Si le vin est toujours la boisson la plus consommée en France (merci Papy), la bière tient une belle seconde place qui pourrait vite se transformer en première si les filles s'y mettaient un peu plus. Oui, mais voilà, même s’il y a des exceptions, la bière c'est surtout un truc de bonhommes. Pour un match, pour un concert, un apéro, etc... Il y a des centaines de raisons de se mettre une petite mousse, mais pas n'importe laquelle, à chaque occasion sa bière, à chaque bière son occasion.

  1. Guinness Pour voir des mecs se rentrer dans le lard
    Une seule occasion, un match du tournoi des six nations, de préférence France-Irlande. Son amertume et sa platitude vous permettront d'en boire un nombre suffisant sans passer votre vie à roter. La Guiness a le don pour vous faire tourner la tête en traitre. Résultat à la à la 60e on se croit frais comme un gardon et, sans s'en apercevoir, on se lève dans le pub et on gueule "Oh l'arbitre t'en a pas marre de favoriser les rouquins... Euh...Oula je suis pété moi"

    1255680868_fe993a5521_o
    Crédits photo (creative commons) : Jeremy Keith
  2. Kronenbourg Pour bouger des trucs lourds
    La bière de déménagement par excellence. N'essayez pas de faire passer cette saloperie de machine à laver dans l'escalier sans en avoir deux ou trois dans le sang, sinon c'est le claquage à coup sûr. Le déménagement est un vrai révélateur d'amitié, seuls les vrais de vrais viennent donner un coup de main, mais attention si un geste amical est souvent désintéressé, il serait extrêmement impoli d’accueillir ces travailleurs du dimanche sans une bonne Krokro, la bière officielle de Rémi et Tistef.

    kro1
    source photo : Kronembourg
  3. 33 export Pour déprimer
    Chaude, toujours chaude. Le genre de bière qu'on achète par 10, par "transistor", comme on dit, dans une épicerie hors de prix, un dimanche. On est typiquement sur de la bière triste de lendemain de soirée, qu'on boit en essayant de faire revenir une ambiance partie depuis bien longtemps. Se consomme bien avec des cigarettes roulées, en utilisant évidemment la capsule comme cendar'.

    biere-33-export-10-x-25cl-
    source photo : 33 export
  4. Corona Pour profiter un max
    Vacances, vacances, vacances. Ce délicieux breuvage ne se boit qu'à l'ombre d'un parasol, les pieds dans l'eau. Attention, la Corona est un investissement, à 10 euros les six bouteilles, ce n'est clairement pas le genre de truc qu'on ramène dans une soirée. Au risque de n'en boire qu'une, car tous vos potes radins ont acheté de la koenigsbier. La Corona est un plaisir solitaire, un peu comme la masturbation, en presque mieux.

    2696509460_9bb471edbe_b
    Crédits photo (creative commons) : Ben Smith
  5. Koenigsbeer La bière de la sale soirée étudiante
    La bière parfaite pour les étudiants fauchés. Un pack de 24 (la "valise") pour le prix d'un Kebab, qui dit mieux ? À moins de se biturer à la villageoise, on voit mal comment. Seulement voilà, elle a beau ne pas coûter un cale, on se demande vite si même 5 balles c'est pas trop pour du jus de beurre vaguement gazeux... Au bout de 25, vous aurez plus de chance de chopper la courante que d'être enivré. Mais n'est-ce pas comme ça qu'on fait durer le plaisir ?

    Koenigbier
    source photo : Koenigsbeer
  6. Maximator Pour se la mettre vite et bien surtout vite en fait
    La bière qu'on se met entre potes avant un bon concert, de punk ou de métal de préférence. Parce qu'un bon concert c'est un concert qu'on passe bourré, et puis surtout car la bière va être hors de prix à l'intérieur. Attention elle prend vraiment en traitre, une canette de 50 (de toute façon c'est le seul format disponible) suffira amplement. Au pire vous pouvez toujours essayer de la mettre dans une vieille bouteille en plastoc' pour tenter de la faire passe à la barbe des vigiles. La Maxi est aussi parfaite pour taper la causette avec votre clodo préféré derrière le leader price du coin. Ah... c'est beau un moment Maximator !

    amsterdam-maximator_281084
    source photo : itusozluk
  7. Desperados La bière pour pécho
    Out le tee shirt cradingue avec un dessin de chien qui pète. Ce soir, vous avez mis votre plus belle chemise satinée et vous vous êtes tartiné bien comme il faut avec l'échantillon de parfum trouvé dans GQ. Bref, vous voilà paré pour la chasse. Les filles non germaniques en général n'apprécient pas la bière, mais par contre, et ça été vérifié par les plus grands scientifiques "elle adorent la despé", du coup ce soir vous aussi. Vous en avez ramené une bonne trentaine à la soirée, et bien que ça vous ait couté un bras, vous voyez ça comme un bon investissement. En abreuvant régulièrement votre belle de Despé, vous montrez que 1- Que vous êtes raffiné 2- Que vous avez les moyens 3-Que vous êtes ouverts sur les cultures exotiques. Bref vous êtes un mec en or. Bien sûr il n'y a que des Koenigs dans cette soirée, il vous faudra donc planquer vos biens dans une cachette secrète, et si on vous demande ou avez trouvé cette breuvage doré aux arôme de Tequila, vous répondrez d'un air innocent "Ben euh, dans le frigo, mais je crois que c'était la dernière.. y'a des ko à moitié vide sur la table si tu veux ...".

    3081715149_5ab3b1e60d
    Crédits photo :
  8. Heineken Pour les soirées interdites aux gonzesses
    Foot, foot, foot et refoot. De préférence pour une coupe du monde ou la ligue des champions. La Ken' c'est l'amitié, les embrassades, les cris, et la pisse aussi, beaucoup. Fraiche, elle passera toute seule. Tiède, elle vous donnera mal au bide. Chaude, on préfère ne même pas en parler. Ou plutôt si, car il faut bien prévenir les jeunes inconscients : le goût de la Ken chaude et dégazée après un but de l'équipe adverse dans les arrêts de jeu est plus douloureux qu'un shot "anthrax-acide-sang de Gremlins". On vous aura prévenus.

    632f663834121731664f988ddf144119_large
    Crédits photo : Heineken
  9. La Duvel Bière de connaisseur, voire bière de vieux
    On apprécie sa couleur et son fumet. C'est presque un whisky, mais avec de la mousse. Quand on a presque 40 ans et qu'on commence à être un adulte accompli, la bière de gamin ça nous amuse 5 minutes. Non, ce qu'on veut c'est la bière qui sent la pipe, la moustache, l'homme viril qui se détend après une bonne journée, devant le feu, les pieds sur son tapis en peau de bête. Bon ça c'est ce dont se persuade les homme murs qui en consoment. En vrai, c'est juste une bière belge un peu forte qui va vous casser en deux.

    8341566936_77539d7d29_o
    Crédits photo (creative commons) : airguy1988
  10. Kriek Quand vous acceptez votre part de féminité
    Ce soir, vous n'êtes pas prêt à vous la mettre avec les boys, ce soir vous prenez soin de vous. Plus de chips, mais des tomates cerises, plus de grosse bière bien grasse, mais la douceur et la fraîcheur d'un nectar aux arômes fruités. Vous allez subir pas mal de vannes, on vous prévient. Mais vous vous rassurez en pensant que ce sont de gros bourrins qui finiront seuls, car les femmes, les vraies, apprécient un homme raffiné... Enfin c'est ce que vous dites entre les "lopettes" qui fusent de toutes parts. Soyez forts !

    5869006151_a343b21c5a_b
    Crédits photo (creative commons) : Bernt Rostad
  11. Bonus :Un Monaco Quand on veut éviter de prendre une cuite
    "Non pas ce soir les gars, je me ferais pas engrainer, je vous connais !". Le Monaco c'est le juste milieu entre le type qui veut prendre un cacolac et celui qui prend une bonne grosse pintasse. Par peur des représailles, il ne prend pas l'incommandable, mais vu que c'est un homme sage, il y va mollo. Donc, il se penche vers la solution de facilité : mi limonade, mi binouze. Si vous jouez bien le coup, vous passerez une soirée agréable sans finir à l'envers. Si vous vous laissez abuser, vous allez non seulement finir bien raide, mais en plus vous allez éclater votre taux de sucre. Si vraiment vous voulez éviter un diabète prématuré, mettez-vous-la à l'ancienne, ou restez chez vous. Mais arrêtez l'entre-deux, vous ne trompez personne et vous vous faites du mal. Respectez vous que diable !

    Vous pensiez vraiment qu'on allait s'abaisser à mettre une photo de cette boisson de lâche ?

Et devant un bon top, on boit comme mousse ?

Crédits photo : Jenny downing