Chaque été, c’est la même chose. Le soleil revient et, avec lui, un lot de contraintes infimes ou maousses qui nous gâchent la vie. L’insatisfaction est le propre de l’homme : on se plaint tout l’hiver d’avoir froid, on se plaint tout l’été d’avoir chaud, on se plaint quand il pleut et on se plaint de la sécheresse. C’est le sel de la vie. Et c’est trop salé.

1. L'allergie au pollen

Pour contre le phénomène, j’ai un copain qui met des fausses lunettes afin de contrer l’invasion du pollen dans ses yeux. Résultat : il éternue quand même, mais en plus il a l’air d’un con. Joli coup.

2. L'allergie au soleil

Atchoum. Plaques rouges. Atchoum. Plaques rouges. UVA, UVB : des acronymes pour Satan. Les autres ont la peau qui dore ; moi, mes allergies dormantes se réveillent. Paradoxe.

Source photo : Giphy

3. L'allergie aux shorts moches

Comme autant de flash colorés qui attaquent les yeux. Short fantaisie pour carreaux verts, petits motifs tahitiens pour rappeler que l’hiver s’est envolé. Et les autres souffrent dans leur coin en éternuant leur mauvais goût.

4. L'allergie aux défaites françaises à Roland Garros

39 de fièvre : voilà ce que m’a donne le match de Tsonga. Des ganglions : c’est tout ce que j’ai récolté du match de Monfils. Un œdème pulmonaire : merci Chardy. Les yeux qui pleurent : Pouille est au top. Merci les mecs pour tout ce que vous faites pour moi.

5. L'allergie à la mauvaise bière en terrasse

Pour tout fût non nettoyé, le café réalise une économie substantielle de 20 centimes par demi servi. Quand tu sais que ledit demi coûte déjà 4 euros, tu comprends que la terrasse est en réalité la partie émergée du lobby pharmaceutique qui t’abreuve de dégueulasseries pour récupérer du blé sur l’Alka-Seltzer. Et qu’est-ce que la gueule de bois sinon l’allergie à ce que tu as fait hier ?

Source photo : Giphy

6. L'allergie à cette putain de clim de merde

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAtchum.

7. L'allergie aux gens de bonne humeur

Toute cette joie environnante, c’est beaucoup trop pour des gens normaux, incapables d’oublier tout à fait leurs problèmes face à l’illumination globale. Et que ça rit, et que ça s’embrasse, et que ça piaille, que ça sautille, et que ça fait chier le monde à être de bonne humeur. Mieux vaut s’enfermer chez soi, rideaux tirés.

8. L'allergie aux mariages

Comme il existe dans le foot un mercato, il existe une saison des mariages. L’allergie aux mariages est une maladie protéiforme, qui inclut l’allergie aux discours du maire, l’allergie aux enterrements de vies de jeune fille ou de garçon, l’allergie aux églises, l’allergie au champagne et l’allergie aux costumes et l’allergie à la joie d’autrui. Si vous êtes touchés, faites-vous hospitaliser sur le champ.

9. L'allergie à "Ça se rafraîchit en ce moment non ? J'ai vu qu'on allait avoir un très beau week-end"

Trois comprimés pour chaque small talk, ça commence à faire cher la socialisation.

Source photo : Giphy

10. L'allergie aux lunettes de soleil permanentes

Y compris en intérieur. Y compris dans le métro. D’aucuns appellent ça le terrorisme de la star. Pourquoi tout le monde se sent-il obligé de se la donner tout ça parce qu’il fait beau ? Dans l’espoir de séduire un représentant du sexe opposé ? On dirait une parade amoureuse. Je suis allergique au sexe, moi.

11. L'allergie aux poils qui dépassent du t-shirt

C’est qu’on a grossi pendant l’hiver. Le t-shirt est un peu court à l’encolure, au ventre et aux manches. Et que voit-on aussitôt ? Des poils qui dépassent. Crise de toux.

12. L'allergie aux vacances

Tous ces salauds qui partent un peu partout prendre des photos pour crâner, ça va un moment. J’ai des boutons sur tout le corps à chaque fois que je vois une photo de doigts de pied en éventail sur Facebook. Je ne sais même pas si le traitement est remboursé. Merci les mecs.

Source photo : Giphy

13. L'allergie aux examens

Réviser, rédiger, regretter de ne pas être dehors en train de boire de la mauvaise bière en terrasse ou à un quelconque mariage ennuyeux. Et le nez gratte, il gratte, il gratte.

14. L'allergie aux bords du canal et aux siestes dans les parcs

Non, on n’est pas bien assis dans les parcs ou sur le bord du canal. Non, on n’a pas envie de se foutre de la terre partout en jouant à la pétanque ou au mölkky. Non. Je te promets, mes cheveux tombent quand je suis dans une aire de récréation.

15. L'allergie aux blockbusters pourris

Si l’on pouvait faire des Smileys sur ce pavé numérique, j’en ferai un qui ressemblerait à un éternuement avec des yeux morts.

Source photo : Giphy

Winter is coming.

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !