Le Pérou, c’est vaste. C’est le troisième plus grand pays d’Amérique du Sud. Autant dire que quand on y va, mieux savoir ce qu’on veut visiter pour éviter de se perdre. Alors au Pérou, il y a certes le Machu Picchu, merveille parmi les merveilles, mais pas seulement. Il y a aussi ces petits bleds peut-être moins spectaculaires mais aussi souvent moins fréquentés par les touristes. Des coins ignorés par les tour opérateurs et donc franchement recommandables…

1. Máncora

Située au nord du pays, cette petite ville tapa jadis dans l’œil d’Hemingway. Et on le comprend tant cet havre de paix, tout aussi indiqué pour les amateurs de sports aquatiques (c’est notamment un spot de surf incontournable) que pour ceux qui veulent simplement buller au soleil, brille autant par sa beauté que par la générosité de ses habitants.

2. Chivay

Un étonnant village perché à 3640 mètres d’altitude par lequel on passe pour se rendre au cañon de Colca (le canyon le plus profond du monde). Chivay est extrêmement pittoresque. On y vient d’un peu partout pour profiter du paysage mais aussi des sources chaudes. C’est également un haut lieu de l’astronomie.

3. Huacachina

À peine plus de 100 habitants peuplent ce village bâti autour d’un charmant petit lac au milieu des dune de sable. On y pratique d’ailleurs le sandboard. C’est franchement superbe. On raconte en plus qu’une sirène vivrait dans le dit-lac. Ce serait d’ailleurs elle, alors qu’elle était une princesse, qui aurait fait pousser la végétation dans ce lieu désertique, dès lors qu’elle aurait touché l’eau.

4. Pisac

Lui aussi assez « haut » (2972 mètres), ce grand village se situe à un peu plus de 30 km de Cuzco. Connu pour son marché, qui permet de se repaître de moult spécialités péruviennes et de se laisser envoûter par toutes sortes de parfums, Pisac est surtout populaire pour son site archéologique. Un des plus importants de la vallée.

5. Ollantaytambo

Une ancienne forteresse inca qui vaut véritablement le détour. C’est l’un des seuls sites de la sorte. Il faut vraiment y passer. Cela permet en outre de profiter des extraordinaires paysages qu’offre cette région et de se balader au milieu des échoppes dont les articles participent au caractère bariolé de l’ensemble.

6. Yanke

Ici aussi on peut se baigner dans des sources délicieusement chaudes. Idéal après une journée de rando dans le sublime canyon. Un endroit plutôt méconnu, même si on peut aussi y séjourner dans des hôtels grand luxe. Cela dit, pas sûr que ce soit le meilleur moyen de bien s’imprégner de l’ambiance.

7. San Pedro de Cajas District

L’endroit parfait pour se connecter avec le Pérou traditionnel, loin des trucs trop touristiques. Ici, c’est immersion garantie. On admire les belles tapisseries réalisées à la main et on profite de l’atmosphère, tranquillement, au soleil, entre deux ballades dans la nature environnante, à quelques kilomètres de la ville de Tarma.

8. Les îles flottantes Uros

Situées sur le célèbre lac Titicaca, ces îles étaient jadis habitées par le peuple Uros aujourd’hui disparu. Des îles pleines de roseaux sur lesquelles vivent aujourd’hui plusieurs familles, qui, notamment pour les touristes, continuent de respecter les anciennes traditions. On peut toujours se plaindre que tout ça est un peu trop « calculé » mais quand on y est, on a finalement envie de tout sauf de se plaindre.

9. Mansiche

Non loin de la ville de Trujillo, ce village s’impose par son atmosphère tranquille. Le coin idéal pour souffler et profiter de la vie au Pérou, entre deux randonnées ou visites. On peut aussi y admirer une ancienne église coloniale, témoignant du passé de la région.

View this post on Instagram

Templo mormón.. jueves!

A post shared by ©Rojas S. Joyner J. (@breikg) on

10. Quinua

Un village d’altitude réputé pour ses céramiques et son sanctuaire historique de la Pampa de Ayacucho. Parfaitement pittoresque et idéal pour apprécier l’artisanat de la région, tout en se laissant conter l’histoire du lieu.

« C’est pas le Pérou ! » Ben si justement…