Crédits photo (creative commons) : z287marc

Un de vos amis déménage et a logiquement besoin d'un coup de main. Les règles élémentaires de l'amitié suggèreraient de répondre à cette sollicitation et de foncer tête baissée au secours de votre pote. A votre place cependant, on y réfléchirait quand même un peu. Les raisons d'éviter tout déménagement sont extrêmement nombreuses. On en a gardé 10. Un pense bête évident avant l'été.

  1. La promesse d'une bière mythique
    Premier argument du mec qui déménage, et qui étonnement vous paraît plutôt séduisant. "Oh après tout un déménagement ça peut-être rigolo". Mais non ce n'est pas rigolo du tout, c'est même plutôt pénible. C'est d'ailleurs pour ça qu'il existe des déménageurs qui ne sont pas payés eux avec des bières tièdes à 5 euros le pack.
  2. L'appart prétendument nickel
    "Tu verras tout est emballé, il n'y a plus qu'à descendre les cartons". En bon commercial, votre ami a oublié de vous dire qu'un séisme de magnitude étonnante micro-localisé avait vraisemblablement pris soin de mettre chaque pièce sens dessus-dessous. Vous passerez en réalité plusieurs heures à tout mettre dans des cartons et à dire "et ça, on garde ou on jette" ? Si ça ne tenait qu'à vous, vous balanceriez tout. Et vous crameriez quelques trucs aussi.
  3. La dizaine d'amis fantômes qui a promis de venir
    "Ils vont arriver, mais on va quand même commencer sans eux". Au bout d'une heure, de 5 appels d'excuses et autant de grippes/gastros foudroyantes, vous vous rendez compte que ça va peut-être être moins amusant que prévu et vous entrevoyez l'immense éventualité d'un traquenard. Ce dimanche sera votre Waterloo. Vous achetez le Best Seller "Apprenez à dire non !" dès le lendemain.
  4. C'est l'affaire d'une heure, pas plus
    Comment lui en vouloir ? Il s'attendait à ce qu'une armée d'amis déménageurs vienne l'épauler. A deux, c'est sûr que ça va moins vite. Consolez-vous en pensant au fait que les 10 pompes que vous faîtes un dimanche sur deux en soufflant comme une bête n'auront pas été vaines. Vous découvrez aussi par la même occasion qu'un frigo est bien plus lourd qu'un lave vaisselle, c'est instructif. Une véritable école de la vie qui vous prendra donc toute la journée.
  5. L'ascenseur qui ne fonctionne logiquement pas
    Votre ami n'habite qu'au 6ème après tout, et il "ne joue pas de piano" ajoute-t-il en riant trop fort. Oui, le mec qui déménage a tendance a en faire un peu trop, c'est ce qu'on fait quand on est mal à l'aise. En puis vous allez être nombreux (point 3), et puis il y a cette bière quand même (point 1). Vous vous tapez donc allègrement ces 6 étages 53 fois (vous avez compté) et vous découvrez de nouveaux petits muscles près de vos mollets. Vous vous jurez d'appeler Otis avant le prochain déménagement pour vérifier qu'une panne ne vient pas d'être signalée.
  6. Les petites cachotteries sur le véritable nombre de cartons
    On ne vous avait parlé que d'une "petite" dizaine de cartons, mais le palier franchi, vous constatez avec horreur qu'on est plus proche de 100.000, ou au moins de 34. Tout le monde ment pour un déménagement, c'est le jeu, mais dans cette mesure c'est un record. Vous ne saviez pas qu'on pouvait mettre autant de choses dans un si petit appart. "C'est vrai que je jette rien"?. C'est peu de le dire.
  7. Les vieux meubles de famille
    On a tous plus ou moins une armoire normande donnée par mamie, un vieux fauteuil qui se transmet de génération en génération. Lui, c'est visiblement être le descendant unique d'une dynastie prestigieuse. Commode, lit en chêne, collection de casseroles en cuivre, et bien évidemment l'incontournable armoire normande. Il ne comprend pas tout de suite que vous ne plaisantez pas quand vous lui proposez d'utiliser une scie pour ce truc infâme. Un déménagement, c'est le poids de toute sa famille sur vos épaules.
  8. Le petit carton mystère de livres
    Il y a toujours un petit carton qui traîne, bourré de livres, et qui fait pourtant le poids d'une âne mort. Vous le prenez sans vous méfier, et c'est le tour de rein assuré. "Qu'est ce qui a craqué ? T'as cassé quelque chose ?".-"Oui mon dos."-"Ahhh, tu me rassures."-"Par contre j'ai vraiment mal."-"Chochotte, tu es venu pour m'aider ou pour te plaindre ?". Vous ne saviez pas que votre ami préférait encore son encyclopédie Universalis de 1988 à Wikipedia (et à votre dos).
  9. Il a un oursin dans sa poche
    Il n'est plus étudiant depuis longtemps et il arrive un temps où il faut accepter de se payer des déménageurs, des vrais, avec des cartons, de l'expérience et des muscles. Un ami, ce n'est pas juste un déménageur gratuit, tous les ans en plus. On partage certes les bons et les mauvais moments. Mais avec lui, les bons ils remontent à quand ?
  10. La loi du Talion
    Normalement vous êtes quelqu'un de sensé, de juste, de réfléchi. Mais vous vous souvenez que ce fumier n'était pas venu à votre déménagement et vous l'avez encore en travers de la gorge. Alors vous la jouez Pacino dans Scarface en lui assénant un "Don't fuck with me. Don't ever fuck with me". Les vieux instincts ressortent, ce sera "oeil pour oeil, carton pour carton". Vous lui ferez payer votre absence par la vôtre. Et qu'il soit content que vous ne l'ayez pas fait buter.

Et vous, pour quelles raisons vous n'aiderez plus jamais un pote à déménager ?

Source : theoatmeal