La forêt amazonienne s’étend sur 9 pays (le Brésil, le Pérou, la Colombie, la France, le Venezuela, le Suriname, le Guyana, la Bolivie et l’Équateur). Abritant le plus long fleuve du monde (bien que certaines sources affirment qu’il s’agit du Nil), elle se compose de quelques 390 milliards d’arbres et est aussi la victime de convoitises qui menacent sa survie. Mystérieuse, un peu flippante également, elle reste l’objet de tous les fantasmes. Et pour cause…

1. Un nom mythologique

Quand il fut attaqué par les Icamiabas (qui signifie « femmes sans maris »), des guerrières vivant dans la forêt, l’explorateur espagnol Francisco Orellana les compara aux amazones de la mythologie grecque, baptisant du même coup la jungle.

2. Plus de 20% de l'oxygène mondial est produit par la forêt amazonienne

C’est notamment pour cette raison qu’on l’appelle le poumon de la terre et que Sting et d’autres se sont très justement opposés à sa déforestation à des fins industrielles.

3. Une pharmacie à ciel ouvert

25% des produits pharmaceutiques sont fabriqués à partir d’ingrédients provenant de la forêt amazonienne. Cependant, moins d’1% des arbres et des plantes ont été testés par les scientifiques. Ce qui signifie que si ça se trouve, la jungle referme potentiellement tous les remèdes pour toutes les maladies possibles et inimaginables… Y compris celui qui saura enfin effectivement soigner le rhume.

4. Un primeur à ciel ouvert

La forêt amazonienne produit plus de 3000 fruits comestibles. Nous en connaissons environ 200. Ce qui signifie qu’il existe là-bas des trucs que nous n’aurons peut-être jamais la possibilité de goûter et c’est bien dommage.

5. Une richesse végétale unique

Un hectare de la forêt amazonienne contient 750 espèces d’arbres et 1500 types de plantes.

6. Les ravages de la déforestation

Il faut savoir que la déforestation détruit 137 espèces tous les jours !

7. Le fleuve Amazone a changé de sens

Des géologues ont découvert qu’il y a bien longtemps, le fleuve Amazone ne coulait pas d’ouest en est mais dans l’autre sens. Ce n’est que lorsque les montagnes de la Cordillère des Andes ont émergé que le fleuve a adopté son orientation actuelle et s’est déversé dans l’Océan Atlantique.

8. Une forêt très dense

À certains endroits, la végétation est tellement dense, que le soleil ne pénètre pas la couverture créée par les arbres. Quand il pleut, il faut ainsi environ 10 minutes avant que l’eau n’arrive à toucher le sol.

9. Des tribus coupées du monde

On estime à environ 50 le nombre de tribus vivant dans la jungle. Des peuples qui n’ont jamais eu de contact avec le monde extérieur.

10. On peut y croiser des animaux extrêmement dangereux

Si la forêt amazonienne fournit à priori tout ce qu’il faut pour se nourrir, elle donne aussi l’occasion à ceux qui s’y aventurent de se faire tuer par des espèces particulièrement dangereuses. On peut par exemple citer le piranha à ventre rouge, le jaguar ou l’anaconda. La plus meurtrière de toutes ces créatures : probablement la grenouille dard de poison, qui contient assez de venin pour terrasser 10 êtres humains. Il est d’ailleurs intéressant de constater que cet animal ne naît pas toxique. C’est son régime alimentaire (quand il est à l’état sauvage) qui lui confère ses propriétés mortelles.

Ça branche quelqu’un une randonnée ce dimanche ?

Tu ne sais jamais quoi mettre dans ta valise ? Aucun problème :

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :