C’est l’une des plus grandes villes du monde. L’une des plus populaires aussi. Pour un Français, l’Amérique, c’est souvent New York. Après tout, de Paris, c’est là où on peut aller sans trop se ruiner (vous avez vu le prix d’un aller-retour Paris-Los Angeles ?). Et d’ailleurs, ça tombe bien car New York est une ville surprenante à plus d’un titre. Surtout pour nous habitants du vieux continent…

1. Le gigantisme de la ville

C’est peut-être une évidence, mais quand on déboule pour la première fois à Time Square ou qu’on se tient tout en haut de l’Empire State Building, l’immensité de cette cité, qui semble progresser dans toutes les directions, y compris en venant tutoyer les nuages, saute aux yeux. Le spectacle est total et sans équivalent en France ou même en Europe. Progresser entre les gratte-ciels a ainsi quelque chose de fascinant et d’intimidant.

Crédits photo : Paramount Pictures

2. Les stands de bouffe partout

Les hot dogs sont partout, c’est connu. À Time Square ou à Wall Street, on peut en déguster pour rien du tout, accompagnés d’un bon soda et d’un bretzel. Quand on s’éloigne un peu de Manhattan et qu’on traîne ses guêtres à Brooklyn par exemple, on peut aussi tomber sur des gens qui font cuire des trucs dans la rue pour les vendre aux passants, dans un soucis très relatif des règles d’hygiène. Et ce sans compter les food trucks. À New York, personne ou presque ne se balade les mains vides. Tous le monde tient un sandwich, un café, un thé glacé géant…

3. Les policiers sont habillés comme à la télé

C’est un peu con comme réaction, mais les gardiens de la paix américains, on les connaît surtout par le cinéma et les séries TV. Ainsi, quand on en croise dans la réalité, une impression étrange persiste : ces personnes sont-elles vraiment des représentants des forces de l’ordre où fêtent-ils Halloween avec beaucoup d’avance (ou de retard c’est selon) ? Ce type est-il un flic ou un strip-teaseur qui s’apprête à faire son numéro comme dans Magic Mike ?

Crédits photo : Warner Bros Pictures

4. Les gens qui ressemblent à des figurants

À New York, et peut-être même plus globalement aux États-Unis, tout le monde a l’air de sortir d’un film. Les policiers donc, comme vu précédemment, mais pas seulement. Il est en cela plutôt amusant de s’imaginer dans quel film aurait pu jouer tel ou tel gars croisé dans la rue. Un figurant des Soprano par-là, un agent du FBI incognito par ici, une redoutable tueuse à gages au coin de la rue, etc… Leur façon d’être, de bouger, de parler, tout concorde et la ville de prendre des airs de gigantesque tournage permanent à ciel ouvert.

5. Une multitude d'ambiances

Rien qu’à Manhattan, passer de Greenwich Village à l’Upper East Side, avant de gagner le nord et Harlem pour ensuite flâner dans Central Park assure une grande variété d’ambiances. Les décors changent, la nourriture qu’on vous propose aussi, ainsi que la musique qui résonne dans les rues. À Chinatown, c’est particulièrement flagrant, tout comme à Little Italy, qui pourtant, s’est considérablement réduit depuis le début des années 50. Et on ne parle même pas du Queens ou du Bronx qui se démarquent eux aussi par rapport au rythme imposé par le centre névralgique de la mégalopole. En gros, si vous manquez de temps et que vous voulez aller aux USA, optez pour New York et son maxi menu best-of.

6. Les lieux de tournage et une curieuse impression de déja-vu

Revenons 5 minutes au cinéma. Saviez-vous que Central Park était le lieu qui avait accueilli le plus de tournages au monde ? Les alentours n’étant pas en reste. Du coup, les promenades prennent rapidement des airs de pèlerinage pour cinéphiles. On passe de la caserne de S.O.S. Fantômes à l’immeuble de Bruce Wayne, avant de filer à l’appart des Friends, sans oublier de faire étape par la grille de métro qui, un jour, souleva la robe de Marilyn. Magique.

7. Les sourires et la politesse

Les Américains ne sont jamais en reste quand il s’agit de critiquer le tirage de gueule des Parisiens. Il faut dire que chez eux, ce n’est effectivement pas la même chanson. Sortez une carte dans la rue, prenez un air contrarié, genre « je suis perdu » et il ne se passe pas 5 minutes avant que quelqu’un vienne spontanément vous proposer son aide. Au début ça fait drôle…

8. Les magasins ouverts 24h/24

Et pas uniquement les épiceries de nuit ! Les restaurants et les pharmacies (qui vendent de tout) aussi. On peut même trouver des magasins de meubles ou d’électroménager ouverts toute la nuit. Une envie soudaine de changer de TV à 4h du matin ? À New York, aucun problème !

9. L'impression de sécurité

Des films comme Un Justicier dans la ville ont longtemps entretenu une image assez flippante de la grosse pomme. À les croire, il suffisait de se balader 5 minutes dans Central Park pour se faire agresser par un gang. Dans les faits, il est vrai que New York ne fut jamais connu pour ses rues sures. Rudy Giuliani, l’ancien maire, a fait de la sécurité son cheval de bataille, en encourageant les habitants à s’impliquer dans l’amélioration de l’image de leur cité. Résultat, aujourd’hui, on ne ressent pas le danger. Pas plus en tout cas qu’à Toulouse, Paris ou Barcelone.

10. Le métro propre

Il est vieux, certaines stations sont même carrément délabrées, mais il est nickel. Surtout les rames. Pas au point d’avoir envie de manger ses frites sur le sol, mais suffisamment pour ne pas sentir la menace imminente d’une sale infection.

Prêts à croquer la pomme à pleines dents ?Crédit photo : Mtattrain