Chaque année dans le monde on produit beaucoup beaucoup beaucoup de films. Sur cette quantité pharaonesque, on ne trouve pas que des bons films et c’est bien normal. Alors parfois on se plaint, on critique, on crie à l’arnaque . Et parfois ce sont les acteurs ou réalisateurs eux-mêmes qui désamorcent la vague de désamour par de simples excuses. Et ça c’est putain de beau.

1. Dick van Dyke s'est excusé pour l'accent trop pourri qu'il a joué dans Mary Popins

Alors qu’il joue le rôle de Bert dans la comédie musicale, il s’est un peu perdu à interpréter son personnage avec un accent cockney (un accent londonien assez grossier issu de la classe ouvrière) donc il a par la suite déclaré avoir un peu honte et qualifier son accent « du plus mauvais accent cockney de toute l’histoire du cinéma ».

2. John Wayne s'est excusé sur son interprétation pathétique de Genghis Khan dans Le conquérant

AAAhh, la belle époque où on prenait des stars hollywoodiennes pour interpréter des personnages asiatiques ou africains. Un coup de grimage et le monde appartenait à Hollywood ! Toujours est-il que l’acteur a déclaré après ce film que son message était clair « ne vous ridiculisez pas à jouer un personnage dont vous n’avez pas la carrure ».

3. Daniel Radcliffe regrette sa manière de jouer Harry Potter dans le sixième volet de la saga

Selon lui dans Harry Potter et le prince de sang-mêlé, il atténue la force émotionnelle de son personnage justement pour interpréter son traumatisme mais du coup, à jouer, c’était moins fun. Le truc marrant c’est qu’il n’a pas remis en question sa performance sur les précédents volets.

Source photo : Giphy

4. Paul Newman se trouvait tellement nul dans Le Calice d'argent qu'il a claqué 1200 $ pour que toute la presse signale qu'ils s'excusait publiquement pour sa performance

Cet acharnement à l’excuse et cette honte revendiquée de l’acteur (pour qui c’était la première apparition dans un film) ont même contribué à la popularité du film. Comme quoi il faut parfois le crier haut et fort qu’on est nul.

5. Gerard Butler s'est excusé pour la nullité de son accent irlandais dans PS: I love you

Cela dit, heureusement qu’il l’a reconnu parce que c’était une offense pour tous les Irlandais. Butler a d’ailleurs déclaré que son accent raté ridiculisait le peuple irlandais ce dont il n’était pas fier.

Source photo : Giphy

6. Carol Burnett s'est excusé auprès des passagers d'un avion pour New-York qui diffusait Spéciale Première de Billy Wilder

Dans son message elle disait ceci « Ici Carol Burnett, je tiens à m’excuser auprès de tous les passagers pour ma terrible performance dans ce film ».

7. Sam Raimi a avoué avoir pondu un Spider Man 3 franchement pas ouf

Il a même clairement déclaré que le film était nul et une grossière erreur de sa part. Selon lui, le problème principal est qu’il ne croyait pas aux personnages. Et le pire des trucs à faire c’est de réaliser un film avec des personnages qu’on n’aime pas alors que tout le monde les adore.

8. Le créateur de la série Heroes Tim Kring s'est excusé pour la saison 2

Cette série qui rentre au palmarès des séries les plus pourries à partir de la saison 2 méritait en effet son mea culpa. Le créateur de la série avait alors promis au fan de redresser la barre mais malheureusement (ou heureusement, c’est selon) la série a été arrêtée deux ans plus tard.

9. Neil Blomkamp s'est excusé pour Elysium

Même s’il adorait le projet il a reconnu que l’histoire n’était ouf bien et que grossomodo il n’a pas été capable d’en faire un bon film. Et on est tous d’accord sur ce point.

10. Spielberg trouve que le deuxième volet de Jurassic Park était nettement plus faible que le premier

Il explique ainsi au New-York Times qu’après avoir eu un tel succès pour le premier Jurassic Park il avait un peu trop pris la confiance ce qui explique que le deuxième volet soit moins bon. Le pauvre… A l’époque il ne se doutait certainement pas la tournure que prendrait la franchise.

Source photo : Giphy

Faute avouée, faute à moitié pardonnée.

Source : Cracked