Crédits photo (creative commons) : visual.dichotomy

Le foot ne s'arrête jamais. Quand il n'y a plus de match, il y en a encore, en Amérique du Sud, chez les filles, et en amical si il faut... Et quand vraiment il n'y a plus rien, on se projette dans la saison à venir, les transferts, les ambitions, les rumeurs, les pronostics... tout est bon tant qu'on parle de foot, tout le temps, partout. Alors forcément, cette exigence de communication entre juillet et août quand il ne se passe pas grand chose donne parfois lieu à des banalités. Tendez un micro à un footeux ou un entraîneur l'été et vous aurez ça...Petit florilège.

  1. Le groupe vit bien : c'est sûr, tant qu'il n'y a pas de match officiel, que les supporters sont en vacances, qu'on n'a pas encore pris de correction et qu'on est encore, de fait, en course dans toutes les compétitions, on vit bien, tranquille. Il paraît qu'Arles Avignon vivait bien fin juillet 2010.
  2. Pour l'instant je suis là : donc mon numéro est dans l'annuaire, si tu appelles du Qatar, n'oublie pas de taper (00 33) avant mon numéro, tu sais où me trouver je suis à l'écoute de toute proposition. Ne me laissez pas une saison de plus à Valenciennes, s'il vous plaît...
  3. Le début du championnat va venir vite : et après deux défaites d'entrée de jeu, "la saison est encore longue". C'est toujours trop court les vacances. Et les saisons galère, c'est toujours trop long.
  4. Vous savez, dans le football, on ne sait jamais... : ou "tout est possible". On ne sait jamais, ce joueur intransférable par exemple, il pourrait très bien se barrer si on trouve un gros pigeaon qui met 18 millions sur la table. Même à 15, il sera déjà nettement moins intransférable.
  5. On va doubler tous les postes : sauf qu'en fait, pour chaque poste, on aura un titulaire et quand le titulaire se pète, on mettra un second couteau ou on recrutera quelqu'un d'autre. Quand aura-t-on l'audace de VRAIMENT doubler les postes, avec des jumeaux ? Rafael et Fabio da Silva en défense avec les Vujovic, les Dely-Valdes devant et les frères Derrick au milieu.
  6. Le marché des transferts est plutôt calme : ben ouais, quand on met une étiquette de 15 millions sur un joueur qui a fait une demi-saison en Ligue 1 et qui semble fragile au niveau des croisés, c'est sûr que le téléphone va pas sonner toutes les 5 minutes. Donc on va dire que c'est calme.
  7. J'ai pas encore parlé au coach : et je sais même pas qui c'est. Il paraît qu'il jouait dans les années 80. A vrai dire je m'en fous, si on est nul, c'est lui qui saute, et on dira que "le courant passe mieux" avec son remplaçant. C'est quand même génial un boulot avec aussi peu de responsabilités...
  8. Y'aura peut être des bons coups à faire à la fin du mercato : ouais, les signatures le 31 août, c'est en général un gage de réussite. Fiorèse, Pancrate et Corridon ont signé un 31 août leurs derniers gros contrats. "Faire des coups", c'est bien, mais c'est encore mieux de demander à la cellule de recrutement de bosser toute l'année.
  9. On monte en puissance: donc ce sera peut être moyen en début de saison, y'a les automatismes à trouver, et puis à partir de novembre, les terrains sont crados... après y'a la Coupe d'Afrique... On devrait être à bloc fin avril, début mai, quand on sera éliminé de toutes les coupes et qu'on jouera la 14ème place du championnat.
  10. "On a besoin d'enchaîner les matchs": on joue encore comme des merdes c'est vrai, mais c'est parce qu'on n'a pas encore beaucoup joué ensemble. Oui juste toute la saison l'année dernière, mais depuis y'a eu 3 semaines de vacances, on a tout oublié. Le footballeur a la mémoire d'un poisson rouge. Et si les matchs amicaux qui se succèdent ne donnent rien, on dira que "les jambes sont lourdes" justement parce qu'on enchaîne les matchs, donc c'est normal. De toute façon "l'important c'est d'avoir du temps de jeu".
  11. J'ai été séduit par le projet sportif : j'ai tout de suite passé un coup de fil à mon banquier qui m'a dit que sportivement je devais foncer. Bon, c'est sûr qu'un si beau projet sportif, ça va me faire monter dans les tranches d'imposition... mais c'est ça aussi le football.

Et vous, quelles brillantes déclarations d'avant-saison avez-vous le plus entendu durant cette trêve estivale (et donc en attendant le fameux match référence) ?

Footeu-se dans l'âme ? On a déniché les gadgets les plus cool :