sale ou pas sale

Parfois c'est nous qui le faisons, et on se demande franchement pourquoi ça peut choquer. Parfois ce sont les autres qui nous l'infligent, et on se dit qu'on devrait décréter une fois pour toute que c'est parfaitement dégueulasse. Le problème c'est qu'aucune autorité n'a vraiment planché sur ces gestes du quotidiens parfois justifiables, parfois complètement hygiéniques, mais pour lesquelles on ne saurait dire sans vexer personne s'ils sont sales, ou pas sales...

  1. Mettre son chewing gum dans son verre d'eau pendant le repas et le récupérer à la fin
    C'était votre dernier Freedent à la menthe douce, un long après-midi se prépare et vous avez arrêté de fumer depuis deux semaines. Vous aurez besoin de mâcher ce petit bout de fraîcheur. Le rouler dans un bout de serviette pour le jeter serait inacceptable. Dans de l'eau, vous le conservez. Vous le lavez même.
  2. Faire pipi dans la douche
    Il y en a bien qui le boivent (pas beaucoup, ok)... On se dit que c'est écologique, que ça ne risque pas de boucher les tuyaux. Par contre, si vous choppez votre coloc à faire la même chose, vous irez vous doucher en crocs !
  3. S'enlever une crotte de nez avec les doigts, la jeter à la poubelle et bien se laver les mains après
    Un mickey prêt à l'emploi, déjà dur, ça ne mérite pas de gaspiller son mouchoir sans l'assurance de récupérer l'objet et risquer de le garder au bord de la narine pendant des heures. Avec deux doigts, vous êtes sûr de votre prise. Vous savez aussi où il termine, et s'il y en a qui s'accrochent aux barres de métro, vous pouvez bien le tenir quelques secondes, le temps de vous laver les doigts.
  4. S'essuyer avec du papier
    C'est le torchage à la française, depuis des générations on fait confiance au papier pour nous nettoyer juste ce qu'il faut. On va pas non plus lâcher 30 euros par mois dans des lingettes chimiques à nous donner de l’urticaire aux fesses ! Ni s'embêter avec un WC à la japonaise qui te mouille tout, te sèche mal et transforme ce moment de détente en violent car wash.
  5. Avoir une seule serviette pour le corps, les cheveux et le zizi
    Si les autres y voient un inconvénient, c'est qu'ils ne savent pas se laver correctement. Il n'y a plus rien qui soit plus sale que le reste quand on sort d'une bonne douche.
  6. Faire tomber la bave de sa flûte en la tapant contre sa cuisse quand elle siffle en classe de musique
    C'est scientifique, souffler dans ce tuyau le rempli petit à petit de crachouillons qui s'accumulent en un épais mucus qui fait siffler l'objet dans les aigus. Vous êtes en classe, pas question de le secouer dans tous les sens et asperger tout le monde de ce qui n'appartient qu'à vous.
  7. Percer les points noirs de quelqu'un d'autre
    Plus de chichis entre vous, et de toute façon, les points noirs ne sont que des petits grains de graisse durcie. Ça n'explose pas, ça sort tout seul. C'est presque un jeu.
  8. Sentir ses fringues pour être sûr de devoir les mettre au sale
    Parce que bon, oui, vous êtes un peu bordélique. Il y a bien dans ce tas de fringues posé sur une chaise un ou deux pulls qui ne méritent pas le passage à la machine. Parce que les vêtements, trop de lavages, ça les abîme.
  9. Se moucher dans l'évier en fermant une narine et en expulsant tout violemment de l'autre
    La technique dite du footballeur. Parce que déjà il faut y arriver, c'est un truc de bonhomme, d'esprit solide. Ça ne salit ni les doigts ni le Kleenex, et bientôt, tout aura disparu dans les égouts aussi vite que c'est arrivé.
  10. Sentir ses pieds
    C'est bon pour la souplesse des genoux et des hanches, et quand ça sent le beaufort dans tout l'appartement, mieux vaut se rassurer en vérifiant que ce n'est pas de ses orteils que vient l'odeur, ou aller vite se les laver pour faire cesser le massacre.
  11. Rouler une clope pour quelqu'un d'autre
    C'est pas fumer le peu de salive qui a collé la feuille qui va changer le schmilblick. En plus, sa salive de fumeur est certainement plus nocive.
  12. Prêter sa brosse à dents
    Pareil que pour la serviette, finalement, s'il reste des bouts de poulet coincés dans les poils de votre brosse à dent, c'est que vous ne savez pas la rincer. Penser que les autres dégueulasseraient votre brosse à dent, c'est un peu avouer que vous le faites.
  13. Lécher le coton tige avant de se le mettre dans l'oreille
    Sur votre canapé, la pub retentit et vous n'avez plus de vie à Candy Crush... C'est le moment de chopper un bon coton tige et de vous faire un petit plaisir. Seulement, s'il n'est pas mouillé, le coton part en sucette et c'est la tige en plastique qui menace de vous crever le tympan. Le lavabo est tellement loin. On dit pas que la salive est un antiseptique cicatrisant hyper sain ? Si si vous avez déjà entendu ça quelque part...
  14. Ne pas tirer la chasse après n'avoir fait que pipi
    Parce que vous pensez à la planète, et/ou qu'il était trop tard et ça allait faire du bruit ou parce que la personne suivante va tirer la chasse juste après.
  15. Se curer les dents après le repas A table.
    On fait comment, si on a la dentition qui retient tout ? On laisse pourrir ?

Alors, sale ou pas sale ?