Depuis plusieurs dizaines d'années, Hollywood a sérieusement tendance à récompenser d'un Oscar ces acteurs qui livrent ce que l'on appelle "une performance". Régime drastique, crâne rasé, entrainement sportif, mise en condition psychologique : voilà ce par quoi sont passés ces quelques acteurs qui ont accepté de se métamorphoser pour un film (et qui sont généralement repartis avec une jolie petite statuette).

  1. Jake Gyllenhaal dans La rage au ventre (2015)
    L'année dernière déjà, jackie perdait 15 kilos pour son rôle de journaliste crève-la-faim en quête de scoops dans Night Call, courant 25 km par jour et se nourrissant exclusivement de salades de chou et de chewing-gums. Il réitère l'exploit cette année en prenant 9 kilos de muscles pour jouer le boxeur Billy Hope dans la Rage au ventre. Sympa, Antoine Fuqua, le réalisateur, l'a accompagné deux fois par jour au club de gym pour motiver son poulain (et se refaire des plaquettes).

    2
    1
  2. Javier Bardem dans Mar adentro (2004)
    Pour prendre 21 ans et se transformer en quinquagénaire tétraplégique, le tombeur de ces dames est resté couché près de 3 mois et a reçu quelques coups de rasoir sur le sommet du crâne. La calvitie c'est tout de suite un peu moins sexy, mais ça paye : un oscar et un goya pour ce monsieur.
    2
    1

  3. 50 cents dans Things Fall Apart (2011)
    Perdre près de 30 kilos de muscles pour un rôle, ça veut d'abord dire qu'on les avait d'origine, donc ce n'est déjà pas donné à tout le monde. Le rappeur aux abdos d'acier et aux dents trop nombreuses est méconnaissable en joueur de foot ricain touché par le cancer.
    1
    2

  4. Chris Pratt dans Les gardiens de la galaxie (2014)
    L'amour des bons petits plats et une récurrence de rôles du gentil concon un peu bouboule ont amené Cricri à peser jusqu'à 136 kilos, ce qui ne l'enchantait pas de ouf. Mais tout va bien pour lui depuis qu'il s'est mis au régime sec pour le dernier Marvel, Hollywood a pris conscience de son potentiel héros sexy-sex.
    1
    2

  5. Robert De Niro dans Raging Bull (1980)
    Considéré, malgré son flop au moment de sa sortie, comme l'un des plus grands films de Martin Scorsese, Raging Bull retrace la vie du boxeur américain Jake LaMotta. Sorti de rien, il a réussi à atteindre le plus haut niveau et a même décroché le titre de champion du monde des poids moyens. Pour ce rôle, Robert De Niro, qui n'était pas vraiment foutu comme un champion de boxe à la base, a dû prendre 30 kilos de muscles. Comme souvent à Hollywood, cette transformation lui a valu l'Oscar du meilleur acteur en 1981.

    Negativ_schapiro_taxi_driver_10
    Raging Bull (1980) Directed by Martin Scorsese Shown: Robert De Niro
  6. Christian Bale dans The Machinist (2005)
    Ouvrier dans une usine, Trevor Reznik raconte ne pas avoir dormi depuis plus d'un an. Maigre, cerné, déprimé, il passe ses nuits entre la cafétéria de l'aéroport où il retrouve Marie et l'appartement de la prostituée avec laquelle il est devenu ami : Stevie. De plus en plus fatigué, il perd chaque jour un peu plus pied jusqu'à sombrer dans ce qui ressemble quand même à s'y méprendre à de la folie. Un rôle pas évident à jouer pour lequel Christian Bale a perdu 30 kilos en trois mois. Alors qu'il voulait pousser sa transformation encore plus loin, les médecins lui ont ordonné d'arrêter son régime. Il se nourrissait exclusivement de café, de pommes et de clopes.

    Christian-Bale-in-Miramaxs-Equilibrium-2002-4
    the-horrific-story-of-christian-bales-ass-while-making-the-machinist
  7. Charlize Theron dans Monster (2003)
    Avec son corps de déesse et ses jolies boucles blondes, Charlize n'avait pas exactement le physique parfait pour interpréter Aileen Wuornos, une prostitué et serial-killeuse américaine qui a tué au moins sept hommes en Floride entre novembre 1989 et novembre 1990. Du coup pour décrocher le rôle de sa vie, Charlize Theron a accepté de prendre 14 kilos et de s’amochir très très sérieusement. Elle a plutôt bien fait puisque ça lui a permis de remporter l'Oscar de la meilleure actrice et de donner un nouveau tournant à sa carrière.

    charlize-theron_greendress_highneck
    Charlize-Theron-in-Monster
  8. Jared Leto dans Chapter 27 (2008)
    Pour jouer Mark Chapman, le taré qui a buté John Lennon le 8 décembre 1980, Jared Leto a dû prendre 30 kilos. Le résultat n'est pas franchement ragoutant. Et c'est d'autant plus con que le film de J.P. Schaefer a été plutôt mal reçu tant par les critiques que par les spectateurs. Du coup pas d'Oscar pour le pauvre Jared Leto malgré son magnifique double menton.

    327462
    Jared-Leto-obese-dans-Chapter-27_exact780x1040_p
  9. Hilary Swank dans Boys Don't Cry (1999)
    Ce film assez mythique est très fidèlement inspiré de la vie de Brandon Teena, un jeune transsexuel américain qui a été violé et assassiné au début des années 90 aux États-Unis. Afin de se glisser dans son rôle, Hilary Swank, qui avait à l'époque à peine 24 ans, a vécu plusieurs mois en se bandant les seins et en s'habillant tous les jours en homme. Alors qu'elle était encore relativement inconnue, la jeune actrice a remporté grâce à sa performance l'Oscar de la meilleure actrice.

    image_4a6413f5b
    4ce2fa6c97ef89333d339dc8be49676e
  10. Renée Zellweger dans Le Journal de Bridget Jones (2001)
    Plutôt maigrichonne à la base, Renée Zellweger a accepté de se nourrir exclusivement de pizza au fromage et de beignets bien gras pour prendre 12 kilos et avoir l'autorisation d’interpréter Bridget Jones. Si ce rôle a sans doute été très bénéfique pour son compte en banque, l'actrice (qui a récemment changé de face) s'est souvent plainte des conséquences de ce régime malsain sur son moral pendant toute la préparation du film. Elle raconte par ailleurs avoir eu pas mal de difficultés à perdre ces saletés de kilos et à retrouver son corps d'avant. Pauvre petite Renée !

    17584_empire_173_122_562lo
    kika_renee-zellweger_kika043036_1598
  11. Michael Fassbender dans Hunger (2008)
    Caméra d'or au Festival de Cannes en 2008, Hunger raconte l'histoire de la grève de l'hygiène menée par les séparatistes irlandais dans la prison de Maze en 1981. Grève de l'hygiène qui a ensuite débouché sur une grève de la faim du leader de l'IRA Bobby Sands. Qui dit grève de la faim dit donc petit régime express pour Michael Fassbender qui a perdu 14kg pour les besoins du rôle. Un défi qu'il a relevé avec talent mais qui a largement compliqué le tournage puisque Steve McQueen a dû plusieurs fois l'interrompre afin de laisser le temps à son acteur de perdre le poids nécessaire entre chaque scène.

    vf-2011-1
    71yqWz0ZqEL._SL1024_
  12. Anne Hathaway dans Les Misérables (2012)
    C'est quand même très con de se rendre malade, de perdre 12 kilos et de se raser le crâne tout ça pour jouer dans un nanar comme Les Misérables. Bon, rassurez-vous tout de même : Anne a bien eu le droit à son petit Oscar pour la performance.

    Anne-Hathaway-anne-hathaway-749084_1280_800
    anne-hathaway-les-miserables-film-hathaway
  13. Vincent D'Onofrio dans Full Metal Jacket (1987)
    Vincent D'Onofrio était plutôt inconnu au bataillon quand Kubrick lui a proposé de jouer dans Full Metal Jacket. Sans doute relativement emballé par cette opportunité en or, le jeune acteur a donc sans hésiter accepté de prendre 32 kilos pour jouer la recrue Lawrence, dit "Gomer Pyle" (soit "grosse baleine" en français). Une sage décision qui aura eu le mérite de propulser sa carrière. Amateur de transformations extrêmes, Vincent D'Onofrio prendra par ailleurs 20 kilos pour son rôle dans Salton sea en 2002.

    vincent-d-123
    vincent_d_onofrio_full_metal_jacket_1987_de_stanley_kubrick_portrait_w532
  14. Matthew McConaughey dans Dallas Buyers Club (2013)
    Pour jouer un séropositif à l'article de la mort (qui au passage monte un petit trafic de médicaments avec ses copains), Matthew n'a pas hésité à se délester de 20 bons kilos. Dans son journal de bord, il a répertorié tout ce qu'il mangeait, à savoir principalement du poulet, des blancs d’œufs et du coca light. Il raconte s'être senti faible physiquement, mais aussi comment sa vue a incroyablement baissé lorsqu'il est passé sous la barre des 64 kilos. Pour avoir l'air encore plus maladif, il a également arrêté le sport et ne s'est pas exposé au soleil pendant six mois. Bonne ambiance.

    Matthew-McConaughey-magic-mike-inline
    87115PCN_Matthew14

D'autres exemples en tête ?

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :