Crédits photo (creative commons) : Ray Devlin

Comme dans toutes les grandes villes, Pékin a sa liste d'incontournables, sa liste d'attractions à cocher quand on est un touriste un peu sérieux. Vous trouverez sûrement un guide qui vous conseillera le petit coin sympa pour manger du tofu grillé ou le petit temple de derrière les fagots, cela ne vous exonère pas de vos obligations : ces sites et attractions ne sont pas conseillés, ils sont obligatoires.

  1. La Cité Interdite : le palais impérial du XVème siècle est le centre de Pékin, arbore un portrait de Mao qui veille sur Tiananmen et est l'un des seuls sites épargnés par la Révolution Culturelle. Venir à Pékin et snober la Cité Interdite, c'est presque chercher l'incident diplomatique.
  2. La Grande Muraille : les Chinois ont longtemps cru qu'on voyait la Grande Muraille depuis la Lune. C'est des conneries en fait. Donc vous serez obligés de vous cogner pas mal de bus pour aller voir cette Merveille du Monde.
  3. Le Palais d'été : si vous êtes français, une petite visite au Palais d'Eté, mis à sac par nos compatriotes en 1860 pendant la seconde guerre de l'opium, est la moindre des choses. On a beau envoyer Raffarin, l'ami de la Chine, tous les 6 mois sur place, ils l'ont encore dans la gorge cette histoire.
  4. Le canard laqué : tout comme Paris, Pékin ne compte pas des centaines de spécialités culinaires. Il faut donc être de mauvaise volonté pour éviter pendant tout son séjour ces galettes enroulant des lamelles de canard et de crudités dans une sauce farinée. Et c'est meilleur que la soupe à l'oignon gratinée servie à Montmartre.
  5. Le Temple du Ciel : au XVème siècle, le bâtiment tournait à plein régime à Pékin. Mais c'était de l'investissment, puisqu'il s'agissait de prier correctement pour d'abondantes récoltes. Un lieu mystique où on peut passer sa journée à faire de la sémiotique, de la numérologie et pas mal de marche à pied.
  6. San Li Tun : Pékin a son lieu de perdition, son quartier de bars peuplé d'étrangers maléfiques et de demoiselles délurées. A proximité des ambassades, les lieux de fête un peu malsains sont bien regroupés dans un petit dédale de ruelles criardes et pleines de promesses. Incontournable.
  7. La Tour CCTV : on peut dire ce qu'on veut, mais au niveau architecturale, on n'a peur de rien à Pékin. Entre l'Opéra en forme de bulle géante et la tour de la télé nationale, surnommée "le bermudas d'argent", la capitale chinoise a décidé de rentrer dans le XXIème siècle avec la manière.
  8. L'Opéra de Pékin : vous aimez les attractions touristiques traditionnelles, incompréhensibles, réservés aux initiés, avec des fausse barbes et un rythme marqué par des bruits d'ustensiles de cuisine ? L'Opéra de Pékin est fait pour vous.
  9. Les Hutong : l'identité de Pékin est toute entière dans ces étroites ruelles grouillant de restaurants pittoresques et de promeneurs fatigués des avenues staliniennes qui éventrent la ville. Dépéchez vous, les hutong tendent à dispraître avec l'urbanisation galopante de la capitale chinoise.
  10. Le Marché de la Soie : un immeuble chargé de margoulins qui savent embrouiller le client en 6 ou 7 langues pour vendre, certes de la soie, mais aussi du prêt à porter, de l'électronique, des lunettes et à peu près tout ce qui peut être contrefait. Comment passer à côté?

Mais aussi la Tour de la Cloche et celle du Tambour, le lac de Houhai, le mausolée de Mao Zedong, le Temple des Lamas, le quartier commercial de Wangfujing, le quartier Russes et ses bars rivalisant de mauvais goût...

Et pour vous, quels sont les ingrédients essentiels d'une visite réussie à Pékin?

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :