Il se passe plein de trucs dans le corps humain en un an : on perd environ 20.000 cheveux, 20.000 milliards de cellules meurent et on ingère au moins 150L de bière (ou alors c’est juste moi). Il y a aussi plein de trucs qui se passent sur notre langue, cet organe bien particulier. Je suis sûre que tu ne t’es jamais posé de questions existentielles sur la langue et c’est bien normal, mais sache qu’on va y répondre malgré tout (parce qu’on fait ce qu’on veut en fait).

1. Le nombre de papilles gustatives

Un être humain adulte possède environ 10.000 papilles gustatives sur la langue. Il existe différents types de papilles et seules les papilles dites « caliciformes » et « fongiformes » renferment les cellules du goût. Ces cellules transmettent les informations aux neurones du système nerveux. Les papilles gustatives n’apparaissent chez le fœtus qu’à la fin de la grossesse mais à sa naissance, un nouveau-né a plus de papilles gustatives qu’un adulte (c’est pour cela que les bébés sont plus sensibles à l’acide et à l’amer).

Source photo : Giphy

2. Des papilles un peu partout

La plupart des papilles gustatives se trouvent sur la langue, mais on peut aussi en trouver ailleurs. Il y en a dans la gorge, sur le palais, les amygdales et le pharynx.

3. Chaque langue est unique

Tout comme les empreintes digitales, la langue est différente pour chaque personne et pourrait même permettre d’identifier les individus. De nombreux chercheurs travaillent pour trouver une manière d’utiliser ces données comme moyen d’identification. Contrairement aux empreintes digitales, les données de la langue seraient difficilement falsifiables et donc plus efficaces

Source photo : Giphy

4. La préservation de l'espèce

Les papilles gustatives ont joué un rôle important dans la préservation de l’espèce humaine. En effet, le goût permet avant tout de tester les choses que l’on mange pour éviter d’ingérer des produits toxiques. L’acide et l’amer permettent de repérer la nourriture qui n’est pas comestible ou qui a moisi et ainsi ne pas l’avaler. Au contraire, le sucré et le salé permettent de repérer les aliments riches en nutriments.

5. Un os qui tient tout seul

La langue humaine fonctionne grâce à plusieurs muscles de la mâchoire qui sont tous attachés à l’os hyoïde. Cet os, situé au-dessus du larynx, est particulier puisque c’est le seul os du squelette qui n’est pas articulé avec un autre os. Il est physiquement impossible de briser l’os hyoïde involontairement. Une fracture de cet os nécessite une pression prolongée sur la gorge, c’est le signe évident d’une mort par strangulation.

Crédits photo (Domaine Public) : Henry Vandyke Carter

6. Les "super-goûteurs" et les "non-goûteurs"

Un quart de la population est considéré comme « Super-goûteur ». Les super-goûteurs ressentent les saveurs de façon bien plus intense que le reste de la population. Souvent, la sensation acide leur est intolérable et c’est pourquoi ils évitent certains fruits. Un autre quart de la population est considéré comme « non-goûteur » car ils sont moins sensibles au goût des aliments. Ces personnes peuvent facilement confondre le goût des aliments qui se ressemblent.

7. Des muscles très flexibles

La langue est composée de huit muscles. Quatre d’entre eux servent à changer la forme de la langue et les quatre autres permettent de la faire bouger et changer de position. Ces muscles sont les plus flexibles du corps humain.

8. La langue colle vraiment au métal froid

On a tous déjà vu une scène de film où un personnage se retrouve coincé car sa langue est collé à du métal froid, un poteau en extérieur par exemple. Cette situation semble ridicule mais elle peut réellement t’arriver. En effet, le métal absorbe la chaleur de la langue très rapidement et le corps n’a pas le temps de la réchauffer. De plus, la salive va geler et donc créer un petit pont de molécules entre ta langue et l’objet métallique.

Source photo : Giphy

9. L'eau permet de capter le goût

Il est impossible de sentir le goût des aliments avec une langue sèche. En effet, les molécules de nourriture doivent obligatoirement se dissoudre dans l’eau pour atteindre les papilles gustatives. Comme la salive est en grande partie constituée d’eau, elle permet de capter le goût des aliments (ou de tout ce que tu veux mettre dans ta bouche, on juge pas).

10. Ta langue peut devenir noire et poilue

Parfois par manque d’hygiène, parfois en effet secondaire de certains antibiotiques, ta langue peut un jour devenir noire et se recouvrir de poils. La consommation de café, de cigarettes, et d’alcool ainsi qu’une mauvaise hygiène buccale peuvent faciliter le développement de bactéries et de champignons. Ces derniers trouvent un environnement propice et s’installent sur ta langue, tranquillou.

Source photo : Giphy

Alors, content d’avoir appris plein de savoirs inutiles ? Si tu es à fond dans l’anatomie, il existe plein d’astuces pour arnaquer ton corps, pour avoir moins besoin de dormir par exemple. Fais-toi plaisir, vraiment.

Sources : Futura-SciencesScience et VieWikipediaWikipediaScience et Avenir