissière ne manquent pas. Rien ne remplacera cependant le chocolat, soyez prévoyants. Sinon, fabriquez pour l’enfant un gâteau individuel, il/elle se sentira encore plus spécial.

3. Décorer la maison

Accrochez des ballons. Écrivez son nom partout dans la maison. Improvisez une banderole avec des vieux draps. Dès le réveil, il faut que l’enfant sente qu’il/elle se souviendra longtemps de cette journée vraiment spéciale.

4. Lui offrir des bonheurs simples

Des frites maison. Une très loooongue partie de Petits Chevaux. Ses deux films favoris de la vie. Sa série préférée en mode binge-watching – quand bien même vous la trouvez profondément stupide. Un bain moussant interminable. Passer la journée en pyjama. Ne pas faire l’école à la maison.

5. Mettre sa musique préférée bien forte

Dansons et chantons fort. Mettons-y toute notre énergie. Même si la bande-originale de ce dessin-animé commence à sérieusement vous courir sur le haricot.

6. Commencer à organiser une méga fiesta à la fin du confinement

Attention, sa wish-list risque d’être démentielle. En même temps qui n’aurait pas envie d’une nouba du tonnerre à la fin de ce merdier sans nom. Cartons d’invitations à paillettes dorées, nombre d’invités délirant, animaux savants, voiture téléguidée de l’espace en guise de cadeau, piñata en forme de coronavirus, son poids en sushi… Dites oui. À tout. Il/elle l’a bien mérité pitchoun’.

7. Offrez-lui quelque chose qui vous appartient

Soyez solennels. Vous avez certainement gardé au fond d’un placard un objet lié à votre enfance qui vous tient particulièrement à cœur : il est temps de lui céder en lui racontant toute son histoire. Sinon, donnez-lui symboliquement votre console de jeu (mais conservez les mêmes règles d’utilisation : pas plus de trois heures par semaine, pas folle la guêpe).

Ce n’est pas drôle de fêter son anniversaire par les temps qui courent. Autant rendre ce moment cool. Sèche tes larmes petit homme. Sèche tes larmes petite femme. Tu auras droit à la plus folle des fêtes quand les beaux jours reviendront. Même deux s’il le faut. Et promis, tu en auras des beaux cadeaux pour enfants quand tout ça sera fini.