Le chef de l'état a tranché (quelques têtes) : quand le bateau tangue il est temps de rappeler les cadres pour tenir la barre. Juppé is "back in the heat of the jungle" comme dirait une bande annonce de film ricain avec une grande musique à base de tambours. Serrez les rangs, pas d'impair, la longue route jusqu'à 2012 est lancée. Un remaniement dominical, ça pose toujours quelques questions...

  1. Si moi aussi je suis viré de mon boulot, puis-je dire plutôt que j'ai été "remanié": pour mon égo, ça m'arrangerait.
  2. Et puis d'abord non, si moi aussi je suis viré de mon boulot, je peux dire que j'ai démissionné tout seul ?: un peu comme quand on se faisait larguer, ado, et qu'on disait qu'on était d'accord tous les deux.
  3. Un ministre viré est-il obligé de continuer à prendre ses vacances en France ?: parce que viré pour viré...
  4. MAM ira-t-elle au pôle emploi dans la voiture d'un ami qui passait par là ?: l'entraide, c'est important.
  5. Doit-on en conclure que fricoter avec le pouvoir en Tunisie c'est beaucoup plus cher que fricoter avec le pouvoir en Egypte, hein François ? : je sais pas, je demande.
  6. Un remaniement un dimanche soir, c'est censé nous filer la pêche pour le reste de la semaine ?: parce que si c'était pour ça, c'est raté.
  7. Quelle était la destination secrète de vacances d'Hortefeux vu qu'il s'est fait virer aussi ?: la Lybie ?
  8. Regagnant ses montagnes, Brice Hortefeux va t'il continuer de mettre son plan en action en virant tous les Roms d'Auvergne ?: le maquis dans le Puy de Dôme...
  9. Nicolas Sarkozy peut-il se remanier lui même pour avoir reçu Khadafi en grandes pompes à l'Elysée ?: ce qui aurait le mérite d'une certaine logique.
  10. Ca y est, c'est fini ?: on est tranquille jusqu'à 2012 maintenant ?

Et vous, vous en voyez d'autres des questions "remaniementales" ?

Crédits photo (creative commons) : margolove