15 ans de soirées alcoolisées. 15 ans de fêtes organisées ou improvisées. 15 ans de bouteilles de bières converties en cendrier. De tâches de vin sur les tapis. De vomi dans les toilettes. De filtres abandonnés sur le plan de travail. De musiques de merde. De voisins en furie. Ça fait 15 ans que je me tape des soirées et perso, j’en connais un rayon. Suffisamment du moins pour avoir dressé un profil psychologique détaillé des enflures de notre espèce.

1. La bouteille semi entamée : "Je suis un crevard et j'assume"

Tu fais passer ça pour de l’anti-gâchis mais tout le monde a vu clair dans ton jeu et dans ta tactique vicieuse. Déjà, le simple fait d’avoir une bouteille de vin non finie chez toi est clairement louche, mais imposer ce triste spectacle à des gens qui ont le mauvais goût de te considérer comme leur « ami », c’est vraiment moche.

Source photo : Giphy

2. L’inconditionnelle du champagne : "J'ai eu ma paye"

C’est gentil hein, mais n’oublions pas qu’en soirée, on a une fâcheuse tendance à boire un peu tout et n’importe quoi, donc entre nous t’avais pas besoin de faire un tel investissement. Passé une certaine heure, champagne = bière.

Source photo : Giphy

3. La méthode champenoise : "J'ai eu ma paye, mais faut pas charrier non plus"

Boah du moment que ça ressemble à du champ’ ça passe. Ce qu’on veut, c’est des bulles.

4. Le pack de bières : "J'y connais rien en vin"

Et c’est le pire enfer de toute personne entreprenant une soirée chez elle. Les bouteilles de bières. Ces bouteilles qu’il faut jeter par dizaines le lendemain dans le bac à verre de la cour et sous le regard accusateur de tes voisins… Voilà, ça y est c’est fait. On sait que tu es officiellement le ou la soûlarde de l’immeuble.

5. Le vin biodynamique : "Je ne boirai rien de toutes les merdes présentes chez toi ce soir"

Tu fais partie des gens qui pensent que les cuites au vin sans sulfite annulent totalement la gueule de bois. Tu vis dans un mensonge.

6. Le jus d'orange : "Je ne bois pas, niquez-vous"

Alors OK on comprend, l’injonction qui consiste à ramener de l’alcool en soirée alors que toi-même tu ne bois pas c’est vraiment un sale truc. Mais c’est comme ça. On s’en fout que tu boives pas. Si tu ramènes du jus d’orange c’est avec une bouteille de vodka. Question d’intégrité sociale.

7. La bouteille de Coca : "Je suis en gueule de bois mais d'ici une heure je passe au Whisky coke"

« T’as du Whisky du coup ? J’ai oublié d’en ramener. » Oups.

Source photo : Giphy

8. Une salade de pâtes : "Je suis sur le point de me suicider"

Il y a plus de tristesse dans une salade de pâtes en soirée que dans le regard d’un enfant qui a perdu son papa et sa maman et son chiot dans un accident de voiture et qui ne pourra plus jamais marcher.

9. La bouteille de vin que ton pote a déjà ramenée chez toi la dernière fois et que t'as jamais bue : "Tu me la feras pas à l'envers avec ton vin dégueu, t'as qu'à le boire toi-même"

Et la terrible malédiction de la bouteille de vin dénigrée vient d’être lancée. Elle ne sera pas ouverte avant d’être réaffectée à une dizaine de soirées et finira dans le gosier malheureux d’un soiffard de fin de soirée qui n’arrive plus à faire la différence entre le vin et l’eau du robinet.

Source photo : Giphy

10. Une pizza : "Je compte passer la soirée sur le canapé et parler à personne"

Tu es de la pire espèce.

11. Une boîte à outils : "Je sors très peu"

Bon du coup si tu as deux minutes et que tu peux refaire les joints de la salle de bain c’est cool. Après y’aura l’ampoule des chiottes à changer et l’étagère dans la chambre à refixer. T’es un frère.

12. Une boîte de bonbeks : "Coucou, j'ai 8 ans, j'ai pas le droit de boire sinon vous allez tous en prison"

En même temps quelle idée aussi d’inviter ta petite cousine. C’est vrai qu’elle est sympa et ultra populaire dans sa classe de CM1 mais même avec tout l’amour du monde, elle n’est pas tout à fait compatible avec le concept de beuverie.

Source photo : Giphy

13. Tes 15 potes (et l'un d'eux a un chien) : "Hey c'est coooool mec, on se détend, c'est bonne ambiance, ils sont tous frais ces gens et le pitbull est bien éduqué"

Tu es sûrement très sympa dans le fond mais tu ne seras plus jamais invité aux boums. Parce que la tolérance aux invitations externes est ultra limitée quand on vit dans un 20 m².

14. Ton appareil à raclette : "Qui est chaud pour une raclette ?"

Mec, t’as beaucoup trop traîné sur Topito, arrête avec la raclette, tu soûles tout le monde avec ça.

15. Rien : "Ah bon, il fallait ramener quelque chose ?"

C’est la toute première soirée de ta vie et tu n’as visiblement pas encore intégré tous les codes sociaux. Il faut dire que tu n’as pas non plus d’amis en dehors. Et que tu collectionnes les ongles des personnes que tu as dépecée dans ta cuisine.

Source photo : Giphy

Attention, il n’est pas non plus recommandé d’amener TOUT ÇA en même temps.