En 2020, si tout s’était bien passé, il aurait pu y avoir pleins de trucs cools !

Mais selon un sondage réalisé par n’importe quel français confiné, l’année 2020 était une année bien merdique ! Entre le CoronaVirus, l’Australie qui brûle, ou les gens qui disent encore « la question elle est vite répondue » et « tu hors de ma vue » en décembre (c’était marrant au début, mais maintenant ON ARRÊTE please), le monde entier est unanime pour dire qu’on a eu affaire à une année bien reloue.

Heureusement, les trucs relous ça inspire souvent nos amis humoristes, et voici donc une petite rétrospective de cette année, plus drôle que l’originale !

1. Janvier : Roman Polanski et les Césars

Premier scandale de l’année : Roman Polanski, visé par de nouvelles accusations de viols, obtient tout de même 12 nominations aux Césars pour son film « J’accuse ».

La suite, on la connait : Roman Polanski annule sa venue, le film remporte 3 statuettes, dont celle de la meilleure réalisation, la comédienne Adèle Haenel quitte la salle en criant que « c’est une honte », Florence Foresti, maîtresse de cérémonie se dit « écœurée »…

Une année qui ne commençait donc déjà pas de la meilleure des façons… Mais pour se consoler, on peut se dire que ça a inspiré Ahmed Sparrow, et ça c’est plutôt très cool !

2. Février : Affaire Benjamin Griveaux

Deuxième grosse affaire de début 2020 : Alors en campagne pour briguer la mairie de Paris, face à Anne Hilalgo, Rachida Dati ou encore Cédric Villani, Benjamin Griveaux voit fuiter plusieurs vidéos intimes de lui sur internet, qui l’emmèneront à renoncer à sa candidature.

Ça parait si loin, mais en février, dans le fameux monde pré-covid on ne parlait que de ça. Et quand celui qui parle, c’est Tom Villa, et bien on l’écoute, et on se marre.

3. Mars : Arrivée du Covid en France et Quiproquo Gouvernemental

Début 2020, ça nous faisait bien rire tous ces chinois avec leur confinement et leurs masques, parce que de toute façon, on nous a dit que le Covid (oui à cette époque, on disait encore LE Covid) ne passerait pas la frontière. Et aussi que ce n’était pas utile de porter un masque. Et puis en fait si. Et puis en fait non. Et puis en fait si. Enfin bref, personne ne savait vraiment ce qui se passait, mais tout le monde y allait de sa petite information contradictoire sur la situation.

Du coup, Raymond Devos devait avoir un don de voyance, car en 1979, il sortait un sketch qui n’a jamais été autant d’actualité que cette année.

4. Avril : Allocutions d'Emmanuel Macron et d'Édouard Philippe

Pendant le confinement, on n’attendait qu’une seule chose : les allocutions du président et de son premier ministre. Et on attendait essentiellement cela pour 2 raisons : avoir des infos sur la situation et (surtout) voir si le mec qui faisait les sous-titres en direct allait, à nouveau, faire un AVC sur son clavier.

Résultats, des records d’audience pour les chaines télé (plus que Camping Paradis ou Joséphine Ange Gardien, c’est dire !), et 2 prolongations du confinement le 27 mars et le 13 avril.

Mais ça aura au moins eu le mérite de divertir Rémi Boyes !

5. Mai : Black Lives Matter

À peine sorti du confinement, c’est la mort de George Floyd, suite à des violences policières, qui secoue la planète entière. Dès le lendemain de son décès, des centaines de manifestations s’organisent dans le monde, avec un slogan fort « Black Lives Matter ». Un mouvement soutenu par de nombreuses personnalités comme Barack Obama, ou encore l’acteur de « Black Panther », Chadwick Boseman, qui décèdera 3 mois plus tard des suites d’un cancer. Une année de merde, on vous l’avait dit…

Mais le mouvement « Black Lives Matter » aura au moins eu le mérite d’inspirer Edgar-Yves pour son sketch tourné au Fridge Comedy.

6. Juin : Distanciation Sociale et Gestes Barrières

L’été 2020 a ensuite été rempli de nouvelles expressions comme « distanciations sociales », « gestes barrières », « cas contact » ou « zumba, caféw, caféw, carnaval ».

Mais tout cela n’a visiblement pas trop changé le quotidien de Paul Mirabel, la révélation de l’humour 2020 (voilà au moins une chose de cool cette année !)

7. Juillet : Oups, j'ai oublié mon masque !

Fin Juillet, le masque devient obligatoire dans les lieux publics clos, et de nombreuses villes commencent à étendre l’obligation à leur centre-ville.

Une bonne occasion de pouvoir porter ton plus beau masque, de tester nos techniques de drague masquée, et de pouvoir mettre en pratique toutes nos meilleures astuces ! Sauf si tu fais partie de la même team que Félix Dhjan, alors là ça fera 135€, déso.

8. Août : La 2ème vague arrive ?

En Août les gens profitent des vacances d’été, et le confinement parait déjà si loin. Mais on commence déjà à murmurer qu’une deuxième vague arrive…

Heureusement, à cette époque, on pouvait encore oublier ça en sirotant un petit Mojito à la terrasse d’un bar, avant d’aller au théâtre, se marrer devant le spectacle de Pierre Thevenoux. Le bon vieux temps…

9. Septembre : Choper le Covid

Septembre, c’est la rentrée ! À force de ne pas tousser dans ton coude, et de pschiter le gel hydroalcoolique à côté de ta main dans les magasins (on t’as vu, petit coquin !), et après 3 heures d’attente pour faire ton test PCR, c’est confirmé, tu as le Covid, comme Franjo, félicitations !

Et c’est parti pour une petite quarantaine !

10. Octobre : Ça part en Reconfinement

Il fallait s’en douter, avec une hausse significative des cas, des tentatives de couvre-feux vaines, et une carte de France aux 1000 nuances de rouge, le 28 octobre, le couperet tombe : la France est reconfinée pour, au moins, tout le mois de novembre.

Et avant même qu’elle commence, on était déjà déçu de cette 2ème saison du confinement…

Le seul point positif pour relativiser, c’est qu’entre temps, le théâtres ont réouvert, et que, grâce à ça, Ahmed Sparrow a pu nous offrir un sketch incroyable !

11. Novembre : On se fait chier...

Si on peut trouver un avantage au premier confinement, c’est qu’il nous a permis de faire pleins de trucs qu’on repoussait à plus tard : mater l’intégralité de Netflix et d’Amazon Prime, ranger son appartement de fond en comble, soutenir Claude et Sam à Koh-Lanta (et pleurer du coup), finir le livre qui trainait sur notre étagère depuis plusieurs années…

Mais vu qu’on avait déjà tout fait entre mars et mai, et bien en novembre, on s’est tous emmerdé autant que Roman Frayssinet

12. Décembre : L'Heure du Bilan !

En cette fin d’année, quelques lueurs d’espoir sont arrivées : Trump a finalement accepté sa défaite, un vaccin a été trouvé, j’ai reçu ma PS5 (cheh !), Noël a été « sauvé »…

Mais qu’en sera-t-il pour 2021 ? Est-ce que comme Naim vous avez développé une expertise en épidémiologie qui vous permet de savoir à coup sûr ce qui adviendra de la suite ? Ou est-ce comme Shirley Souagnon vous pariez plutôt sur une petite fin de l’humanité ?

Mais dans tous les cas, 2020 c’était bien mieux que 2010, alors ça va !