Rencontre au sommet entre deux types appelés forcément à devenir potes puisqu’ils ont en commun d’agiter depuis des années ce qu’il y a de pire en l’être humain – à savoir d’une part la haine et de l’autre la bêtise. Hanouna a donc interviewé Le Pen et on en a tiré toute une foule de conclusions édifiantes.

1. Qu'il y a pas UN SEUL casseur d'extrême-droite chez les gilets jaunes

Pas un seul. C’est l’extrême-gauche qui casse. Pas l’extrême-droite. D’ailleurs, cite un nom si tu en as un d’extrême-droite. Et en plus les mecs cassent des boutiques, donc ce sont des anticapitalistes, donc des gauchos. CQFD.

2. Que Sarkozy est darka, comme Hollande, comme Macron, Mélenchon...

Ils sont tous sympas, mais Sarko c’est le meilleur pour papi Le Pen. Il a pas dit qu’il le trouvait beau, mais je suis sûr qu’il le trouve beau.

3. Ouais en fait Le Pen aime tout le monde

Sarkozy, Marine, Hollande, MBappé, Hanouna… On pensait qu’il n’aimait personne mais en fait c’est Jean-Louis Bisounours le mec le plus incompris du monde qui a envie d’embrasser le monde mais le monde veut pas parce qu’il pue de la gueule.

4. Qu'on dit "Donald Trompe"

Et que Le Pen est donc « trompiste ».

5. Que Tapie, c'est beurk de chez beurk

Le seul mec sur terre que Le Pen n’aime pas. Même Philippot trouve davantage grâce à ses yeux. Dur pour Tapie qui en plus a des problèmes de santé.

6. Qu'un "entourage de mignons", c'est pas une insulte

Franchement, Philippot faut qu’il se calme : sous-entendre que Le Pen a tenu des propos homophobes à son encontre alors qu’il aime tout le monde, papi Le Pen, c’est fort de café.

7. Que la cravate orange, c'est moche

Jugement esthétique immédiat et définitif.

8. Que chez les Le Pen, ça pue la fraude fiscale

Ouais à mon avis le tapis persan n’a pas été déclaré dans la fiche patrimoniale.

9. Qu'il fait pas le malin, Naulleau, chez Le Pen

Il dit pas un mot, ce qui est quand même assez drôle de la part d’un type qui passe la moitié de sa vie à donner son avis sur tout tout le temps.

10. Que Le Pen est sourd

Et qu’il n’a pas chanté.

L’Histoire s’écrit au jour le jour.