On avait déjà fait un top sur les types de parents que tu peux croiser au parc. Mais si tu croises des parents, c’est qu’il y a aussi leurs enfants pas loin, et ils ont bien déjà chacun leur particularité.

1. Le Chef

Lui, c’est le Boss. Il dirige tout le parc d’une main de maitre alors qu’il n’a que 9 ans, il sait qui a le droit de jouer à quoi, et demande une taxe sur le gouter des autres. Si jamais un gamin ose le défier, il sera pendu par le slip à un arbre.

2. Le stressé

Il ne veut pas toucher le sable parce que c’est sale, il ne veut pas faire de balançoire parce qu’il a peur de tomber, il pleure dès qu’il perd sa mère de vue, et hurle si jamais on le pousse du haut du toboggan pour qu’il descende plus vite.

3. Celui qui n’a pas du tout envie d’être là

Ses parents le forcent à venir au parc pour qu’il s’amuse et se sociabilise, mais lui déteste clairement ça, et préférerait être chez lui à jouer à la PS4 plutôt qu’être dans un parc avec d’autres enfants de son âge. Il passe tout son temps sur le banc, à attendre que ses parents se lassent et le ramène à la maison.

4. Celui qui ne supporte pas faire la queue

La queue pour le toboggan ? Rien à foutre, il passe devant tout le monde. La queue pour boire de l’eau au robinet ? Que nenni, il ne s’emmerde pas à attendre son tour. Ça promet pour sa vie d’adulte.

5. Celui qui est tout le temps en train de manger

Que ce soit son goûter, des insectes, le sable du bac à sable ou même les feuilles des arbres, ce gamin n’a clairement pas dépassé le stade oral et goûte tout ce qui se présente à lui, même les crottes de nez des autres mômes.

6. Celui qui est incapable de se faire des potes

Il parle tout bas, ne regarde jamais dans les yeux, n’ose pas s’incruster au milieu des autres et préfère donc jouer tout seul avec sa pelle et son râteau, ou envoyer son ballon contre le mur pour qu’il lui soit renvoyé sans l’aide de personne. Un loup solitaire en somme.

7. Celui qui rapporte tout le temps

Si on le fait tomber, si on lui passe devant dans la queue ou si on lui pique son goûter, il part en courant vers ses parents et balance tout ce qui vient de se passer. Le seul avantage, c’est qu’il balance aussi les ragots qu’il a entendu sur les autres parents, et ça c’est mieux que Gossip Girl.

8. Celui qui ne sait QUE courir

Marcher c’est pour les faibles, lui il préfère tout faire en courant, tout le temps. Le môme ne s’arrête jamais, est tout le temps essoufflé, et a les mêmes cuisses qu’Usain Bolt, à seulement 8 ans.

9. Celui qui veut aller que dans les endroits interdits

Genre escalader la barrière qui mène de l’autre côté du parc, marcher sur la pelouse où il y a écrit « ne pas marcher », grimper aux arbres, aller dans la mare aux canards.. Bref tous les endroits où il ne faut pas aller, il y va.

10. Celui qui n’a plus l’âge d’être là

Il a 15 ans, et il continue à jouer aux jeux du parc avec des mômes de 7 ans. Clairement, il n’est pas du tout motivé à grandir, et il pense que le toboggan est la meilleure invention du monde.

Et vous, vous étiez quel genre d’enfant au parc ?